Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Calédonie: M. Wamytan veut que la France octroie un visa au leader fidjien



Calédonie: M. Wamytan veut que la France octroie un visa au leader fidjien
NOUMEA, 16 juil 2012 - Le président du Congrès de Nouvelle-Calédonie, Roch Wamytan, a demandé lundi à la France d'octroyer un visa à Franck Bainimarama, président putschiste de Fidji, arguant que Paris avait déjà reçu des dictateurs comme Kadhafi ou Bachar al-Assad.

"Je ne comprends pas que la France refuse ce visa. Il n'y a pas si longtemps elle a déroulé le tapis rouge aux dirigeants de Libye, de Syrie et de bien d'autres pays, qui ont du sang sur les mains. Ce n'est pas le cas de Franck Bainimarama", a déclaré le président indépendantiste du Congrès.

"Nous sommes Mélanésiens et nous devons avoir de bonnes relations. Fidji est sur le chemin du retour à la démocratie et je soutiens le processus en cours", a-t-il ajouté devant la presse.

De retour d'un déplacement à Paris pour prendre contact avec les différents ministères, M. Wamytan y a été reçu par le directeur de cabinet de Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères. Ce dernier lui a indiqué que le président de Fidji, auteur d'un coup d'Etat militaire en 2006, n'était pas le bienvenu.

Président du groupe mélanésien du Fer de Lance, M. Bainimarama souhaite se rendre mi-août en Nouvelle-Calédonie pour une mission consacrée à l'accord de Nouméa (1998). Son voyage était au départ prévu en juillet.

Fin juin à Paris, Philippe Gomes (centre droit), député élu en juin, avait pour sa part exprimé au cabinet de M. Fabius son "profond désaccord" avec la venue du leader de Fidji, qualifié de "dictateur".

Suspendu en 2009 du Forum des îles du Pacifique, Fidji fait également l'objet de sanctions diplomatiques de la part de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande. Un lent processus de retour à la démocratie prévoit l'organisation d'élections en 2014 dans ce pays insulaire du Pacifique.

Rédigé par AFP le Mercredi 18 Juillet 2012 à 21:27 | Lu 654 fois







1.Posté par tauarai le 19/07/2012 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ia ora na,

Tiens Roch Wamytan "frère" de notre pérézidon du temps où ils étaient au grand séminaire de Fiji, curé raté (lui aussi) demandes qu'on donnes un visa à Franck Bainimarama, président putschiste de Fidji, arguant que Paris avait déjà reçu des dictateurs comme Kadhafi ou Bachar al-Assad.

Ca c'est la conception de la démocratie à la Mélanésienne.. il est vrai que chez les kanaks c'est tu donnes tout à la tribu (au groupe) sinon tu dégages.

Encore un exemple de "Build me a nation" très pacifique ; la démocratie à la Pacific way est en route, prenez des notes meama ma !

pärahi

2.Posté par Teiva 33 le 19/07/2012 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'est-ce qui nous emmerde ce Rock avec ces fidjiens ???

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués