Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Bora Bora : L'agresseur sexuel gardait sa victime le temps des vacances scolaires



Le prévenu maintenu a été maintenu en détention en attendant son procès, reporté au 9 mai.
Le prévenu maintenu a été maintenu en détention en attendant son procès, reporté au 9 mai.
PAPEETE, le 3 avril 2017 - Un homme de 38 ans devait être jugé ce lundi en comparution immédiate à Papeete pour avoir caressé et glissé sa main dans la culotte d'une adolescente de 13 ans, le 29 mars dernier à Bora Bora. Il a demandé un délai pour préparer sa défense. Son maintien en détention a été ordonné jusqu'au procès, le 9 mai prochain.

L'homme de 38 ans interpellé par les gendarmes pour l'agression sexuelle, mercredi dernier, d'une fillette de 13 ans à Bora Bora devait être jugé ce lundi en comparution immédiate. Ce guide touristique de profession a finalement obtenu un délai pour préparer sa défense. Son maintien en détention a été ordonné par le tribunal en attendant le procès, reporté au 9 mai prochain.

Si en pareil cas le fond du dossier n'est pas, ou peu abordé, l'audience de renvoi permet au prévenu de dire quelques mots. Et c'est un homme qui semblait lui-même surpris de s'être mis dans une telle situation qui s'est exprimé aujourd'hui à la barre : "Je regrette sincèrement, je m'en excuse auprès de cette famille, je ne sais pas ce qu'il m'a pris ce matin-là". A son casier judiciaire ne figurent en effet que deux condamnations, anciennes, pour des conduites en état d'ivresse. Le prévenu, lui-même père de trois enfants, a un travail stable dans le secteur du tourisme. Il organise des excursions lagonaires.

"Dans les vapes"

Il semble que l'alcool ait coulé à flots la veille des faits. "J'étais encore un peu dans les vapes", se souvient le guide, le matin de son passage à l'acte. L'homme reconnait d'ailleurs une consommation régulière d'alcool et de pakalolo. La victime n'était autre que la fille d'un couple d'amis qui lui avait été confiée le temps des vacances scolaires. Le prévenu aura l'occasion de s'en expliquer à l'audience correctionnelle du 9 mai, mais selon les déclarations de la victime, et les constatations médicales, il l'aurait caressée et lui aurait glissé la main dans la culotte pour la tripoter. Des faits graves qui lui font encourir une peine maximale de 7 ans de prison. Le médecin du dispensaire de Bora Bora a délivré une incapacité totale de travail de 90 jours à l'adolescente, âgée de seulement 13 ans.

Le tribunal a justifié le maintien en détention du trentenaire par le risque de réitération des faits. Le prévenu devra faire l'objet d'une expertise par un médecin psychiatre pendant son séjour à Nuutania. Selon son avocate, il souffrirait de problèmes récurrents avec l'alcool et "se battrait contre ses démons" depuis la disparition tragique de son frère mort dans ses bras en 2008.

Rédigé par Raphaël Pierre le Lundi 3 Avril 2017 à 16:49 | Lu 8741 fois







1.Posté par bande de blaireau ! le 04/04/2017 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi on balance pas le nom de l'agresseur sexuel comme pour l'affaire de ICE

Il faut donner a manger au chacal

2.Posté par Lebo RORO le 04/04/2017 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
triste comme information...
mais souvent à 13 ans, il y a de la provocation...

3.Posté par caco calo le 04/04/2017 14:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'alcool + porno = viol

4.Posté par du bon vin ! le 04/04/2017 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"il souffrirait de problèmes récurrents avec l'alcool "

Qu'il ne s'inquiète pas, la justice ne prononcera aucune peine lui interdisant de s'abreuver de cette puissante drogue légale.

5.Posté par Baoba le 07/04/2017 21:04 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alcool + drogues = vie de merde
Plein de prob''s

6.Posté par Justice le 09/04/2017 04:29 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Peine MAXIMAL!! qui dis qu''il ne touche pas ses propres enfants... montrez sa photo, ca va calmer le reste des pédos qui trainent chez nous. A sa place je me suiciderai pour ne plus faire de malheureux!!
Que justice sois faite!

7.Posté par M le 10/04/2017 12:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nan mais le gars qui dit qu''il y a de la provocation à 13 ans, cava pas la tête? ? Si on parlait de tes enfants tu ne dirait pas ca!! Les gens sont parfois des imbéciles...

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Décembre 2018 - 17:14 Un bateau cargo infesté par la Punaise diabolique

Lundi 10 Décembre 2018 - 16:31 Ivre, il menace sa famille avec un harpon

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués