Tahiti Infos

Art Hine : Winkler célèbre les femmes


Crédit : galerie Winkler.
Crédit : galerie Winkler.
TAHITI, le 8 mars 2022 - À l’occasion du 8 mars, la galerie Winkler propose Art Hine, une exposition de portraits croisés qui donne la voix à six femmes artistes. Chacune a été libre de s’exprimer en réalisant son portrait et celui d’une autre artiste tirée au sort au préalable.

Art Hine, tel est le nom de l’exposition actuellement en cours à la galerie Winkler. Elle a pour thème : Portraits croisés. Sensible à la promotion et la valorisation de l’art au féminin, Vaiana Drollet de la galerie Winkler s’engage chaque année autour de la journée des droits des femmes, qui a lieu le 8 mars, à porter un éclairage différent sur la production artistique des femmes au fenua. "J’ai réuni six femmes artistes début janvier". Il s’agissait de : Yiling Changues, Lovaina Guirao, Han, Mov, NDK et Maryse Noguier.

Vaiana Drollet a proposé aux six artistes un défi. L’enjeu est de mettre en valeur un échange et d’établir un dialogue entre le travail de chacune. Elle a tiré au sort des binômes leur demandant à chacune de réaliser leur propre portrait ainsi que celui de leur binôme attribuée.

L'art comme passerelle

Elles ont relevé le défi et travaillé en tandem en fonction de l’univers de l’autre. Des œuvres inédites sont nées, elles se répondent et se font écho. Il y a des encres, des peintures, des tableaux de techniques mixtes, des parfums... Autant de créations devenues "passerelles" vers l’autre. Elles ont été aussi "de nouvelles perspectives vers soi-même", a constaté Vaiana Drollet.

En plus, la photographe Manutea Rambaud a apporté dans cet ensemble sa "touche sensible" en captant les univers de ces femmes aux horizons différents et en mettant en lumière ce qui ne se voit pas. Elle a réalisé des portraits individuels ainsi que des portraits des binômes. Elle a pris le temps de rencontrer toutes les artistes dans leur univers et de porter un œil délicat sur ces femmes.

Une expérience contraignante mais enrichissante

L’artiste NDK raconte son expérience. Elle participe à l’exposition Art Hine en binôme avec Mov. "Une femme charmante et pleine de talent." Elle n’a pas l’habitude de créer des œuvres réalistes. Elle a pro-posé des tableaux en techniques mixtes qui donnent à voir l’individu à travers sa personnalité et non ses traits physiques. Elle a démarré avec du collage, a lacéré une partie choisie de ses créations et ajouté "des babioles". Celles-ci détaillent des moments forts de sa propre vie ou décrivent des habitudes de sa binôme. "Par exemple, Mov a souvent un sac en pae’ore, porte un bijou en nacre, elle aime les fleurs."

Elle reconnaît être restée un temps devant ses toiles blanches sans savoir comment exploiter les contraintes annoncées. "Je ne savais vraiment pas quoi représenter", se rappelle-t-elle. Elle a fini par se lancer donnant naissance, comme à son habitude, à un tableau tridimensionnel qu’il faut toujours regarder dans les moindres recoins. L’exercice lui a permis d’apprendre à connaître celles qu’elle ne faisait jusqu’alors que croiser. Il a aussi fait évoluer, un peu, sa propre pratique. "Il y a plein de choses que j’aimerais tester."

NDK, sur le territoire depuis 1994, est issue d’une famille d’artistes. Sa grand-mère, sa mère et au-jourd’hui son fils peignent. Elle a suivi, en Angleterre et à Los Angeles, une école d’arts obtenant un master dans le domaine de la couture, du fashion design. "Quatre ans, c’était très court, j’y serais bien restée plus longtemps", dit celle qui en parallèle peint, créé, lacère. "Plein de choses m’inspirent, j’aime mélanger différentes matières." Ses œuvres depuis des années surgissent régulièrement à l’occasion d’expositions collectives. Elle espère pouvoir répondre à d’autres défis dans l’avenir.

Pratique

Jusqu’au 15 mars à la galerie Winkler
Ouvert du lundi au vendredi de 9 heures à 12h30 et de 13h30 à 17 heures. Le samedi de 8h30 à midi.

Contacts

Tel : 40 42 81 77
FB : Galerie Winkler

Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 8 Mars 2022 à 15:36 | Lu 1524 fois