Tahiti Infos

Boxe thaï : victoire par KO au premier round pour le tahitien Jean Baptiste Nars au Canada


Boxe thaï  : victoire par KO au premier round pour le tahitien Jean Baptiste Nars au Canada
Mardi 17 mars 2013. Le tahitien Jean Baptiste Nars est actuellement au Canada depuis deux ans, à Quebec plus précisément. Il a participé le 20 avril dernier à un combat de la ligue “kick fighting” semi pro en catégorie 220 lbs (100 kg) et a remporté son combat contre Dany Ouelette par KO au premier round, un combat initialement prévu en trois round de trois minutes.

Tahiti Infos s'est entretenu avec l'athlète pour ce début de carrière pour le moins percutant et prometteur. La boxe thaï est une discipline qui allie l’usage des pieds et des poings et qui se pratique debout, contrairement au jiu jitsu.

Pour les passionnés de MMA, la discipline de référence où quasiment tous les coups sont permis, deux disciplines sont particulièrement prisées : le brazilian jiu jitsu pour tout ce qui est techniques de travail au sol, clés, immobilisations et la boxe thaï ou le kick boxing, pour les coups de poings, les coups de pieds, même si une multitude de disciplines sont mises à contribution, ce qui est la particularité même de la pratique du MMA (mixed martial arts).





Boxe thaï  : victoire par KO au premier round pour le tahitien Jean Baptiste Nars au Canada
Peux tu te présenter : d’où viens-tu ?

“Je suis né à Papeete le 14 avril 1992. Je suis de Mahina. J'étais au Canada pour des études universitaires, à Quebec city. Je me suis entraîné en parallèle au club d'art martiaux Fang Chen Do. Cela va faire deux ans maintenant que je suis au Canada. Suite à ma première victoire, j’ai decidé de me consacrer à ma passion, le MMA, dont je fais actuellement mon activité principale à Montréal, au Tristar Gym.”

Qu’est ce qui t’a amené à la boxe thaï et peux-tu décrire ton parcours dans les arts martiaux ?

“J’ai toujours fait des arts martiaux. J’ai commence très jeune le judo puis j’ai fait du tai jitsu, qui est plus basé sur le ‘self defense’ que sur les sports de combat. J’ai voulu ensuite passer à des choses plus sérieuses en m’inscrivant à la boxe thaï à Pirae puis cela a été le MMA avec Irvin Calmels au club Fight System. J’ai également fait des periodes d’entraînement chez Ah Min Boxing pour améliorer ma boxe anglaise.”


Ta carrière pour l’instant jusqu’à ce match ? Comment es-tu arrivé sur ce ring pour ce combat ?

“Arrivé au Canada je me suis entraîné au club Fang Shen Do de Quebec où j’ai pu rencontrer des coachs et des partenaires formidables, notamment Serge Gratton et Marc-André Barriault qui m’ont permis de faire ce premier combat semi-pro. Je les remerçie pour ce qu’ils ont fait pour moi. Je suis maintenant à Montréal où je m’entraîne au Tristar Gym de Georges Saint Pierre pour devenir combattant professionnel.”

Peux-tu me décrire comment s’est passé ton ‘fight’, comment tu l’as ressenti ? Qu’as tu ressenti au moment de la victoire ?

“Ce ‘fight’ était pour moi très important, je misais beaucoup dessus pour voir si j’allais continuer dans cette voie où si je continuais mes études. Avant le ‘fight’ j’avais la pression évidemment, mais j’avais hâte d’en découdre. Plusieurs amis tahitiens étaient là pour assister au combat ainsi que ma copine et je n’avais pas envie de les décevoir. Arrivé sur le ring, je savais que j’étais prêt pour ça et tout le stress avait disparu.”

“Les premiers échanges ont été legers puis cela s’est intensifié petit à petit, un premier arrêt a été demandé par l’arbitre car mon adversaire saignait. Puis au cours d’un autre échange, j’ai pu l’envoyer au tapis et il n’a pas tardé à se relever. Mais le medecin n’a pas autorisé la reprise du combat car il avait le nez cassé.”

Quels sont tes objectifs ? Cette victoire te motive pour la suite ?

“Je voudrais devenir combatant de MMA professionnel et combattre avec les meilleurs. Cette victoire m’a beaucoup motivé et elle m’a permis de me rendre compte de ce que je veux faire de ma vie. Je sais qu’il n’y a pas que des victoires qui m’attendent mais je prendrais tout comme du bonus. J’ai demandé à ne pas combattre avant janvier, histoire d’être au top. Merci à Tahiti Infos.”

SB

Rédigé par () le Mardi 17 Septembre 2013 à 06:07 | Lu 2736 fois