Tahiti Infos

Décolonisation : Heremoana Maamaatuaiahutapu au séminaire du Pacifique de l'ONU


Le séminaire régional annuel du Pacifique se tiendra en 2016, comme l'an dernier, au Nicaragua (Photo un.org)
Le séminaire régional annuel du Pacifique se tiendra en 2016, comme l'an dernier, au Nicaragua (Photo un.org)
PAPEETE, le 23 mai 2016. Le séminaire régional du Pacifique organisé par le Comité spécial de la décolonisation aura lieu cette année à Managua, au Nicaragua, du 31 mai au 2 juin prochain. Pour la première fois un membre du gouvernement polynésien sera présent sur place.

Chaque année, le Comité spécial de la décolonisation de l'ONU, chargé d’étudier la situation en ce qui concerne l’application de la "déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux", réunit un séminaire annuel de la région du Pacifique. Cette année ce séminaire se tiendra exceptionnellement à Managua (Nicaragua), car aucun pays membre de la communauté Asie-Pacifique ne s’était manifesté avant la date butoir du 14 mars pour offrir d’accueillir cette réunion internationale qui se déroulera du 31 mai au 2 juin 2016, juste après le démarrage de la Semaine de solidarité avec les peuples des territoires non autonomes.

Le séminaire a pour objet de permettre au comité spécial de recueillir les points de vue des représentants des territoires non autonomes, d’experts, de membres de la société civile, de représentants d’États Membres et d’autres parties prenantes, qui pourraient l’aider à déterminer les politiques et les modalités pratiques susceptibles d’être retenues dans le processus de décolonisation des Nations Unies. Les contributions des participants serviront de base aux débats que le comité spécial tiendra à sa session de fond, qui aura lieu à New York en juin 2016, en vue de soumettre à l’Assemblée générale de l'ONU, en octobre, des propositions concernant la réalisation des objectifs de la troisième décennie internationale de l’élimination du colonialisme.

La voix autonomiste de la Polynésie française retentira en tout cas pour la première fois dans l'une des instances de l'ONU. Le président du Pays, Édouard Fritch en déplacement en métropole rencontrera le ministre des affaires étrangères à Paris cette semaine pour en discuter. "Nous allons parler de nos relations avec l'ONU, je veux être un peu comme Oscar, je veux de temps en temps aller à New-York aussi. Il y a aussi la problématique de notre comportement à nous et des marges de manœuvre que nous avons dans le Pacifique. Il y a des choses où il faut aller vite. Il faut tenir Paris au courant de nos initiatives. J'ai envoyé Heremonana car je ne serai pas là".


La situation de la Polynésie française à New-York le 24 juin

Les travaux du comité spécial de la décolonisation pour l'année 2016 se dérouleront au siège de l'ONU du 13 au 24 juin prochain. Lors de ces réunions, chacun des 17 territoires non autonomes inscrits sur la liste des pays à décoloniser des Nations-Unies est évoqué tour à tour. Durant cette session de travail, il est prévu également des journées pour des consultations. Dans la séance finale, le 24 juin seront évoquées les situations de la Nouvelle-Calédonie, de la Polynésie française au cours de laquelle différents pétitionnaires peuvent demander à être auditionnés officiellement. On verra, à cette occasion, si le gouvernement polynésien décide de se faire entendre à New-York ou s'il attend octobre avec le déplacement prévu du président Edouard Fritch.

Rédigé par Mireille Loubet le Lundi 23 Mai 2016 à 17:57 | Lu 2714 fois