Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Coronavirus: Principaux points de l'allocution de Macron



Paris, France | AFP | lundi 16/03/2020 - Déplacements réduits, deuxième tour des élections municipales reporté, réforme des retraites suspendue, voici les principaux points annoncés lundi par Emmanuel Macron lors de sa seconde allocution télévisée consacrée à la lutte contre le coronavirus.
 

DEPLACEMENTS REDUITS

"Chacun d'entre nous doit à tout prix limiter le nombre de personnes avec qui il est en contact chaque jour".

"Dès demain (mardi) midi et pour 15 jours au moins, nos déplacements seront très fortement réduits".

"Les regroupements extérieurs, les réunions familiales ou amicales ne seront plus permises. Se promener, retrouver ses amis dans les parcs, dans la rues, cela ne sera plus possible. Il s'agit de limiter au maximum ses contacts au delà du foyer". 

"Partout sur le territoire français, en métropole comme outre-mer, seuls doivent demeurer les trajets nécessaires", "pour aller faire ses courses", "pour se soigner", "pour aller travailler quand le travail à distance n'est pas possible", et pour "faire un peu d'activité physique".

"Le gouvernement précisera les modalités de ces nouvelles règles dès ce soir". "Toute infraction à ces règles sera sanctionnée". 
 

REPORT DU SECOND TOUR DES MUNICIPALES

"J'ai décidé que le second tour des élections municipales serait reporté", "après avoir consulté" les présidents des deux assemblées et "mes prédécesseurs", Nicolas Sarkozy et François Hollande.

"Le Premier ministre en a informé aujourd'hui même les chefs de parti représentés au Parlement. Cette décision a fait l'objet d'un accueil unanime".
 
 

REFORMES DES RETRAITES SUSPENDUES

"Nous sommes en guerre, en guerre sanitaire certes, nous luttons ni contre une armée, ni contre une nation mais l'ennemi est là invisible, insaisissable, qui progresse".

"Parce que nous sommes en guerre, toute l'action du gouvernement et du Parlement doit être désormais tournée vers le combat contre l'épidémie. De jour comme de nuit, rien ne doit nous en divertir. C'est pourquoi, j'ai décidé que toutes les réformes en cours seraient suspendues à commencer par la réforme des retraites"
 

GESTION DE CRISE

"Dès mercredi, en Conseil des ministres, sera présenté un projet de loi permettant au gouvernement de répondre à l'urgence et, lorsque nécessaire, de légiférer par ordonnances dans les domaines relevant strictement de la gestion de crise".

"Ce projet de loi sera soumis au Parlement dès jeudi". "J'ai vu tout à l'heure les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat, afin que ces textes soient votés le plus rapidement possible" et que "la vie démocratique et le contrôle du Parlement continuent dans cette période". 
 

SOUTIEN AUX HOPITAUX ET PERSONNELS SOIGNANTS

"La Nation soutiendra ses enfants, qui, personnels soignants, en ville, à l’hôpital, se trouvent en première ligne dans un combat qui va leur demander énergie détermination, solidarité. Nous leur devons les moyens, la protection. Nous leurs devons des masques, du gel, tous le matériel nécessaire".

"Un hôpital de campagne du service de santé des armées va être déployé dans les jours à venir en Alsace".

Les armées "apporteront aussi leur concours pour déplacer les malades des régions les plus affectées" et "ainsi réduire la congestion des hôpitaux de certains territoires"

"Nous avons décidé de réserver les masques en priorité pour l'hôpital et pour la médecine de ville et de campagne, en particulier les généralistes et les infirmières. Des masques seront livrés dans les pharmacies dès demain soir dans les 25 départements les plus touchés, et mercredi pour le reste du territoire national".

"Des solutions seront trouvées dans les prochaines semaines, pour les spécialistes, en particulier les chirurgiens-dentistes". 

"Nous devons aussi aux soignants la garde de leurs enfants, un service minimum de garde est à ce jour en place dans les crèches et dans les écoles. Nous leur devons aussi sérénité dans leurs déplacements et repos"."C'est pourquoi j'ai décidé que dès demain des taxis et des hôtels pourront être mobilisés à leur profit, l’État paiera".
 

FRONTIERES FERMEES

Les "frontières à l'entrée de l'Union européenne et de l'espace Schengen seront fermées" dès mardi midi. "Concrètement, tous les voyages entre les pays non européens et les pays de l'UE seront suspendus pendant 30 jours".

"Les Français qui sont actuellement à l'étranger et qui souhaitent rentrer pourront bien entendu rejoindre leur pays", en se rapprochant "des  ambassades et consulats".
 

ENTREPRISES

"Aucune entreprise ne sera livrée au risque de faillite". Celles qui font face à des difficultés n'auront rien à débourser, ni les impôts, ni les cotisations sociales".

"Les loyers et les factures d'eau, de gaz et d'électricité" "devront être suspendus" pour les plus petites entreprises qui rencontrent "des difficultés".

"Un fonds de solidarité" "pour les entrepreneurs, commerçants, artisans" sera créé et "abondé par l'Etat".

"Un dispositif exceptionnel de report de charges fiscales et sociales, de soutien ou report d'échéances bancaires et de garanties de l'Etat à hauteur de 300 milliards d'euros pour tous les prêts bancaires contractés auprès des banques" sera mis en place.

le Lundi 16 Mars 2020 à 11:14 | Lu 236 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus