Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Australie: coutumier des dérapages, Abbott compare le chef de l'opposition à Goebbels



Sydney, Australie | | jeudi 19/03/2015 - Le Premier ministre australien Tony Abbott, coutumier des déclarations à l'emporte-pièce, a récidivé jeudi au Parlement en qualifiant le chef de l'opposition de "Docteur Goebbels de la politique économique".

Au cours d'un débat houleux sur son bilan économique, Tony Abbott a balayé d'un revers de main les critiques du Parti travailliste: "c'est l'hôpital qui se fout de la charité", a-t-il lancé.

Et d'invectiver Bill Shorten, patron du "Labour", le comparant au ministre de la propagande et de l'information du régime nazi, Joseph Goebbels.

Abbott a promptement retiré ses propos mais l'opposition lui est tombée dessus, envoyant au front Mark Dreyfus - dont le père avait fui en Australie les persécutions nazies - et le député Michael Danby, tous deux de confession juive.

"Il est stupide de prendre un symbole du mal absolu en politique", a réagi Danby, cité par la chaîne de télévision publique ABC. "Il est Premier ministre, il devrait avoir des principes".

Il s'agit du second dérapage de Tony Abbott sur la Shoah depuis le début de l'année. En février, il avait qualifié "d'holocauste" les suppressions d'emploi sous le précédent gouvernement travailliste.

Il a depuis fait amende honorable.

Tony Abbott est contesté jusque dans son camp pour ses méthodes jugées arbitraires et sa mauvaise gouvernance. Il a survécu au début de l'année à une motion de défiance défendue par des députés de sa majorité.

Rédigé par () le Jeudi 19 Mars 2015 à 07:11 | Lu 212 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus