Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Carnet de voyage - Dunedin, la kiwie "so scottish"



Le bâtiment central de l'université d'Otago, à Dunedin, est un modèle de l'architecture "so scottish" de la ville.
Le bâtiment central de l'université d'Otago, à Dunedin, est un modèle de l'architecture "so scottish" de la ville.
NOUVELLE-ZELANDE, le 26 octobre 2017. Tout au sud-est de l'île sud de la Nouvelle-Zélande, comme blottie au creux de l'Otago Harbour, la ville de Dunedin s'affirme comme la première cité universitaire de Nouvelle-Zélande et comme un "spot" touristique incontournable. Visite…

On nous avait prévenu, "tu seras plongé dans une ambiance très "scottish" à Dunedin. Confirmation dès l'aéroport, où c'est une authentique Jaguar qui nous attend pour nous conduire "downtown".

Tranquille et vibrante

À part Invercargill, tout au sud de la grande île, il n'y a pas grand-chose dans la région pour accueillir des visiteurs, mis à part l'incontournable Queenstown. Dunedin, qui ne fait que s'éveiller au tourisme, mérite pourtant largement le détour.

La cité, littéralement lovée au fin fond d'une interminable baie, définitivement à l'abri de toute tempête, protégée qu'elle est par la péninsule d'Otago, s'avère à la fois tranquille et vibrante. Tranquille parce qu'avec ses 125 000 habitants environ, elle ne peut pas rivaliser avec une mégapole. Vibrante, parce que plus de 25 000 étudiants y vivent, suivant des filières ardues certes, mais qui nécessitent aussi des soirées de défoulement : un nombre suffisant de jeunes qui dynamisent incontestablement la vie nocturne de cette cité portuaire. Le port, justement, il faut vite l'oublier ; c'est le poumon économique de la région et, en même temps, le talon d'Achille de la ville puisque faute d'aménagements, il occupe encore la façade maritime avec ses installations, grues et entrepôts. Pas de joli front de mer, comme à Wellington par exemple ; les édiles y pensent, mais ce n'est pas pour aujourd'hui.

Style victorien

On oublie donc la mer à Dunedin pour se concentrer sur une architecture assez extraordinaire.

Les premiers pionniers écossais (au nombre de 300) débarquèrent ici en 1848 seulement ; dès que le temps des baraques en bois fut révolu, les colons se hâtèrent de reproduire tout ce que le style victorien pouvait leur offrir, sans y omettre des touches édouardiennes, et mêmes quelques réalisations très "Arts déco" sur le tard (la verrière du casino est, à ce titre, une merveille).

Curiosité locale, pas de tours gigantesques dans cette ville, puisqu'un règlement de l'urbanisme précise que les édifices ne doivent pas dépasser les pointes des clochers des temples et églises. Et toc, voilà Dieu au-dessus des humbles mortels pour quelques décennies encore si l'on en croit les habitants du cru.

Dès le XIXe siècle, les bâtisseurs contournèrent l'obstacle en édifiant des bâtiments certes de hauteur modeste, mais en leur adjoignant presque toujours une belle tour, insolites "beffrois" ornés, sinon de cloches, du moins de l'incontournable horloge.

Un campus gigantesque

Au nord de la ville, s'étend l'immense campus d'Otago (nom de la région) : école normale, école polytechnique, université, le long des rives tranquilles de la rivière Leith. Un clin d'œil à la tour néo-gothique du bâtiment central et vous pourrez passer presque directement dans le labyrinthe du grand (et superbe) jardin botanique, une des fiertés de Dunedin.

Cette vocation universitaire de Dunedin interpelle évidemment le visiteur polynésien : l'offre, tant en matière de cours d'anglais que de cursus professionnels, est impressionnante.

Pour les jeunes Polynésiens en quête d'une formation pointue et, pourquoi pas, d'une expérience professionnelle à l'étranger, Dunedin peut incontestablement être une porte d'entrée idéale pour pénétrer le monde anglo-saxon…

Textes et photos : Daniel Pardon

La façade de l'école de garçons (Otago Boys High School). Une référence architecturale.
La façade de l'école de garçons (Otago Boys High School). Une référence architecturale.

Aucun bâtiment moderne ne doit dépasser les flèches des églises et des temples. Ici, la First Church, qui culmine à 55 m de hauteur (elle date de 1867).
Aucun bâtiment moderne ne doit dépasser les flèches des églises et des temples. Ici, la First Church, qui culmine à 55 m de hauteur (elle date de 1867).

"Honni soit qui mal y pense" (en français dans le texte) et "Dieu et mon droit", devises encadrées par un lion et une licorne. Bienvenue en Grande-Bretagne…
"Honni soit qui mal y pense" (en français dans le texte) et "Dieu et mon droit", devises encadrées par un lion et une licorne. Bienvenue en Grande-Bretagne…

À propos de Dunedin

-La ville possède la rue la plus pentue du monde, Baldwin Street (au Guiness).
-Les plages, non loin de Dunedin, abritent le pingouin le plus rare du monde, le pingouin à œil jaune.
-L'université d'Otago, à Dunedin, est la plus ancienne du pays et elle fut la première à s'ouvrir aux femmes.
-La gare de Dunedin est le deuxième monument le plus photographié du pays (après la Sky Tower d'Auckland).
-La ville de Dunedin est la sixième ville du monde… en superficie, et la première du pays (3 350 km2)
-Le jardin botanique de Dunedin fut le premier à voir le jour en Nouvelle-Zélande. Il est resté un joyau de la cité.

Premiers buildings modernes dans l'ancien quartier de la bourse, très « New York corner », en moins haut tout de même…
Premiers buildings modernes dans l'ancien quartier de la bourse, très « New York corner », en moins haut tout de même…

Le palais de Justice, une des pièces d'architecture les plus imposantes.
Le palais de Justice, une des pièces d'architecture les plus imposantes.

Le manoir d'Olveston, de style Jacques 1er, a été bâti en 1904 pour le riche homme d'affaires David Theomin. Ses 35 pièces sont aujourd'hui un musée qui se visite.
Le manoir d'Olveston, de style Jacques 1er, a été bâti en 1904 pour le riche homme d'affaires David Theomin. Ses 35 pièces sont aujourd'hui un musée qui se visite.

À voir absolument

Parmi les attractions qu'offre la cité australe, mentionnons quelques "spots" incontournables :
-Le Dunedin Casino, pour faire fortune (parfois) et surtout pour profiter de cet immeuble Arts déco du centre-ville.
-La brasserie Speight's, un temple de la (bonne) bière en Nouvelle-Zélande.
-Le St Clair Golf Club, dont les infrastructures enchanteront les amateurs de ce sport, de même que le Chisholm Park Golf Club.
-La Dunedin Public Art Gallery, preuve vivante du dynamisme créatif de cette cité. Nombreuses expositions chaque année en plus des collections.
-Le New Zealand Sports Hall of Fame, qui fait revivre le passé glorieux du sport kiwi.
-The Manse, un bâtiment qui abrite un certain nombre d'activités artisanales et artistiques de haut niveau

Avouez qu'on se laisserait bien tenter par une vie douillette dans ce style de demeure.
Avouez qu'on se laisserait bien tenter par une vie douillette dans ce style de demeure.

Un vitrail de la splendide gare de Dunedin, à la gloire du chemin de fer.
Un vitrail de la splendide gare de Dunedin, à la gloire du chemin de fer.

Ce ne sont pas des étages de tartes à la crème, mais bien une architecture "very scottish".
Ce ne sont pas des étages de tartes à la crème, mais bien une architecture "very scottish".

Dunedin pratique

Pour y aller

Vols Papeete-Auckland, puis Auckland-Dunedin. Au retour, un arrêt shopping à Auckland s’imposera avant de reprendre la route des cocotiers, voire un arrêt également à Christchurch en pleine reconstruction, histoire de compléter votre visite de l'île du sud.

Pour y loger

Dans le centre de Dunedin, les hôtels de qualité de manquent pas.
Parmi notre sélection :
-Scenic Hotel Dunedin City, en plein centre, à quelques minutes à pied de l'entrée de la brasserie Speight’s.
-Scenic Hotel Southern Cross, dans un ancien bâtiment rénové.
-Mercure Dunedin Leisure Lodge (l'hôtel jardin).
-Kingsgate Hotel Dunedin (à deux pas de "The Octagon", cœur de la ville).

Combien de temps ?
Prévoyez un ou deux jours pour visiter la ville, une journée pour une très belle excursion en train vers Middlemarch (dans le spectaculaire "Taieri Gorge Railway"), et un ou deux jours pour découvrir la magnifique péninsule d'Otago toute proche.

Le hall d'entrée de la gare, qui sert aussi de salle d'exposition à l'étage.
Le hall d'entrée de la gare, qui sert aussi de salle d'exposition à l'étage.

On ne voit pour ainsi dire pas la mer à Dunedin, les installations du Otago Harbour coupant la vue sur la baie.
On ne voit pour ainsi dire pas la mer à Dunedin, les installations du Otago Harbour coupant la vue sur la baie.

Plus de 25 000 étudiants sont formés chaque année sur le campus de la cité dont certains bâtiments sont tout simplement magnifiques.
Plus de 25 000 étudiants sont formés chaque année sur le campus de la cité dont certains bâtiments sont tout simplement magnifiques.

La verrière Arts déco du casino de Dunedin. Une petite merveille.
La verrière Arts déco du casino de Dunedin. Une petite merveille.

Dunedin, cité des clochers et clochetons. Tous les édifices anciens, ou presque, en sont pourvus.
Dunedin, cité des clochers et clochetons. Tous les édifices anciens, ou presque, en sont pourvus.

Rédigé par Daniel PARDON le Jeudi 26 Octobre 2017 à 10:50 | Lu 1196 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies