Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Cuba accuse les Etats-Unis de financer des connexions internet illégales



Cuba accuse les Etats-Unis de financer des connexions internet illégales
LA HAVANE, 14 novembre 2011 (AFP) - Cuba a accusé lundi les Etats-Unis de financer et d'équiper des connexions internet illégales sur l'île et annoncé l'arrestations de plusieurs "criminels" accusés d'avoir procédé à La Havane à de telles installations frauduleuses.

"Divers résidents de la capitale ont été arrêtés en avril pour avoir, depuis un certain temps et sans aucune autorisation, installé à des fins lucratives des réseaux d'accès satellite" à internet, a rapporté le quotidien officiel Granma.

Ces personnes, "utilisant internet par voie satellitaire" grâce à du matériel volé ou introduit illégalement dans l'île, ont "mis en place un service qui leur permettait de recevoir des appels internationaux sans avoir à passer par les réseaux" du monopole d'Etat de télécommunications Etecsa.

"Cette activité est financée par les Etats-Unis, d'où proviennent les moyens techniques nécessaires en violant les contrôles existant", accuse le quotidien.

Cuba dispose d'un réseau internet restreint à un "usage social" dont bénéficient les institutions publiques, les universités et certaines professions comme les médecins ou les journalistes.

En raison de l'embargo américain qui frappe le pays depuis un demi-siècle, l'accès à internet était exclusivement satellitaire, limitant le débit et d'un coût très élevé, avant l'arrivée en début d'année d'un câble de fibre optique en provenance du Venezuela.

Ce câble devait initialement entrer en service en juillet, mais les autorités n'ont apporté aucune explication au retard enregistré dans sa mise en oeuvre, toujours attendue.

Un coopérant américain, Alan Gross, sous-traitant du département d'Etat américain, a été arrêté en décembre 2009 alors qu'il avait introduit illégalement du matériel de transmission satellitaire. Il a été condamné au printemps à 15 ans de prison pour atteinte à la sûreté de l'Etat.

Granma a souligné lundi que "Cuba a le droit de préserver sa souveraineté radio-électronique". "Ceux qui s'efforcent d'y contrevenir seront soumis à l'application de la loi", souligne le quotidien du Parti communiste de Cuba (PCC).

Rédigé par AFP le Lundi 14 Novembre 2011 à 06:28 | Lu 537 fois






Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies