Tahiti Infos

Cinq benjamins aux Championnats de France de natation


Rohutu Teahui (couloir 6) a encore confirmé son fort potentiel lors de la Web Confrontation qualificative pour les Championnats de France benjamins.
Rohutu Teahui (couloir 6) a encore confirmé son fort potentiel lors de la Web Confrontation qualificative pour les Championnats de France benjamins.
Tahiti le 16 juillet 2023 La Fédération française de natation a publié les résultats de la Web Confrontation qui a eu lieu début juillet à Tipaerui. Tous les clubs de France nageaient en même temps et il s’agissait de la première des deux phases qualificatives pour les Championnats de France benjamins 2023 qui auront lieu au mois de décembre à Chalon-sur-Saône. Ragihei-Kura Timo, Rohutu Teahui, Enoa Vial, Haunoa Sommers et Toki Temaiana ont décroché leur billet pour le rendez-vous national. 

Les championnats nationaux deviennent des étapes récurrentes pour la natation tahitienne qui y qualifie régulièrement ses meilleurs nageurs. Ainsi, cette saison, Tahiti était représenté aux Championnats de France juniors puis en eau libre et Déotille Videau, Heimaruiti Bonnard et Naël Roux seront en lice cette semaine à Poitiers aux Championnats de France Open. Et un autre rendez-vous national se profile pour l’élite de la catégorie benjamine, les Championnats de France de la catégorie d’âge (12-13 ans filles, 13-14 ans garçons) en grand bassin programmés du 16 au 18 décembre à Chalon-sur-Saône. 

Lors de la première session qualificative des 1er et 2 juillet, 518 clubs ont participé simultanément à la Web Confrontation, soit 2 413 nageurs en lice. Tahiti Infos avait eu l’occasion de souligner que la natation tahitienne connaissait un creux de la vague au niveau benjamins et si ce constat est justifié au niveau de la densité, il y a quand même quelques éléments qui se distinguent dans la catégorie d’âge, en témoignent les cinq qualifiés pour les Championnats de France benjamins. Qui plus est, Rohutu Teahui, Ragihei-Kura Timo et Enoa Vial ont obtenu leur billet avec panache dans plusieurs nages. Rohutu Teahui a signé le meilleur chrono de la Web Confrontation sur 50, 100 et 400 m nage libre et sur 50, 100 et 200 m dos et 50 m brasse face à une concurrence oscillant entre 300 et 700 participants selon les nages. Il a aussi joué les premiers rôles sur 200 m nage libre, 50 m papillon et 200 m quatre nages. 

Titres et podiums en vue 

La jeune pépite tahitienne s’est déjà fait un nom dans sa catégorie d’âge au niveau national puisque qu’il avait décroché deux titres de champion de France jeunes (11-14 ans) en 2022 sur 50 et 100 m dos et qu’il détient le record français des 14 ans sur 100 m dos depuis avril et les Championnats de France juniors auxquels il avait participé par dérogation, n’ayant pas encore 15 ans. Ragihei-Kura Timo, qui est aussi monté sur un podium lors des Championnats de France jeunes 2022, a réalisé des chronos de valeur sur 400 m (3e), 800 m (2e) et 1 500 m nage libre (2e), ainsi que sur 100 m (3e) et 200 m (3e) papillon dans un contexte de participation également élevé. Enoa Vial, qui avait décroché du bronze en juniors 1 lors des Championnats de France en eau libre au mois de juin, s’est aussi qualifié pour le rendez-vous du mois de décembre en se classant dans le top 10 des 800 m et 1 500 m nage libre et du 400 m quatre nages.

Enfin, Haunoa Sommers et Toki Temaiana ont décroché un billet sur 50 m nage libre. Compte tenu du niveau de performance des uns et des autres, on peut déjà prévoir des podiums pour Tahiti au mois de décembre et même des titres. Une deuxième session de qualification pour les Championnats de France benjamins aura lieu au mois de novembre et peut-être que la liste de la sélection tahitienne va encore s’allonger. En attendant, on suivra avec attention les performances de Déotille Videau, Heimaruiti Bonnard et Naël Roux cette semaine à Poitiers lors des Championnats de France Open.
Patrice Bastian                    
 

Rédigé par Patrice Bastian le Dimanche 16 Juillet 2023 à 08:38 | Lu 1038 fois