Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Couple royal: la tournée Pacifique de Meghan confirme son statut de star



Rotorua, Nouvelle-Zélande | AFP | mercredi 30/10/2018 - Le prince Harry et son épouse Meghan, qui attendent leur premier enfant, ont visité mercredi Roturua, localité touristique de Nouvelle-Zélande, au dernier jour d'une tournée dans le Pacifique qui a confirmé le potentiel de star de la dernière arrivée dans la famille royale britannique.
L'ancienne actrice de la série américaine "Suits" et "sa petite bosse", ainsi que le dit affectueusement son époux, ont attiré des foules admiratives lors du long voyage du couple en Australie, aux Fidji, aux Tonga et en Nouvelle-Zélande. C'était sa première tournée internationale depuis son mariage avec Harry en mai.
Pendant leurs 16 journées passées dans ces anciennes colonies britanniques, l'ex-actrice et son époux ont participé à 76 événements, Meghan arborant parfois quatre tenues haute couture différentes par jour.
Si le couple a dû participer aux inévitables cérémonies officielles avec des dignitaires, il a également eu droit aux bains de foule. Les fans ayant rencontré les époux les ont décrits comme des gens sympathiques avec les pieds sur terre.
Meghan, 37 ans, a ainsi participé sans sourciller à un lancer de botte en caoutchouc, a fait arrêter à plusieurs reprises son entourage pour donner des câlins à des petits enfants timides et apporté du cake à la banane fait par ses propres mains pour un thé à Dubbo, dans l'arrière-pays australien.
"Ils sont très gentils, causants, à l'aise", a déclaré par exemple Milan Chapman, une adolescente qui les a rencontrés dans l'Ile du Sud, en Nouvelle-Zélande, un commentaire typique de ceux recueillis pendant leur tournée.
 

- Tenues maories -

 
Celle-ci avait commencé avec l'annonce par le palais de Kensington de la grossesse de la duchesse de Sussex. L'intérêt des médias anglo-saxons pour Meghan, déjà très grand, a alors viré à l'obsessionnel.
L'ancienne actrice a cependant montré qu'elle était plus qu'un mannequin en prononçant plusieurs discours d'encouragement à la cause des femmes.
Aux Fidji, elle a évoqué ses propres difficultés à financer ses études universitaires aux Etats-Unis, se livrant à un plaidoyer pour une éducation plus abordable: "Quand les filles ont les bons outils pour réussir, elles peuvent se forger un avenir incroyable, pas seulement pour elles-mêmes mais pour tous ceux qui les entourent".
A Wellington, son message était que "le féminisme c'est l'équité", prônant les droits de l'Homme pour tous "y compris les membres de la société qui ont été marginalisés, que ce soit pour des questions de race, de genre, d'ethnicité ou d'orientation sexuelle".
Pour la dernière étape néo-zélandaise du couple, Harry et Meghan portaient des tenues maories traditionnelles et ont reçu un accueil spectaculaire de la tribu Te Arawa. 
Toby Curtis, porte-parole Te Arawa, a vu dans l'ancienne actrice, qui est métisse, une "inspiration" pour les jeunes Maoris. "Elle a montré qu'on peut réussir, qu'on peut faire la différence et être soi-même tout en rendant hommage à ses origines".

le Mercredi 31 Octobre 2018 à 02:59 | Lu 345 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies