Tahiti Infos

CHPF : le parking souterrain rouvre 7 mois après l'incendie


Après 7 mois d'interruption de service suite à un violent incendie, le parking public du CHPF rouvre ce lundi 22 décembre.
Après 7 mois d'interruption de service suite à un violent incendie, le parking public du CHPF rouvre ce lundi 22 décembre.
PIRAE, le 21 décembre 2014. Le 7 mai dernier un incendie ravageait le parking public du Centre hospitalier du Taaone, parti d'une voiture en flammes garée au premier niveau. Cet incendie spectaculaire a permis de vérifier que les procédures de secours étaient efficaces et avaient été bien respectées par tous les acteurs concernés. La priorité étant de contenir l'incendie dans la zone et d'éviter les propagations des fumées à l'intérieur de l'établissement. "Le retour d'expérience de cet incendie va être utilisé en métropole où une révision de la réglementation des parkings souterrains est en cours" explique Jean-Marie Savio, secrétaire général du CHPF.

Sept mois plus tard, la mairie de Pirae a autorisé, vendredi dernier, la réouverture du parking après la visite d'une commission de sécurité venue inspecter les travaux effectués sur place. L'attente pour retrouver les 600 places gratuites et couvertes de ce parking public (en trois niveaux différents) a été longue car certains équipements touchés par le feu ont dû être spécialement reconstruits pour être remplacés. C'est le cas des deux extracteurs de fumée de ce premier niveau qui ont réussi leur mission mais avaient été sérieusement endommagés par l'incendie. Dans le même temps, un pilier en béton a dû être également renforcé et tout le câblage électrique a été refait car les gaines de protection avaient fondu durant le brasier.

Au total, les travaux effectués ont coûté environ 60 millions de Fcfp, une facture entièrement pris en charge par l'assurance du CHPF et refacturée à la compagnie d'assurance du propriétaire de la voiture à l'origine de ce feu. Profitant des travaux effectués dans le parking, le CHPF a également placé 48 nouvelles caméras de vidéo-protection sur les trois niveaux du parking. Au total, le centre hospitalier dispose désormais de 80 caméras de vidéo-protection qui enregistrent en permanence ce qui se passe et sont visionnées au PC sécurité de l'établissement par les agents du service de sécurité.

80 caméras de vidéo-protection quadrillent tout l'espace du CHPF dont 48 sur les trois niveaux du parking. Elles sont visionnées en temps réel par le PC sécurité de l'hôpital.
80 caméras de vidéo-protection quadrillent tout l'espace du CHPF dont 48 sur les trois niveaux du parking. Elles sont visionnées en temps réel par le PC sécurité de l'hôpital.

Rédigé par Mireille Loubet le Dimanche 21 Décembre 2014 à 14:26 | Lu 2179 fois