Tahiti Infos

Bilan du tourisme 2013 : nous avons accueilli 164 393 visiteurs l'année dernière


PAPEETE, le 25 juillet 2014 - L'ISPF a publié cette semaine les chiffres officiels du tourisme en 2013. Et si les publications de l'Institut depuis le début de l'année étaient optimistes, cette publication nous rappelle que ce secteur repart de très bas et subit une transformation profonde.

Ainsi, en 2013 nous avons accueilli 164 393 touristes, en baisse de 2,7% par rapport à 2012. La chute a été précipitée par la baisse, encore une année de plus, du nombre de touristes terrestres (donc ceux qui arrivent par avion et font le circuit des hôtels ou de leurs amis). Mais les croisiéristes sont de plus en plus nombreux, en hausse de 6,9%, mais pas encore assez pour compenser la baisse de nos visiteurs traditionnels.

Depuis 2014, la hausse continue des croisiéristes s'est accélérée, et les prévisions du Port Autonome pour les arrivées de bateaux indiquent que la tendance va se poursuivre avec une augmentation des escales à Papeete de 35% jusqu'en 2015. Depuis le début de l'année, notons que les touristes terrestres se sont aussi repris.

Les touristes reviennent pour un deuxième voyage en croisière... ou dans les archipels

Le nombre de "repeaters", des touristes qui viennent pour une deuxième fois, était en hausse en 2013 pour atteindre 20% de nos visiteurs. Ces touristes qui sont déjà venus au moins une fois en Polynésie française depuis 2009 sont 35 % à venir de Métropole, 28 % d’Amérique du Nord et 19 % du Pacifique. En regardant île par île, il y a 16% de repeaters à Tahiti, seulement 10% à Bora Bora. Ce qu'ils préfèrent faire pour leur deuxième voyage : une croisière, ou une aventure jusque dans les archipels éloignés.

Le retour des américains

En 2013, la baisse de 2,7 % s'explique surtout par les importants retraits des marchés européen, métropolitain et du Pacifique (dans l'ordre l'Australie, la Nouvelle Zélande et la Nouvelle Calédonie). Mais dans le même temps, l’Amérique du Nord confirme sa croissance pour la quatrième année consécutive, de même que les visiteurs d'Asie et d'Amérique du Sud qui avaient également eu une bonne année 2012.

Pour le marché Asiatique, les Japonais dominent toujours. Mais les Chinois font une apparition remarquée dans les statistiques, avec une progression de 58% de leur nombre en 2013. Ils ne représentent que 1,1% de nos touristes en 2013, mais depuis ce mois de juillet 2014 ils sont dispensés de visa, ce qui pourrait fortement accélérer leur venue.

Notons que les touristes en Lune de Miel sont en baisse de 6% en 2013, principalement à cause de la baisse des effectifs italiens. Célébrer un mariage reste néanmoins le but de 22% de nos voyageurs.

Le tourisme mondial en hausse

Alors que les arrivées de visiteur en Polynésie sont presque stable depuis 2009 (malgré une forte chute des touristes affinitaires principalement français, un pays durement touché par la crise), le marché mondial, lui, explose. L'ISPF note ainsi que "En 2013, l’organisation mondiale du tourisme enregistre une augmentation de 5 % des arrivées de touristes internationaux, atteignant ainsi le chiffre record de 1,087 milliard de touristes. C’est la quatrième année de hausse consécutive pour le tourisme mondial, qui dépasse pour la seconde fois le milliard de touristes. Cette hausse concerne toutes les régions du monde, qu’elles soient d’une économie avancée comme d’une économie émergente."

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Vendredi 25 Juillet 2014 à 10:03 | Lu 1330 fois
           



Commentaires

1.Posté par TIPTOP le 26/07/2014 11:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

164 393 touristes?
Je pense que le chiffre exact est 164 394 à moins que cela soit 164392!!!!

Comment l'ISPF peut-il affimer un tel chiffre à l'unité prés quand on sait notamment que :
- les plaisanciers ne remplissent pas la carte "statistiques" ciomme dans les avions
- les cartes "statistiques" ne sont pas toutes recueillies à l'arrivée en Polynésie française.

Même la métropole ne donne pas un chiffre si précis à l'unité.
Cela démontre une absence de sérieux en Polynésie française sur le compatge des touristes
Q'on dise 164 000 touristes, cela est plus crédible.

Bientôt, on va nous dire que chaque touriste dépense 12 765 francs par jour en PF .
Et s'il achète un casse-croute au marché, les 220 francs seront compris dans ce montant de dépense?

Je pense que c 'est culotté d'affirmer un tel chiffre

2.Posté par xxl le 26/07/2014 13:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a encore un sacré boulot à faire de ce côté, tant que nous n'aurons pas 300 000 touristes de moyenne à l'année, on ne pourra pas crier victoire en quoi que ce soit.

3.Posté par TIPTOP le 26/07/2014 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On n'aura jamais 300 000 touristes mais 299 998 ou 300 005 touristes
Peut-être que l'ISPF a les noms et les adresses pour leur envoyer une nouvelle invitation. Ils ont déjà la nationalité de ces touristes