Tahiti Infos

De la fleur au fruit


TAHITI, le 6 septembre 2022 - La fleur, chez les plantes à fleurs ou angiospermes, est l’organe de la reproduction. Après la pollinisation qui est en fait la fécondation, elle se transforme en fruit qui contient les graines. Les graines sont ensuite disséminées, donnant naissance à de nouvelles plantes.

Les plantes à fleurs sont apparues il y a 170 millions d’années, durant le Jurassique, à l’époque des grands dinosaures. Les plantes à fleurs sont appelées les angiospermes. Elles représentent aujourd’hui plus de 90 % de la végétation présente sur Terre, avec près de 250 000 espèces.

Botaniquement, une fleur se définie comme la partie de la plante portant les organes reproducteurs. L’organe reproducteur femelle est le pistil, l’organe reproducteur mâle les étamines.

La fleur est constituée de plusieurs pièces florales insérées sur un réceptacle. Il y a ce qu’on appelle des sépales qui sont souvent de couleur verte. Les pétales, eux, sont très colorés pour attirer insectes et oiseaux pollinisateurs. Parmi les insectes pollinisateurs il y a les abeilles, les mouches, les guêpes, les papillons, les fourmis… Parmi les oiseaux pollinisateurs on trouve les colibris ou les passereaux. La fleur est également composée d’étamines. Il s’agit des parties mâles dont les anthères produisent le pollen. Enfin se trouve le pistil, la partie femelle de la fleur qui est composée des ovaires surmontés du style et du stigmate où se dépose les grains de pollen.


Trois types de fleurs

On peut distinguer trois types de fleurs. Celles qui portent pistil et étamines, on les dit hermaphrodites, c’est le cas de la tomate, du fruit de la passion. Il y a des fleurs ne portant que des étamines, on parle de fleurs mâles et des fleurs ne portant qu’un ou plusieurs pistils, on les dit alors fleurs femelles. C’est le cas du papayer. Il y a des papayers mâles et des papayers femelles.

Parée de ses beaux pétales, la fleur va attirer les pollinisateurs pour pouvoir être fécondée et se transformer en fruit.

Les grains de pollen tombés sur le stigmate du pistil vont pénétrer jusqu’à l’ovaire en passant par le style. Une fois dans l’ovaire, ils fécondent les ovules. Les ovules deviennent des graines qui servent à la dissémination des plantes. Le pistil gonfle pour devenir le fruit. Pendant la formation du fruit, les pétales de la fleur tombent, les étamines se flétrissent. Seuls les sépales demeurent.

La dispersion des graines se fait ensuite par le vent, les animaux, l’eau si la plante est aquatique et vit dans ou non loin de cet élément. Les animaux propagent les graines en mangeant les fruits, ou bien par l’intermédiaire de leurs plumes ou poils. Chez certaines espèces végétales, le fruit peut éclater pour disperser les graines aux alentours.

DELPHINE BARRAIS AVEC ÉLODIE CINQUIN DE PROSCIENCE

Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 6 Septembre 2022 à 20:55 | Lu 162 fois