Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Australie: la Première ministre comparée à "une caille énorme", l'opposition s'excuse



Australie: la Première ministre comparée à "une caille énorme", l'opposition s'excuse
SYDNEY, 12 juin 2013 (AFP) - Un candidat aux élections parlementaires australiennes s'est platement excusé mercredi pour avoir comparé la Première ministre travailliste Julia Gillard à une caille dotée d'"une petite poitrine" et de "cuisses énormes", dans le menu d'un dîner chic destiné à lever des fonds pour sa campagne.

Le menu du repas comprenait un plat décrit comme tel: "caille farcie Julia Gillard: petite poitrine, cuisses énormes et grosse boite rouge". "Grosse boite rouge" fait référence à la malette utilisée par les ministres pour transporter des documents, mais désigne aussi, en argot australien, les parties génitales féminines.

Mal Brough, candidat pour le Parti national libéral (opposition) aux élections du 14 septembre, s'est déclaré "profondément désolé" au micro de la télévision publique Australian Broadcasting Corporation.

Il n'avait pas vu les termes de ce menu, assure-t-il, expliquant que les descriptions des plats étaient l'oeuvre de quelqu'un voulant "faire de l'humour".

Le dirigeant de la première formation d'opposition, Tony Abbott, dont le parti conservateur est donné largement gagnant pour les élections de septembre, a condamné "ces plaisanteries sordides".

Le dîner date de mars, mais son intitulé n'a été rendu public, via Twitter, que mercredi. La veille, Julia Gillard, première femme chef de gouvernement en Australie, avait affirmé que la victoire des conservateurs en septembre signifierait la marginalisation des femmes dans le monde politique.

"Le 14 septembre, nous allons effectuer un choix important en tant que nation", a-t-elle déclaré dans un discours prononcé lors du lancement d'un groupe de soutien aux travailliste "Les femmes pour Gillard".

"Nous allons décider si, une fois de plus, nous allons bannir la voix des femmes du centre de notre vie politique", a-t-elle dit. "Nous ne voulons pas vivre dans une Australie où l'avortement deviendra un enjeu politique entre les mains d'hommes, qui pensent qu'ils en savent plus que nous".

L'opposition (Parti libéral et parti conservateur) a vivement critiqué la Première ministre pour ces déclarations et l'a accusée de rallumer la guerre des sexes.

Julia Gillard essuie régulièrement des remarques misogynes et des insultes sexistes. En octobre dernier, elle avait vertement critiqué le dirigeant de l'opposition, l'accusant de sexisme et de mysogynie maints exemples à l'appui, lors d'une tirade de 15 minutes au parlement qui mêlait ironie et colère froide, face à un Tony Abbott visiblement défait. La vidéo de cette tirade, postée sur YouTube, avait fait un tabac, tant en Australie qu'à l'étranger.

Rédigé par () le Mardi 11 Juin 2013 à 20:24 | Lu 503 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués