Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Coronavirus: des otaries prennent leurs aises dans une station balnéaire argentine



Mar del Plata, Argentine | AFP | samedi 18/04/2020 - Un petit bain de soleil sur les quais du port : des otaries à crinière, typiques des rivages du Sud de l'Amérique latine, profitent du confinement imposé aux humains pour prendre leurs aises dans la station balnéaire de Mar del Plata, sur la côte Ouest de l'Argentine. 

Ces "lions de mer", que les vacanciers ont l'habitude d'observer sur la côte de cette grande ville de 750.000 habitants, située à 400 km au Sud-Ouest de Buenos Aires, profitent de cette situation inédite pour batifoler un peu plus loin que d'habitude. 

On les voit désormais folâtrer sur les parkings ou devant les boutiques de souvenirs aux rideaux baissés.

"En raison du confinement, il n'y a personne qui circule, donc les otaries s'aventurent un peu plus loin que d'habitude pour se mettre à l'abri du vent", explique à l'AFP Juan Lorenzani, président de la Fondation Fauna Argentina.

Habitués à l’effervescence d'une ville qui accueille des milliers de touristes toute l'année, ces mammifères sauvages savourent un silence inédit depuis le 20 mars, date du début du confinement obligatoire pour les 44 millions d'Argentins. 

"Ces animaux pèsent entre 350 et 500 kilos pour les plus gros", rappelle Juan  Lorenzani, qui souligne qu'ils "ont la capacité de thermoréguler leur température". "En fonction du temps, ils cherchent à se mettre à l'abri du vent", ajoute le scientifique. 

"C'est inhabituel", reconnaît Jorge Barcio, un habitant interrogé dans la rue alors qu'il part faire ses courses. "Les animaux profitent de la situation pour trouver un peu plus de confort", constate-t-il. 

le Lundi 20 Avril 2020 à 06:09 | Lu 719 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus