Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Chasse au trésor : la "petite aventure" coûte 14 millions de francs au contribuable



Le Dauphin interministériel en train de secourir le naufragé
Le Dauphin interministériel en train de secourir le naufragé
PAPEETE, le 11 avril 2014 – Après la mésaventure de trois aventuriers chasseurs de trésor à Anuanuraro, l’heure est maintenant au bilan. L’opération de secours des services du MRCC Polynésie (le Centre de Surveillance, de Recherche et de Sauvetage en Mer) a mobilisé l’hélicoptère Dauphin interministériel et un Gardian de la flottille 25F prêté par les forces armées. Le tout à un coût pour l’état de 115 000 euros, soit près de 14 millions de francs cfp.

Un porte-parole du Haut-Commissariat explique que l’Etat ne compte pas demander aux naufragés de le rembourser, car « en principe il y a une obligation pour l’Etat de porter secours aux personnes en danger en mer. A chaque fois qu’il y a une action comme ça, on voit ce que ça coûte. J’insiste encore sur le fait qu’il faut être responsable quand on monte ce genre d’opérations. »

Les naufragés sont Albert Tapa accompagné de son neveu Benjamin et de son ami Jerry, un australien. Ils étaient à la recherche d’un trésor de 3 tonnes d’or du XIXème siècle censément caché par des pirates sur l’atoll de Pinaki ou celui d’Anuanuraro aux Tuamotu.

Mais les héritiers de Jim Hawkins (le héros du livre L’Île au trésor de Robert Louis Stevenson) n’ont pas échappé à une très romanesque mésaventure. Tel que le relatent les naufragés dans une interview accordée au journal La Dépêche de Tahiti, l'histoire commence le 17 mars. Après deux jours de mer pour se rendre sur l’atoll, leur catamaran de location les a abandonnés à l’extérieur du récif réputé très dangereux d’Anuanuraro sans même attendre de voir s’ils réussissaient à atteindre la terre sans encombre. Pas de chance, leurs zodiacs sont chahutés par la mer démontée avant d’atteindre le platier et ils y perdent une bonne partie de leurs vivres et de leur eau. Bien sûr leur téléphone satellitaire ne fonctionne pas… Ils passeront trois semaines échoués sur ce paradis devenu leur enfer à survivre de cocos, de riz trouvé dans une cabane sur place et de quelques poissons. Finalement leur catamaran est revenu les chercher le 6 avril. Albert et Jerry sont partis en premier car l’australien s’était sérieusement blessé et les trois comparses pensaient ne pas pouvoir traverser le récif tous ensemble sur leurs frêles zodiacs. Après deux jours de mer pour rentrer à Tahiti, ils ont réussi à contacter les secours pour les avertir que leur cadet était abandonné à son triste sort à Anuanuraro.

Un coût important pour les finances publiques

Le MRCC s’est alors mobilisé. Le Gardian a localisé Benjamin recherchée sur l’atoll et lui a parachuté un conteneur de survie. Le Dauphin est ensuite allé le chercher. Parti de Tahiti mardi après-midi, l’hélicoptère a récupéré Benjamin mercredi 9 avril au matin. Il a été pris en charge à Nukutepipi où il a pu s’entretenir par téléphone avec un médecin avant d’être rapatrié dans l’après-midi vers Tahiti, par vol privé.

« Nous sommes au total sur un budget d’environ 115 000 euros, en additionnant les heures de vol et de personnel. Il se trouve que tous les services d’urgence ont pu suivre leurs missions pendant ce temps-là mais, mécaniquement, ces appareils n’étaient pas disponibles pour d’autres appels s’il y en avait eu besoin. Surtout, ça représente un vrai coût pour les finances publiques. Un conseil que je peux donner c’est que quand on monte ce genre d’expédition, il faut étudier attentivement les conséquences et les moyens mis en œuvre pour assurer sa sécurité. Ce qu’il faut c’est se demander c’est : si les conditions météos se dégradent, comment on est préparé ? » explique le MRCC. Pour le centre, c’était un situation inédite depuis de nombreuses années que d’être obligé de récupérer quelqu’un isolé sur un atoll.

Benjamin repéré par le Gardian
Benjamin repéré par le Gardian
Et une autre photo du MRCC :

Leur campement de fortune
Leur campement de fortune

le clin d'eoil de daniel Gouzin


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Vendredi 11 Avril 2014 à 16:51 | Lu 6771 fois

Tags : MRCC, SECURITE





Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

35.Posté par emere cunning le 17/04/2014 11:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Brice NEHAM, ça n'est pas parce que monsieur ne comprend pas (ou ne veux pas comprendre) que je dois me taire quand la majorité me comprend tout à fait. O vai ho'i 'oe pour me donner des ordres ? Il faudra te "connecter" ou zapper, et apprendre la langue et les us de ce pays si tu veux être au diapason, Brice de Nice... oupss Neham.
Le sujet au départ est cette chasse au trésor d'aventuriers qui coûte 14 millions aux contribuables. Relis-toi, je ne sais pas ce que Marlon Brando a à y faire. OU "le rachat à prix d'or" de l'île que tu te permets de glisser. Pour rester "constructif et dans le sujet"? Tu te moques? J'étais trop heureuse que tu le fasses et me parles de Robert Wan un polynésien qui a beaucoup fait pour notre perle et est, à ce qui se dit, en train de tout vendre ici pour s'en aller investir n'importe où, trop dégoûté de faire les frais d'une chasse à l'homme évidente. Dans la même optique l'insistance des questionneuses de France 1ère hier soir. Alors oui, je persiste et signe, c'est P I T O Y A B L E et M I N A B L E.

34.Posté par Brice NEHAM le 17/04/2014 07:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ emere cunning. Je te cite "Dis nous pai cé quoi, que nous pai on veut aux billes avec toi. P I T O Y A B L E, M I N A B L E !"
Tu es insultante, méprisante et incompréhensible. Écris en français ou en tahitien, mais choisis de le faire de manière intelligible, reste sur le sujet et peut-être le dialogue constructif sera possible. C'est ma dernière réponse, je te laisse truster le forum de tes diatribes...

33.Posté par emere cunning le 16/04/2014 22:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Brice NEHAM,
"A moins que Robert Wan soit péruvien? "
Ou qu'il l'est devenu. Plutôt décamper au Pérou, aux USA jusqu'en Chine... N'IMPORTE OU plutôt que dans ce territoire français où on s'applique à bien vite faire la peau à certains investisseurs et entrepreneurs locaux, au nom de la justice.
Juste en passant, question de la Guichet de France 1ère à Christian Vernaudon ce soir : c'est bien vous qui êtes à l'origine de l'affaire Haddad et qui avez dénoncé Gaston Flosse pour l'OPT (ou kekchos' de ce goût très savoureux) ? Et C Vernaudon de lui demander où elle était aller chercher ça.... !!!!!!!!!!!!!!!!!! Et vos problèmes ho'i avec Gaston Flosse, cé quoi ia ça ? Dis nous pai cé quoi, que nous pai on veut aux billes avec toi. P I T O Y A B L E, M I N A B L E !

32.Posté par Brice NEHAM le 16/04/2014 10:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ tupai: cet atoll a toujours été polynésien puisqu'il appartenait déjà à un polynésien !!! A moins que Robert Wan soit péruvien?
"Le temps viendra où nous pourrons en disposer..." Ah bon? Qui vous empêche d'en disposer? Il appartient DÉJÀ et ENCORE à la Polynésie !!!
"c'est encore trop vous demander que de voir un peu plus loin que le bout de votre nez." Voilà un ton méprisant qui n'est guère en rapport à tes facultés de voir la réalité !

31.Posté par tupita le 15/04/2014 22:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Brice Neham, l'occasion pour les polynésiens de récupérer des terres ne se présente pas tous les jours. A fortiori une île aussi belle que Anuanuraro qui est en soi un trésor. Le temps viendra où nous pourrons en disposer, mais c'est encore trop vous demander que de voir un peu plus loin que le bout de votre nez.
@tupai, non seulement cette ruine nous a coûté cher, mais il fallait encore faire banquer les polynésiens pour "quelques améliorations". En attendant, vous l'avez presque aussitôt, mis à disposition des étudiants néos quand nos malades, leur famille et la CPS payaient pour qu'ils se logent. Même pas capable de récupérer la mise ? Tu parles, avouez qu'il ne valait guère plus, bande de crétins, menteurs et profiteurs. Avouez que ce n'était qu'une lubie d'Oscar pour se faire bien voir des néozélandais et leur soutirer quelques compensations, comme il se dit de ça et là. Ton metua ne se préoccupe que de ses intérêts personnels et de son hanahana. Et Dieu merci, les polynésiens l'ont vite compris.

30.Posté par tupai le 15/04/2014 09:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ emere

le rocklands était destiné à accueillir les malades, près d'un hôpital et d'un grand marché, il devait faire l'objet de quelques améliorations, mais pas dans l'esprit mégalo du tahoeraa. Le rocklands avait son utilité, mais le tahoeraa a voulu en faire le pendant de anuanuraro et il l'a vendu à perte, démonstration par l'absurde de son inutilité, en plus, durant une période où le marché immobilier était au plus haut, quelle bande de cré...tins, même pas capables de récupérer la mise

29.Posté par tupita le 15/04/2014 08:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la vie de cet homme n'était absolument pas menacée comme l'est celle de naufragés en mer et le déploiement de tous ces moyens qui coûte 14 millions aux contribuables est choquant par ces temps de crise où il leur est demandé de plus en plus de sacrifices.

28.Posté par Brice NEHAM le 14/04/2014 18:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ emere cunning: Avant qu'il appartienne aux polynésiens, l'atoll appartenait déjà a un polynésien ! Tetiaroa a beau avoir été acheté par Brando, fait quand même partie de la Polynésie et ne bénéficie d'aucune mesure d'extra territorialité comme pour les ambassades. Le fait qu'il ait été racheté par le Pays, à prix d'or, n'apporte rien au nuna'a. C'est au contraire une ponction sur les subventions du contribuable métropolitain qui aurait mieux servi aux taata tumu, par exemple dans les transports en commun....

27.Posté par matipaaina le 15/04/2014 05:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Poste 15, tera hoa!!!!

26.Posté par Le Vieux le 14/04/2014 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La vie n’a pas de prix. Les hésitations, les incohérences les erreurs du gouvernement français nous coutent beaucoup plus chers. La vie d’un être humain quel qui soit n’a pas de prix. On devrait tout mettre en œuvre quel qu’en soit le prix pour rechercher et sauver la plus pauvre et la plus insignifiante des personnes. Ceux qui ont mis leur propre vie pour aller les chercher n’ont fait que leur devoir.

25.Posté par emere cunning le 14/04/2014 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@wakrap,
d'accord pour une fois. C'est vrai que le soi-disant naufragé ne risquait pas de mourir de faim et qu'il était localisable (n'étant pas seul) sans qu'il y ait besoin de mobiliser tous ces moyens jusqu'à envoyer le gardian en reconnaissance ! Une expédition d'une île voisine et de moindre envergure et coût aurait suffi, à la charge des aventuriers, of course. Il y a vraiment de quoi se poser des questions.
@ Blablathoushtra, tupai, Ugly et cie,
rien à voir avec votre trésor déniché à l'étranger dont on a du se débarrasser à perte avant qu'il ne tombe en ruines. Au moins Anuanuraro est toujours aussi magnifique et il appartient aux polynésiens quoi que vos potes du palais et vous puissiez dire et faire. Vous n'êtes qu'une bande de pauvres mecs jaloux, envieux et minables.

24.Posté par Tamanu le 14/04/2014 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IRRESPONSABLE SKIPPER !!!!!!!!!!!!!!!

Je crois que l'imprudence a été de laisser repartir le catamaran, et surtout que ce dernier ne s'assure pas du bon "beachage" des zodiacs. Quand on connait les Tuam's et les mésaventure liées aux franchissement des barrières, on se dit que le capitaine du bateau en question est vraiment un gros C... (un skipper LOCAL, et des aventuriers "PAS LOCAUX" !) !!!!

Il y a donc un peu de bêtise, là-dedans, mais aussi un facteur X dont les aventuriers ne sont pas responsables. En conséquence, une participation aux frais devraient exister, certes, mais moi je foutrai une belle prune au SKIPPER pour son comportement irresponsable ! - On aurait aimé savoir le nom ce cette compagnie et du skipper, car il mérite d'être pointé du doigt et se payer la honte, à défaut de mettre la main à la poche ???

23.Posté par Ugly Quijot le 14/04/2014 08:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Héhé, bien parlé Zarathoustra. J'allais la faire...

22.Posté par John le 13/04/2014 22:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nombreux sont ceux qui sous entendent qu'il faut faire payer le sauvetage aux pauvres naufragés.

Bien sur, et on va faire payer les secours aux accidentés de la route dès lors qu'ils sont responsables d'un accident ? Et refuser la CPS aux fumeurs responsables de leurs cancers ? Et SURTOUT il faut alors systématiquement faire payer les interventions de la police ou de la gendarmerie quand un délinquant est pris la main dans le sac...

Forcément, comme d'habitude on veut faire payer les uns, mais pas les autres, surtout ceux qui mériteraient de payer.

21.Posté par tupai le 13/04/2014 19:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ zarathushtra
mais, bon sang, bien sûr ! ça fait même l'actu du Palais, Avenue Pouvana, celui de droite en montant

20.Posté par wakrap le 13/04/2014 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Foutage de gueule en barre. Le prix de l'heure de vol de ce genre de machine : http://www.ledauphine.com/france-monde/2013/01/30/le-cout-de-l-heure-de-vol-des-helicopteres-et-avions-de-chasse-francais-engages-depuis-le

Faut pas déconner, 115000 euros pour aller chercher quelqu'un. On sait que l'Etat est un gestionnaire minable, mais là, ils n'ont même pas honte d'afficher leur prix.

19.Posté par Zarathushtra le 13/04/2014 13:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En fait, il y avait bien un trésor à Anuanuraro, mais il a déjà été récupéré il y a quelques années.
850 millions cfp, il me semble....

18.Posté par Tehei le 13/04/2014 09:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

au fait , j'ai entendu dire par de très , très , très vieilles personnes , il y a longtemps , qu'un trésor se trouverai sous Tahiti -info ou peut être même dans les bureaux ......J'ai également un très ,très ,très vieux parchemin de " papy-russe"qui confirme , alors , chercheurs de trésors , retroussez vos manches courtes et au boulot §

17.Posté par Huritua le 13/04/2014 00:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une chance de ne pas se retrouver au "trou" pour prospection interdite, qui plus est sur un atoll territorial. D'apprentis "archéologues" agissant au mépris de la règlementation existante. Sans autorisation comme d'habitude et à l'insu des propriétaires. Si les autorités ne réagissent pas, bientôt d'autres chercheurs d'or viendront "fouiller" anonymement. Quelle mauvaise PUB. Tsss !!! Qu'ils remboursent les dépenses engagées.

16.Posté par Fiu le 12/04/2014 21:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On s'en fout c'est pas le contribuable polynesien qui paye

15.Posté par Tehei le 12/04/2014 19:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et puis il y a ceux qui trouvent les trésors : ceux qui mettent l'eau en bouteille pour la vendre à prix d'or §

14.Posté par TIHOTI le 12/04/2014 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour poste 6 : en plus , tu as oublié le trésor de Mopelia (???) celui du seeadler recherché depuis des années et des années par de doux reveurs ,surtout quand on lit qui etait Von Luckner !! je suis allé plus de 20 fois a Mopelia et je peux affirmer qu'il n'y a pas de trésor( mais je ne l'ai vraiment pas cherché non plus!!) ??????Sauf Mopelia qui en est un vrai !!

13.Posté par grand simone le 12/04/2014 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce serait en effet une bonne idée de demander aux aventuriers de financer au moins la moitié des dépenses faites pour les secourir.
ça servira aux prochains qui devront intégrer dans leur budget les coûts de sauvetage.
Simone Grand

12.Posté par rere le 12/04/2014 14:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Popaa !!! Attention avant de vous perdre réfléchissez avant d'appeler le MRCC car ça va leur couter des sous !!!

Voilà l’impression que chaque personne aura quand il sera sauver !! ça coute l'argent à l'état !!!!! vous les faites CH......

11.Posté par rere le 12/04/2014 14:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A quoi sert ils ces militaires ?? Ben rentrez chez vous, ça fera des economies à l'état alors !! non ?
Au point ou on en est, il n'y a plus de militaire ici, on ne peut plus compter sur cette economie supp en polynesie française.

Mesurez vos paroles !!!

1 2
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Septembre 2021 - 22:21 Fiches de paie dématérialisées à l'UPF

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus