Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Covid-19 : Le rassemblement des SDF à Fare Ute fait débat



Tahiti, le 28 octobre 2020 - Près d'une centaine de sans domicile fixe ont été placés, depuis quelques jours, dans un centre d'accueil provisoire installé à Fare Ute par la mairie de Papeete. Le Père Christophe estime qu'il "n'est pas prudent" d'organiser un tel rassemblement avec le risque du Covid-19. Du côté de la mairie, on assure que toutes les dispositions sont prises pour éviter que ce lieu ne devienne un cluster.

La commune de Papeete et le Pays se sont unis pour trouver un terrain de 1,5 hectare à Fare Ute où mettre à l'abri les sans domicile fixe (SDF) de la zone urbaine. En attendant la construction sur ce terrain d'une marina "au bénéfice de la population de Papeete", dixit le directeur général des services de la mairie Rémy Brillant, un centre d'accueil provisoire composé de trois chapiteaux a été mis en place. Des installations qui peuvent accueillir 90 SDF, suivis par l'association Te Torea qui a pour mission "de les insérer". "On leur offre ici le gîte et le couvert (...). Il ne s'agit pas non plus de les amener ici manu-militari", assure le DGS. Selon lui, ce site pourra accueillir les SDF pendant deux ans. "Ce n'est pas sur du temps éphémère", explique-t-il, mais en attendant le centre de jour à Vaininiore porté par le Pays.
 
"L'idée n'est pas de créer un cluster"
 
Le Père Christophe craint néanmoins que rassembler autant de personnes en un même lieu ne soit "pas trop prudent" en ces temps de crise sanitaire. Il rappelle les préconisations sur l'interdiction de rassemblement de plus de six personnes et s'interroge sur le respect de cette mesure sur ce site d'accueil. Rémy Brillant se veut rassurant, et précise qu'il s'agit d'un "lieu de vie". "On n'est pas dans un lieu de rassemblement spontané", explique le DGS. Il ajoute que les gestes barrières et la distanciation au niveau des couchages sont de mises, mais n'exclut pas tout risque. "L'idée n'est pas de créer ici un cluster, bien au contraire (...). Pour autant est-ce qu'il faut les laisser dans leur situation actuelle ?".
 
Le Turamara'a ne passe pas
 
Père Christophe dit ne pas comprendre l'interdiction du Turamara'a avec des personnes dispersées sur les tombes, et l'autorisation de ce lieu de réunion des sans-abris. "Je ne peux pas faire le Turamara'a, mais par contre pour se débarrasser des SDF qui sont dans la rue, c'est une occasion pour les mettre dans un coin. Mais c'est un avis qui n'a aucune utilité, puisqu'on ne nous l'a pas demandé. Il y a des gens plus intelligents que moi qui réfléchissent…". Le DGS de Papeete tempère pourtant et rappelle que plusieurs réunions avec d'autres communes ont eu lieu sur ce sujet. Il souligne que certains curés ont décidé d'annuler cet événement à cause des risques de propagation du Covid-19 et que la prudence doit être de mise : "cela crée des rassemblements, du coup ils ne sont pas spontanés, ils sont organisés. On craint par rapport à ces rassemblements".
 


Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Mercredi 28 Octobre 2020 à 20:22 | Lu 4877 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus