Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Carburants : vers une baisse "conséquente" des prix à la pompe



PAPEETE, 13 janvier 2016 - Une baisse "conséquente" du prix des carburants à la pompe a été annoncée pour "très prochainement" par le porte-parole du gouvernement, mercredi en marge du point presse du conseil des ministres.

"Sans pour cela dévoiler, parce que c’est au gouvernement de décider par arrêté d’une nouvelle baisse, tout porte à croire – de ce que j’ai entendu des propos du ministre de l’Economie, puisque ça relève de son ministère – que la situation actuelle, avec la baisse continue du prix du baril de pétrole – puisque nous sommes à 31 dollars aujourd’hui – permettrait une nouvelle baisse en faveur des usagers et des consommateurs. Baisse qui je le sais est attendue avec empressement", a déclaré le Jean-Christophe Bouissou, mercredi en marge du point presse du conseil des ministres. Un peu plus tôt il avait qualifié de "conséquente" cette future diminution du prix à la pompe des carburants annoncée pour "très prochainement", sans plus de précision.

L’annonce a été faite alors qu’à un peu moins de 31 dollars US, le cours du baril de pétrole se trouvait mercredi à son niveau le plus bas depuis avril 2004 et que sa valeur n'a cessé de déprécier depuis décembre 2013.

En Polynésie française, où le prix public du carburant à la pompe est fixé par le gouvernement, quatre baisses ont été décidées courant 2015, en janvier, mars, septembre et décembre derniers. Le prix du litre d’essence a ainsi été déprécié de 35 Fcfp sur l’année (de 178 Fcfp/litre à 143 Fcfp/litre), tandis que celui du gazole a diminué de 25 Fcfp (de 165 Fcfp/litre à 140 Fcfp/litre).

Dans le même temps, le Fonds de régulation du prix des hydrocarbures (FRPH) est passé d’un déficit de 238 millions Fcfp en janvier 2015 à un excédent de "près de trois milliards" aujourd’hui, selon une information communiquée mercredi par le porte-parole du gouvernement.

Ce fonds de régulation sert à la fois à offrir l'avantage d'un carburant subventionné à certaines professions aidées (pêcheurs, armateurs, boulangers) et à amortir la fluctuation de prix des carburants à l’importation pour les stabiliser à la pompe. Depuis plus d'un an, la différence entre la valeur d'achat du carburant débarqué à Tahiti et son prix de vente est largement aux dépens des automobilistes polynésiens.

Jean-Christophe Bouissou a en outre déclaré que l’éventualité d’une baisse du prix des billets d’avion sur Air Tahiti Nui devait être évoquée lors d’un conseil d’administration de la compagnie aérienne, mercredi après-midi.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mercredi 13 Janvier 2016 à 15:06 | Lu 4253 fois






1.Posté par TOM le 13/01/2016 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le prix du baril de pétrole est au niveau de 2003 ... il est effectivement temps d'enlever cette surcharge qui n'a d'intérêt que pour les poches déjà bien pleines des actionnaires. A moins que le pays ne veuille pas davantage de touristes. 100 000 touristes de plus c'est 25 milliards par an en plus dans l'économie du territoire, la création de dizaines d'emplois, es cotisations en plus pour la CPS ... et le moteur redémarre.

2.Posté par moi le 13/01/2016 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

edit msg précédent : " un problème " , je tape trop vite !

3.Posté par Popoti le 13/01/2016 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Éventuelle baisse du prix des billets d'avion sur Air Tahiti Nui ????? il serait temps, le prix du baril a été divisé par 2 , rien ne justifie le barème actuellement appliqué par les compagnies aériennes, quelles soient à dessertes locales ou internationales. Oui, la population attend une vraie baisse.

4.Posté par TEKI TOA le 13/01/2016 17:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Trois milliards d'excédent pour le FRPH! Et pouvez-vous nous dire Monsieur Bouissou le montant du bas de laine constitué par ATN sur le dos des voyageurs pendant la même période? Mais chut... faut que ça reste entre nous et surtout pas divulguer l'information à St Marc, il va exiger sa part du gâteau.

5.Posté par Torix le 14/01/2016 07:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Juste pour nuancer un peu certains commentaires précédents : ATN a perdu des milliards pendant de nombreuses années. Elle ne distribuait plus de dividendes depuis une éternité. Elle a dû déprécier son capital social de façon drastique. Donc parler de "bas de laine" alors que la société commence à refaire un peu de résultat, et de "poches bien pleines" des actionnaires qui ont -pour l'instant- presque tout perdu dans cette histoire, est totalement abusif. Cela dit, il est temps que la baisse des prix du carburant se répercute (aussi) sur les prix.

6.Posté par pourquoi pas le 14/01/2016 08:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et une vrai baisse des tarifs de l'EDT c'est pour quand ?

7.Posté par Substance le 14/01/2016 09:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'essence est moins cher que le Diesel!!!

8.Posté par wakrap le 14/01/2016 11:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@5 : je suis d'accord avec ce message. Mais il faut rajouter que l'actionnaire est le contribuable pour la quasi totalité (territoire ou entreprises parapubliques).

9.Posté par Joseph TEMAURI le 14/01/2016 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faudrait presque dire MERCI, le pétrole baisse depuis deux ans, il est passé de 120$ à 60$ en Octobre 2015 et les trois derniers mois de 60$ à 30$ le baril, et il faudrait sans doute que le prix tombe à ZERO pour que la surcharge carburant soit réduite sur les avions........ on se fiche royalement des consommateurs que nous sommes et je passe sous silence le prix du carburant à la pompe.............. l'EDT ose même faire taxer les installations solaires et nos gouvernants marchent dans la combine...........

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Juillet 2018 - 16:47 Vodafone obtient sa licence pour l'internet

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués