Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



C'est la saison de l'envol pour les pétrels de Tahiti



Crédit : Photo Fred Jacq.
Crédit : Photo Fred Jacq.
Papeete, le 14 août 2019- En cette période d'envol des pétrels de Tahiti, l'association Manu souhaite sensibiliser la population aux bons gestes à adopter pour sauver cet oiseau protégé. Habitué à voler dans l'obscurité, le pétrel de Tahiti est désorienté par les lumières et se pose à terre. Incapable ensuite de s'envoler tout seul à partir du sol, sa survie est alors en jeu.

Avec son bec crochu, ses narines tubulaires, son plumage noir sur le dessus et son ventre tout blanc en dessous, le pétrel de Tahiti, ou noha en tahitien, ne passe pas inaperçu. Depuis quelques jours, les jeunes de cette espèce protégée quittent leur nid douillet familial, en réalité un terrier situé à plus de 1500 mètres d'altitude, pour rejoindre la mer et voguer vers de nouvelles aventures. Mais si les voyages sont réputés pour former la jeunesse, ils peuvent aussi se révéler très dangereux pour ces pétrels, âgés de deux mois environ et tout juste sortis de leur petit cocon.
Le trajet des cimes où ils habitent, jusqu'à la mer distante de plusieurs kilomètres, oblige souvent les pétrels à survoler des zones habitées et donc lumineuses. "Les pétrels sont des oiseaux marins, ils se nourrissent de poissons, de calamars qu'ils doivent aller pêcher dans la mer. Les lumières des villes, notamment celles orientées vers le ciel, vont attirer l'oiseau et le désorienter. Le pétrel va alors se poser sur le sol or il n'est pas fait pour être là", souligne avec sagesse Philippe Raust, vice-président de l'association Manu. Mais le gros problème, c'est qu'une fois au sol, le noha ne peut plus repartir tout seul, car il a besoin d'un dénivelé d'au moins cinq à six mètres pour s'envoler à la façon d'un parapentiste qui se jette en l'air.

"DES OISEAUX NI PEUREUX, NI AGRESSIFS"

Et comme le dit avec logique Philippe Raust, "un oiseau n'est pas fait pour être en ville". Car effectivement, il n'est pas facile de trouver un grand arbre à escalader en pleine ville pour servir de piste de décollage, ni de s'agripper à un lampadaire tout lisse avec un bec crochu.
Cloué au sol et sans possibilité de s'envoler, les caniveaux, voitures, chiens, chats ou autres bestioles vont alors être autant de dangers pour l'oiseau.
" Si les gens trouvent un pétrel, il y a plusieurs gestes qui sont utiles. Il est nécessaire de prendre quelques précautions. Il faut savoir que ce sont des oiseaux qui ne sont ni peureux, ni agressifs. Il faut le mettre dans une boite en carton et percer des trous, pas trop grands bien sûr, car il ne faut pas qu'il s'envole (…). Même si cela part d'une bonne intention, il ne faut pas lui donner à manger. On peut lui laisser un peu d'eau par contre. Le mieux est de contacter notre l'association Manu ou un vétérinaire qui nous contactera ensuite", précise Philippe Raust, lui-même ancien vétérinaire.
Une fois contactée, l'association enverra alors l'un de ses sauveteurs qui prendra l'oiseau en charge. "On va vérifier s'il va bien, s'il ne s'est pas blessé notamment aux ailes et on va essayer de le relâcher rapidement. Au maximum dans les 24 à 48 heures, car il ne faut pas qu'il stresse", précise le vice-président.
Chaque année, l'association récupère et sauve ainsi environ à 300 noha. Ces centaines sur les quelques milliers d'individus estimés encore en vie sont très importantes pour la sauvegarde de l'espèce.

Consignes pour ceux qui découvrent un pétrel :
• Le récupérer dès que possible et le mettre dans un carton percé de trous, à l’abri de la chaleur, des chats et des chiens.
• Appeler au plus vite SOS Pétrels au 87 222 799. Possible de le déposer dans une clinique vétérinaire en nous prévenant.
• Ne pas essayer de le nourrir. Possible de lui présenter un bol d’eau. Ne pas le manipuler pour éviter d’abimer son plumage et le stresser.
• Les pétrels sont plus actifs le soir donc penser à bien fermer le carton s’il doit passer la nuit chez vous.
Un bénévole le prendra en charge, vérifiera sa santé et son plumage et le relâchera dans les meilleures conditions.


https://manu.pf/petrels-de-tahiti-la-saison-denvol-a-debute/
Facebook : Manu-sop

Rédigé par Pauline Stasi le Mercredi 14 Août 2019 à 16:53 | Lu 1549 fois

Tags : PETREL





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019