Tahiti Infos

Bleus: le doyen Giroud prolonge son bail, trois nouveaux appelés


FRANCK FIFE / AFP
FRANCK FIFE / AFP
Paris, France | AFP | jeudi 16/03/2023 - Didier Deschamps a injecté du sang neuf en équipe de France avec la convocation jeudi de trois novices, dont le défenseur Wesley Fofana et le milieu Khéphren Thuram, pour les qualifications à l'Euro-2024 auxquelles participera le doyen Olivier Giroud, 36 ans.

Les nouveaux appelés intègrent les rangs des vice-champions du monde à la faveur des retraites internationales de Hugo Lloris et Raphaël Varane, capitaine et vice-capitaine il y a trois mois à Doha, et du Ballon d'Or Karim Benzema, fâché avec le sélectionneur.

Ils profitent aussi de l'absence de plusieurs habitués comme Presnel Kimpembe, Lucas Hernandez, Paul Pogba, N'Golo Kanté, Ousmane Dembélé ou encore Christopher Nkunku, tous diminués par des pépins physiques.

Malgré ces contraintes, Deschamps a toujours eu le souci de "préparer le moyen terme", a-t-il assuré jeudi devant la presse. Il faut "avoir des réponses pour l'avenir tout en gardant la compétitivité, car on sera dans du costaud tout de suite".

Le début de la campagne qualificative pour l'Euro-2024 en Allemagne, face aux Pays-Bas le 24 mars à Saint-Denis et le 27 mars contre l'Irlande à Dublin, s'écrira donc avec trois nouveaux visages, et notamment celui de Brice Samba.

A 28 ans, le portier de Lens va enfin pénétrer dans le Château de Clairefontaine, lundi, et compléter un trio inédit avec Mike Maignan, nouveau numéro un dans la cage désertée par Lloris, et avec Alphonse Areola, un régulier du banc français.

Le dernier rempart de la meilleure défense de Ligue 1 a doublé Alban Lafont, plus jeune (24 ans) et qui "mériterait aussi" d'être appelé, selon Deschamps.

Les frères Thuram réunis

Samba va connaître les joies du traditionnel "bizutage" en chanson auquel doivent s'astreindre les nouveaux venus chez les Bleus. Mais il ne se sentira pas seul puisque Wesley Fofana et Khéphren Thuram y auront droit également.

Fofana a souvent frôlé les grands Bleus mais des blessures multiples ont retardé l'échéance. Sa montée en puissance à Chelsea a achevé de convaincre Deschamps, qui le suit depuis longtemps.

Le joueur âgé de 24 ans, s'invite dans la dense concurrence des défenseurs centraux au côté de Dayot Upamecano, Ibrahima Konaté et William Saliba.

Les côtés seront dévolus à Jules Koundé et Benjamin Pavard, à droite, tandis que le flanc gauche sera occupé par Theo Hernandez et Eduardo Camavinga, milieu de terrain déjà utilisé à ce poste par le sélectionneur durant le Mondial.

Le jeune milieu Khéphren Thuram va de son côté retrouver son frère aîné Marcus, également recensé parmi cette première liste de 2023.

Le Niçois de 21 ans profite certes du forfait de Pogba et Kanté mais il a été préféré au plus expérimenté Mattéo Guendouzi (7 sél.), moins rayonnant qu'auparavant avec l'OM, et à Valentin Rongier.

Pas encore de choix de capitaine 

La ligne d'attaque est la même qu'à la Coupe du monde, à une exception près: l'absence de Dembélé rouvre la porte à Moussa Diaby (23 ans), non retenu pour le Qatar mais dans une bonne passe à Leverkusen.

A 36 ans, l'éternel Giroud a convaincu Deschamps de prolonger encore leur histoire commune, longue de plus d'une décennie. Le meilleur buteur de l'histoire des Bleus, encore décisif lundi contre la Salernitana (1-1) avec l'AC Milan, profite aussi de l'absence de Benzema, qui a annoncé sa mise en retrait après le Qatar.

Le Madrilène a eu beau traiter de "clown" et de "menteur" le sélectionneur, celui-ci n'a pas souhaité remettre une pièce dans la machine à polémiques. 

"J'ai eu à m'exprimer pour dire ce qu'il s'était passé (concernant la blessure et le départ de Benzema au Mondial, NDLR). C'est un sujet clos, derrière, je ne vais pas recommenter quoi que ce soit", a coupé Deschamps. 

Le sélectionneur a été plus bavard sur la question du capitanat. Il a indiqué ne pas avoir pris sa décision mais préfère "avoir un choix bien défini" d'un capitaine et un vice-capitaine: "Il y en a certains que je retiens possibles, évidemment Kylian en fait partie". 

"Cela va passer par des discussions avec eux avant que je prenne ma décision", selon Deschamps, car "il y a une responsabilité par rapport au fait d'être capitaine, avec des obligations un peu plus importantes".

le Jeudi 16 Mars 2023 à 05:54 | Lu 1223 fois