Tahiti Infos

Cinq bâtiments de l'administration passent au solaire


PAPEETE, le 29 janvier 2015 – Ce matin le port de pêche de Papeete mettait en ligne sa nouvelle installation photovoltaïque. Ses bâtiments ont été recouverts de panneaux solaires, une énergie verte qui a coûté 25,4 millions Fcfp.

Un gros investissement, mais qui devrait permettre d'économiser 4,5 millions Fcfp par an dans le budget. Le gouvernement assure que que cela représente un "retour sur investissement inférieur à 6 ans".

5 bâtiments équipés

L'installation a été inaugurée par le président de la Polynésie française, Édouard Fritch, accompagné de plusieurs de ses ministres : le vice-président et ministre de l’Energie Nuihau Laurey, le ministre du Développement des activités du secteur primaire Frédéric Riveta et le ministre des Affaires foncières, Tearii Alpha. Ils ont souligné que ces investissement faisaient parti du plan de transition énergétique.

Pour l'occasion, ils ont fait le point sur le programme pluriannuel d’installation de panneaux photovoltaïques sur certains bâtiments administratifs. Pour la première tranche du programme, 81 millions Fcfp ont été investis pour équiper cinq bâtiments, ce qui générera une économie annuelle sur le budget de fonctionnement d’environ 15 millions Fcfp.

Après le port de pêche, ce sera au tour du bâtiment des affaires sociales, puis celui du lycée polyvalent du Taaone avant mi-février. La première tranche se terminera avec l’îlot Bruat et la Direction de la santé. Ce sera ainsi plus de 300 kWc de puissance installée, soit plus de 290 tonnes de CO2 évitées.

Bientôt une deuxième phase

La deuxième phase va être lancée au cours de ce premier trimestre pour les bâtiments du service de la culture et du patrimoine, de l’Hôpital d’Afareaitu et de Raiatea, de la direction de l’équipement et du service de l’informatique.

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Jeudi 29 Janvier 2015 à 12:00 | Lu 993 fois