Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Déferlement de violence sur un colonel de la gendarmerie



PAPEETE, le 10 avril 2017 - Un motocycliste de 46 ans était jugé ce lundi en comparution immédiate pour avoir très violemment frappé à coups de poing un colonel de la gendarmerie qui tentait de le contrôler.


Les faits remontent au vendredi 7 avril à Faa'a. Ce jour là, vers 21 heures, alors qu'il rentre à son domicile dans un véhicule sérigraphié, un colonel de la gendarmerie en uniforme se fait dépasser par un deux roues sans plaque d'immatriculation ni lumières. Inquiet des dégâts potentiels d'un tel type de conduite, le gradé se lance à la poursuite du conducteur et tente de l'arrêter. L'homme, sans permis ni assurance, refuse d'obtempérer. Le colonel réussit, sans le toucher, à l'immobiliser dans une rue. Alors qu'il présente sa qualité de gendarme, l'individu lui adresse au moins six violents coups de poing en plein visage.

21 jours d'ITT

Le prévenu avait été contrôlé quelques heures plus tôt pour conduite en état d'ivresse. L'alcootest faisait état d'un taux de 0.56 g par litre de sang. C'est une fois sorti des locaux de la gendarmerie qu'il a récupéré une moto à son domicile avant de croiser la route du militaire. Ce dernier, présent ce lundi à l'audience, a été sérieusement blessé puisqu'il a dû être opéré en urgence avec une incapacité totale de travail (ITT) minimum de 21 jours. On ignore encore si les séquelles seront permanentes. Le colonel, régulièrement confronté à des actes de violence du fait de sa fonction, a expliqué que les coups portés étaient "précis et resserrés", dignes d'un homme "sachant se battre".

Le prévenu, père de famille dont le casier ne comporte aucune condamnation, a reconnu les faits et émis des regrets. Il s'est excusé, en pleurs, auprès du militaire, expliquant être "désolé, pour lui et sa famille". Le procureur de la République a indiqué que ces faits "inadmissibles" avaient jeté "l'effroi" sur le territoire et a requis une peine ferme de trois ans d'emprisonnement. Le tribunal l'a finalement condamné à deux ans de prison ferme avec mandat de dépôt. Il a donc été ramené à Nuutania.

Rédigé par Garance Colbert le Lundi 10 Avril 2017 à 18:47 | Lu 18489 fois

Tags : TRIBUNAL






1.Posté par moana le 10/04/2017 21:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour les mêmes faits sur un citoyen lamba, c'est 3 mois de prison avec sursis. il y a une justice pour la caste et une justice pour le pauvre peuple.

2.Posté par Diké le 10/04/2017 22:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Colonel je vous souhaite un bon rétablissement. Mais faire le gendarme à 21h. à Faa'a.. sur la route de la mort entre le Hilton et Heiri, seul,... c'est un peu.....suicidaire. Toute la journée, et surtout en fin d'après-midi, c'est la loi de la Jungle. Je sais que dans cette commune vous êtes très sollicités et répondez avec courage à de multiples appels au secours. Mais sur la route? Personne. Des milliers d'infractions, à tout moment, dépassements à fond les manettes de scooter, à 70, 8O kms heure, par la droite,par la gauche, avec d'autres 2 roues venant en face, sans visibilité, sans" Kakse", ou jamais attaché, aucun respect des piétons ou autres véhicules. L'anarchie totale. Pour ceux qui connaisse Naples,on s'y croirait, l'impression que chacun vit son dernier jour, à fond, sans s'occuper des autres. Et une jeune fille de 16 ans dans le coma, et combien d'accidents chaque semaine??? Cela sent vraiment la fin de règne socialiste, dans l'abandon total, comme on en a dèjà vécu par le passé. On veut vous voir agir. Dimanche midi, Papeete, ville morte, et pourtant contrôle par la DSP!!!!

3.Posté par simone grand le 11/04/2017 08:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moana, la sanction est toujours plus forte quand on s'attaque à un représentant de la loi. Et c'est normal.

4.Posté par to oe ia pito le 11/04/2017 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Diké
"la route de la mort" tu m'as fais rire et puis dans un second temps j'ai éprouvée de la peine pour toi...cela doit être dure la vie pour toi...vivre dans la peur tous le temps...j'imagine pas si tu croises des jeunes avec une casquette,ou un couple de musulman avec barbe et voile ou encore des sdf...En vrai tu te fais beaucoup de film...dit juste bonjour au gens et tu verras ils te souriront et ta vie sera plus belle....
One love Diké

5.Posté par to oe ia pito le 11/04/2017 08:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Madame Grand
ce n'est pas si normal...car la devise est liberté égalité fraternité...
Si égalité il y a alors il n'y a pas de cases spéciales...il faut reconnaître que l’égalité n'est pas respecté....et cela commence des la casden....
One love pour tous

6.Posté par Au pays de Gandhi le 11/04/2017 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Diké : Bravo à ce gendarme courageux. On ne peut pas dire à la fois "que font les gendarmes", et leur reprocher d'intervenir sur la route.
@Moana : Comme le dit Simone une atteinte à l'intégrité d'une personne dépositaire de l'autorité publique est plus sévèrement sanctionnée, c'est dans les textes, ça n'a rien à voir avec une caste.

7.Posté par Jean pierre Beaulieu le 11/04/2017 09:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis pour cette condamnation et encore je la trouve un peu faible, ce n'est pas parce que depuis les lois Dati et Taubira les actes délictueux ne sont quasiment plus punis qu'il faille que cela dure, avec ce genre de coups certains en sont morts, il y en a plus que marre de cette violence.

8.Posté par microstring le 11/04/2017 09:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La force combative des Tahitiens contre la force de la Loi. Moi, je préfère mettre mon casque pour me protéger...

9.Posté par wakrap le 11/04/2017 10:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Simone. J'ai du mal à approuver. Dans l'autre sens, sont ils plus punis en cas de dérive? La justice punitive est en quelque sorte malsaine. Qu'elle soit là pour réparer, c'est normal et essentiel mais à l'arrivée, on a une personne amochée qui continue sa vie tranquillement et une autre dont la vie et la famille sont brisées. Quand je me fais voler dans ma voiture par ce que je ne l'ai pas fermée à clef , la gendarmerie me dit en gros," t'es bien couillon". Là on a un gendarme qui ne semble plus en service car il rentre chez lui, qui clairement se lance en poursuite en ignorant clairement les risques classique de ce genre de poursuite improvisée de nuit. Bref je n'ai qu'une envie c'est de lui dire"t'es bien couillon aussi".

10.Posté par CITRUS le 11/04/2017 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MOI ; je suis en accord avec moana
que faisait ce '''colonel'' de gendarmerie .........
seul dans sa bagnole ( de service ou pas )
il a voulue se la petter, croyant ,pouvoir se
le jouer façon arrogante, comme certain le font
ils t'arétent, roule des mécaniques, sont limite arrogant
ET BIEN EN ÉVIDENCE , LA MAIN POSE SUR LE BERRETA , OU LE TAZER
cela dit..........dans le respect MUTUEL , il vas de soit que l'on ne tabasse pas un représentant
de la force publique

11.Posté par DIKé le 11/04/2017 12:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher "to oe ia pito". La vie est belle pour moi, et quand on se rencontrera tu seras bien surpris de voir comme je suis cool. Des jeunes, j'en ai plein autour de moi, je sais de quoi je parle. Il y en a beaucoup aussi qui ne sont plus là, qui étaient très sûr d'eux, comme toi, ou d'autres qui ont été victimes de la folie criminelle de mecs allumés, comme toi aussi peut-être. Et qui ne veulent pas comprendre. Ou parce que leur cerveau ne leur permet pas de comprendre. Elle en dit quoi la fille de 16 ans qui est dans le coma? et tous ceux qui sont en chaise roulante, paraplégiques, ou mieux au cimetière? Ce sont des faits alternatifs comme dit Trump? Je te la souhaite longue et vigoureuse , ta vie.

12.Posté par YOUPI le 11/04/2017 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

encore Faa'a....

13.Posté par wakrap le 11/04/2017 14:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@11. commentaire pathétique. Je peux aussi t'en faire un avec une liste de bavures de gendarmes ou de policiers. On va avancer avec ça?

14.Posté par Jean pierre Beaulieu le 11/04/2017 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hé bé ! quand je lis des commentaires comme ceux de Wakrap ou de Citrus je comprends mieux pourquoi notre société n'évoluera pas dans le bon sens. Vous avez quand même un minimum d'instruction non , soit vous faite abstraction du pourquoi le colonel a voulu rattraper celui qui vient de se faire condamner; de par sa fonction il ne pouvait l'ignorer sans se déconsidérer lui même.

15.Posté par Hihan le 12/04/2017 01:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Wakrap:oui une personne dépositaire de l''autorité sera puni plus sévèrement en cas de dérive.j''espère que cette info t''aideras à mieu dormir.
Peace

16.Posté par Patrick BESSET le 12/04/2017 02:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un militaire est en service 24h/24 et dépositaire de la loi à tout moment.
Dans une République démocratique, vouloir en découdre avec les représentants de l'Etat est sévèrement puni et c'est normal.
Les imbéciles qui polémiquent à ce sujet auraient été mieux inspirés en ne faisant pas l'école buissonnière et de suivre attentivement les cours d'instruction civique à l'école primaire, dans leurs plus jeunes années.
Si Tahiti veut retrouver le calme et le bien-être, l'île devrait tempérer ses enfants et ne pas laisser l'alcool, la drogue tuer à petit feu son âme et faire d'eux des zombies ou des fripouilles.

17.Posté par wakrap le 12/04/2017 08:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@15. Il ne s'agit pas de dormir, mais franchement, un nez cassé dans un commissariat, c'est 2 ans fermes pour le fonctionnaire ou militaire? Je doute de la chose. @14, en quoi ferais-je abstraction? Je dis juste qu'il a négligé les risques d'une poursuite de ce type qui sont parfaitement connus et défraient régulièrement les chroniques. Alors ce genre de poursuite quand tu as un barrage franchi, une violence préalable, bien sûr, mais là, rien, juste rouler sans feu, chose tristement banale par ici et il sera difficile de me convaincre que rouler sans feu est plus dangereux que une poursuite d'un mec sans feu de nuit.

18.Posté par wakrap le 12/04/2017 08:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@16 : personne ne discute ici le fait que la loi dise qu'il faut rouler avec des feux la nuit et ne pas rouler dangereusement. On discute la manière de faire appliquer cette règle, et pour ma part, je trouve qu'elle a été irresponsable. Le gendarme a de la chance que le type ne se soit pas viandé lors de la poursuite, il aurait eu une responsabilité dans un éventuel accident. Je crois qu'il faut toujours mesurer les risques: celui du fait de rouler sans feux et mal et celui d'engager une poursuite dans ces conditions. Tu vois, il y aurait eu un barrage de police, le mec bourre le pif du gendarme, je ne dirais rien, là, je suis dubitatif.

19.Posté par CITRUS le 12/04/2017 08:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

arrêtez avec votre angélisme a propos des gendarmes
certes ''certains'' font leurs boulot plus que correctement
d'autre SURTOUT dans les iles , ont un comportement
qui laisse plus qu'a désirer ,et ,quand tu a l' outrecuidance d'en référer
a PAPEETE ,, ''''on'''' te fait comprendre de t'occuper de tes oignons
a poste 16 ,avant de traiter les AUTRES d’imbéciles, garde cette réflexions
pour toi et ,.......assied toi dessus

20.Posté par Diké le 12/04/2017 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

1) De nouveau merci aux gendarmes, ainsi qu'aux mutoï de Faa'a, pour leurs nombreuses interventions courageuses et efficaces dans nos chauds quartiers. 2) Je répète pour ceux qui n'ont pas compris, j'aimerais vous voir plus , en action, en bord de la "route de la mort" durant la journée. 3% de la population menace et fait chier les 97% restants. 3) Première chose à apprendre aux enfants " Toute ta vie tu te comporteras correctement afin de ne jamais avoir à faire de près ou de loin à la Police et à la Justice". Il n'y a rien de plus injuste que la justice des autres hommes, la Justice française ne fait pas exception à cette règle.

21.Posté par Diké le 12/04/2017 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

suite 4) Pour les excités du chapeau, j'en ai fais parfois partie, la règle numéro 2: Rester calme et courtois, fermer sa grande gueule , surtout si on a tort. L'ancestrale expression française "Con comme un G. ou un D." se révèle être parfois exacte. Il en coûte bien moins de passer pour un gentil idiot qui fait amende honorable, sur le moment, que pour un excité violent qui affronte l'autorité et met en doute sa parole. Surtout devant son chef ! Pas étonnant que certains se retrouvent avec des nez cassés. Il sera toujours temps de discuter à froid, plus tard, et d'en sortir gagnant. Et ensuite aller boire un pot avec ton nouveau pote pandore.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2018 - 16:41 Une grève pas comme les autres

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués