Tahiti Infos

Décès à moto du ‘crossman’ Dany Gavaldon, 27 ans : Hommage


Décès à moto du ‘crossman’ Dany Gavaldon, 27 ans : Hommage
Mercredi 12 juin 2013. Dans la nuit de samedi à dimanche Daniel Terii Gavaldon s’est tué dans des conditions dramatiques sur une route de la presqu’île, à Toahotu, au guidon d’une DT 50. Vers minuit, en sortie de virage, il se déporte sur la voie de gauche et percute la voiture qui arrive en face.

Le monde du motocross est sous le choc, Dany avait été Champion de Polynésie en catégorie novice, il participait également en catégorie ‘run’ en 1000 cc terminant une fois 2ème avant que la piste de ‘run’ ne soit fermée.

Dany avait participé au championnat de motocross 2012 en catégorie reine, la catégorie MX 1, juste derrière les Jean Jacques Temorere, Raiarii Vonbalou, Gerald Dimier et Tauraii Jamet ainsi qu’à la Pacific Cup terminant même devant le pilote invité chilien.

La route de Tahiti aura une fois de plus pris la vie d’un jeune homme de 27 ans dans la fleur de l’âge dans des circonstances qui restent à éclaircir. Son père Jean Pierre et sa sœur Sandra ont tenu malgré la douleur à s’exprimer pour rendre hommage à Daniel disparu si tragiquement.

Sandra Gavaldon :
« C’était quelqu’un de généreux, de gentil, avec un très bon cœur, il aimait aider les autres, même dans les pires moments. Il était capable de tout donner pour aider. Il est né à Papeete puis a vécu à la presqu’île. Depuis petit, son père étant champion cycliste et amateur de moto, il a eu cette passion pour la moto. »
« On regrette après l’accident de ne pas avoir pu le voir, on a du insister pour pouvoir le voir, soi disant car il n’avait pas sa carte d’identité. L’accident s’est produit à 00H21 exactement. Le corps a été retiré des lieux de l’accident à 3 heures du matin. »
« Il était en train de se balader, il faisait un peu genre ‘run’, il se croyait un peu sur un terrain de motocross. A ce jour, on a pas grand chose, un rapport d’enquête nous sera fourni dans deux ou trois semaines. »
« Il a tapé la voiture qui venait en face, il a été éjecté à plus de 50 mètres. Je vous passe les détails…C’était horrible. Beaucoup de gens nous manifestent leur soutien, il était vraiment très aimé, il n’y a pas assez de place pour recevoir tout ce monde. Mon frère était aimé de tous. De France, de Maupiti, de Moorea, Papeete, de partout. Un champion au grand cœur. »
Jean Pierre Gavaldon :
« Il faisait beaucoup de courses de motocross, en 2012 il avait tout fait. Cette année il ne participait pas, il disait que cela ne valait pas le coup, il visait plutôt l’international. »
« Dommage que la piste de ‘run’ ait été fermée, comme ça les jeunes n’iraient pas sur la route. C’est mieux sur un circuit, au moins il n’y a pas de voiture qui vient en face. Quitte à payer pour une licence pour un circuit, beaucoup le feraient, au moins il n’y a pas de voiture qui arrive en face. Avec le terrain de cross on ne peut pas s’entraîner quand on veut, donc où vont-ils ? Sur la route. Voilà, c’est tout, c’est dommage. C’est ce qui manque pour les jeunes, pour moi en tous cas. Je remercie tous ceux qui nous manifestent leur soutien.»
SB



Rédigé par SB le Jeudi 13 Juin 2013 à 14:56 | Lu 10409 fois