Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Covid-19: plus de 40.000 nouveaux cas estimés par les généralistes la semaine dernière



Paris, France | AFP | jeudi 26/03/2020 - Au moins 40.000 "nouveaux cas de Covid-19" ont été diagnostiqués par les médecins généralistes la semaine dernière, selon les estimations de Santé Publique France, alors que le nombre de malades testés positifs est de seulement 25.000 depuis le début de l'épidémie.

"Il est estimé que 41.836 nouveaux cas de COVID-19 (...) ont consulté un médecin généraliste" du 16 au 22 mars en France métropolitaine, a précisé l'agence sanitaire, se basant notamment sur les chiffres du réseau de surveillance Sentinelles.

Ce chiffre ne peut pas être comparé avec les semaines précédentes, cette surveillance spécifique ayant été mise en place le 17 mars, précise le bilan épidémiologique hebdomadaire de Santé publique France. Les régions les plus concernées sont l'Ile-de-France, le Grand-Est et les Pays de la Loire.

D'autre part, toujours en médecine ambulatoire, "les associations SOS Médecins ont rapporté 9.136 actes pour suspicion de COVID-19", soit 15% de leur activité. Un chiffre en nette augmentation par rapport à la semaine précédente (2.304 actes).

Les tests en laboratoires étant réalisés principalement sur les patients hospitalisés et les soignants, il n'est pas étonnant que le nombre de cas diagnostiqués soit bien plus élevé que le nombre de cas testés positifs (25.233 depuis le début de l'épidémie).

Le bilan épidémiologique de Santé Publique France, arrêté au 24 mars, donne d'autre part des précisions sur les malades en réanimation et les morts.

Ainsi, 68% des patients admis en réanimation présentaient des comorbidité (autres pathologies) et 62% avaient plus de 65 ans.
Pour les décès, 57% présentaient des comorbidité et 93% avaient plus de 65 ans.

Alors que le dernier bilan officiel mercredi de 1.331 morts ne concerne que les décès à l'hôpital, Santé Publique France a également commencé à analyser les données des déclarations de décès de 3.000 communes qui comptent pour 77% de la mortalité nationale.

Lors de la semaine du 9 au 15 mars, la "mortalité toute cause confondue au niveau national reste comparable à la mortalité attendue à cette période", mais le chiffre cache des disparités régionales.

Ainsi, une hausse de la mortalité, principalement chez les personnes de plus de 65 ans, a été observée dans le Haut-Rhin (estimation d'un excès de +75% par rapport à la mortalité attendue, selon des données provisoires), de l’Oise (+40%), des Vosges (+35%) et des Alpes-de-Haute-Provence (+65%). 

Cette surmortalité est "probablement liée à l’épidémie de COVID-19, sans qu’il soit possible d’en estimer la part attribuable à cette date", indique Santé Publique France.

Du fait des "délais" de transmission par les bureaux d’état-civil, les données sont "incomplètes" et "les estimations d’excès de mortalité observées sont donc des valeurs minimales ayant vocation à augmenter dans les semaines à venir".

le Jeudi 26 Mars 2020 à 05:38 | Lu 196 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 31 Mars 2020 - 12:32 Coronavirus: 500 morts en un jour

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus