Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Beach Soccer - Focus sur Aurélien Planchais : Un gendarme devenu arbitre


Tombé amoureux de la Polynésie alors qu'il était de passage trois mois en tant que gendarme mobile, Aurélien Planchais est devenu arbitre de beach soccer. Il a été désigné par la fédération tahitienne de football pour figurer sur la liste des arbitres qui participeront aux compétitions de la Fifa. Aurélien incite les Polynésiens à s'intéresser à l'arbitrage. Rencontre.


Aurélien Planchais incite nos jeunes à s'intéresser à l'arbitrage
Aurélien Planchais incite nos jeunes à s'intéresser à l'arbitrage
Parole à Aurélien Planchais :
 
Peux-tu te présenter ?
 
« J’ai 37 ans, j’ai découvert la Polynésie pendant les trois mois passés ici en tant gendarme mobile. Je suis tombé amoureux du pays, depuis je suis revenu m’installer en Polynésie. Je suis maintenant gestionnaire en syndic. Le football a été mon sport depuis mon enfance. En Polynésie, j’ai repris le foot à 11 et, suite à deux blessures au genou, je suis passé à l’arbitrage au foot à 11. Après ma rencontre avec Naea Bennett, je suis passé à l’arbitrage au beach soccer. »
 
Il y avait un gros retard à ce niveau ?
 
« Les Tiki Toa ont été deux fois vice-champions du monde, mais au niveau de l’arbitrage il y avait vraiment un retard. J’ai participé à une première formation mise en place par Naea en octobre 2017, qui a permis à certains d’y prendre goût, puis à une deuxième en juin 2018. Je continue à regarder le bouquin, à écouter les remarques des copains arbitres pour essayer d’être le meilleur possible. On a un bon championnat, à nous arbitres de rattraper le retard pour se mettre à niveau. »
 
Tu fais désormais partie de la liste des arbitres Fifa ?
 
« Depuis le premier janvier 2018, après les tests physiques et écrits que l’on a tous passés, j’ai eu la chance d’être désigné Fifa pour Tahiti. La fédé m’a fait confiance par rapport à mon engagement dans le foot à 11 et à mon potentiel, vu qu’au niveau expérience en beach soccer je n'en avais pas plus qu’un autre. Maintenant, c’est à moi de faire les efforts pour être prêt, tant au niveau physique qu’au niveau des lois du jeu. »
Quelles sont les échéances à venir ?
 
« Il va falloir être performant en septembre, lors du tournoi qualificatif pour l’Océanie prévu à Tahiti, pour espérer ensuite suivre les Tiki Toa en 2019 lors de la prochaine Coupe du monde, ce serait un rêve, forcément. Quand on a été joueur, comme je l’ai été, participer à une Coupe du monde de la Fifa, même si c’est avec un sifflet, cela serait génial. »
 

Une quarantaine d'arbitres ont été formés lors de la saison 2017-2018
Une quarantaine d'arbitres ont été formés lors de la saison 2017-2018
Les spécificités du beach soccer ?
 
« La vitesse de jeu. Le ballon circule d’un camp à l’autre très rapidement. En foot à 11, on laisse plus facilement l’avantage, parce qu’un coup franc au milieu du terrain cela ne donne pas grand-chose, au beach soccer c’est une occasion de but. Il faut être très attentif et physiquement, courir dans le sable c’est pas évident. Au niveau de l’attitude des joueurs, on a cette chance d’avoir beaucoup de fair-play, également vis-à-vis de l’arbitrage. Ce n’est pas parfait mais il y a très peu de contestation, c’est plus du questionnement. »
 
Un message ?
 
« L’arbitrage, c’est primordial, sans arbitre on n'a pas de match. Un mauvais arbitrage ne permet pas du beau jeu. J’invite les jeunes intéressés à rejoindre l’arbitrage. Norbert Hauata a fait sa deuxième Coupe du monde en foot à 11. J’ai 37 ans, donc il faut que les jeunes viennent saisir ces opportunités super intéressantes. Quand j’étais joueur, je ne me voyais pas arbitre, maintenant que je suis arbitre, je ne me vois pas remettre les crampons. »
 
Un dernier mot, un remerciement ?
 
« Merci à Naea pour la confiance témoignée et pour son engagement dans le beach soccer. Merci à la FTF qui m’a fait confiance ainsi qu’à tous les joueurs qui participent à ce championnat. Qu’ils ne changent pas d’état d’esprit, ce sont de gros compétiteurs mais il faut que le fair-play continue à être le point d’honneur de ce sport. Merci également à ma femme qui m’accompagne à chaque match. » Propos recueillis par SB / FTF

Rédigé par SB / FTF le Mercredi 18 Juillet 2018 à 13:34 | Lu 1295 fois




Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti