Tahiti Infos

Boxe thaï : combat spectaculaire entre Tahutini Tiatoa et Teiki Nauta, "Je suis quelqu’un qui ne lâche pas" (Vidéo du combat)


Jeudi 19 septembre 2013. Un public enthousiaste a pu assister à une soirée de boxe thaï dans la salle Maco Nenaà Tipaerui, samedi soir dernier. Au total le public a pu voir six combats en catégorie ‘light’ et cinq en catégorie amateur mais le combat le plus attendu était le dernier, cette revanche entre Tahutini Tiatoa le vainqueur du premier combat et Teiki Nauta qui, on s’en souvient, a été faire un combat MMA en Nouvelle Zélande en 2012.

Teiki Nauta perd ce combat mais sa volonté reste intacte et sa rage de gagner en dit long sur ses aptitudes à faire carrière dans les sports de combat. Tahutini prouve que le niveau général des tahitiens dans les sports de combats est bon. Il n’est jamais sorti du territoire pour l’instant, contrairement à certains tahitiens qui commencent à vouloir se frotter au niveau international

Tahutini Tiatoa au micro de Tahiti Infos :

« Teiki est un bon gabarit, il fallait se préparer à fond car il voulait sa revanche, j’avais accepté et donc il fallait que je me donne les moyens pour ce combat difficile. Au premier round j’ai reçu un coup aux parties, ça m’a un peu énervé, ce n’est pas dans les règles. Mais il y a toujours eu du respect, du début à la fin. Ca c’est la testostérone, c’est ce qui a joué. »
« Ca a failli me couper le souffle, après j’ai du gérer, gérer. Comme je ne voulais pas le laisser revenir aux points alors j’ai ‘rush’, j’ai forcé et cela a payé. Non, je n’ai jamais douté, parce que je l’ai déjà battu une première fois alors je savais à quoi m’attendre. Mon objectif est l’Aito Nui en novembre, je vais essayer de gagner la ceinture. Maururu. »

Teiki Nauta s’est également exprimé :
« Ce soir j’ai perdu une deuxième fois, mais je ne regrette pas d’avoir pris ma revanche, c’est perdu, ce n’est pas grave, je vais essayer une troisième fois, je suis quelqu’un qui ne lâche pas, qui ne baisse pas les bras, je vais aller jusqu’au bout, j’aurai ma victoire, je ne sais pas quel jour, mais un jour j’aurai cette victoire. »
« A part ça, je félicite mon adversaire, il a bien boxé, c’est un bon boxeur, je ne lui souhaite que du bonheur et je vais lui demander encore ma revanche une dernière fois. «
« La différence, c’est qu’il s’est entrainé plus que moi, il n’y a pas de secret, l’entraînement ça paye, je me suis entrainé par mes propres moyens, parfois juste avec le football. Dans ma vie actuelle je suis peut être tout seul pour avancer mais j’arriverai malgré tout à atteindre mes objectifs. »

Roland Darrouzes président de la fédé de boxe thai :
«Chaque année nous organisons 4 à 5 ‘galas’ plus un championnat qui se fait chaque fin d’année vers fin novembre. Ce soir c’est l’AS ‘team Narupa’ de Papeete qui organise.’
« Nous nous mettons en conformité par rapport à ce qui se passe en France et au niveau de la fédération internationale en faisant une différence entre les débutants, les combattants qui veulent pratiquer la boxe thaïlandaise sans aller jusqu’au KO. Ce sont les catégories qu’on appelle ‘light’. Ils peuvent travailler toutes les techniques, parfois en appuyant un peu les coups mais sans chercher le KO. »
« La 2ème catégorie sont les amateurs, là les coups sont portés et les KO autorisés. Le rôle de l’arbitre est très important, c’est lui qui vérifie et fait en sorte que le règlement et la sécurité des boxeurs soient respectés. »
«On attend confirmation pour la salle Fautaua à Pirae pour notre championnat prévu le samedi 30 novembre, avec une cinquantaine de combats qui seront proposés au public. » SB


Rédigé par SB le Vendredi 20 Septembre 2013 à 13:54 | Lu 10300 fois