Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Arianespace emporte un contrat de235 millions d’euros en Australie



Arianespace emporte un contrat de235 millions d’euros en Australie
SYDNEY, lundi 4 mars 2013 (Flash d’Océanie) – Le consortium européen Arianespace a emporté un marché de quelque 235 millions d’euros en Australie, dans le cadre de la mise en œuvre d’un programme d’installation du très haut débit dans ce pays, a annoncé le département gouvernemental chargé de ce projet.
L’entité chargée de mettre en place ce projet, le National Broadband Network (NBN), a annoncé mardi que le contrat avec Arianespace concerne la mise en orbite des satellites nécessaires à cette couverture très haut débit, en particulier dans les zones rurales et reculées de l’Australie, où cette solution satellitaire est incontournable, a précisé le NBN, qui affirme vouloir ainsi résorber la fracture numérique entre les centres urbains et les zones rurales (l’Outback, comme les désigne l’expression australienne consacrée).

Pour les besoins de cette couverture, deux satellites dédiés sont prévus d’être lancés et mis en orbite courant 2015, par des fusées Ariane 5, depuis la base de lancement de Kourou (Guyane française).
Environ deux cent mille foyers ou entreprises de ces régions sont ainsi ciblés.
Le nouveau service, une fois mis en place, devrait quintupler la vitesse des connexions Internet, pour atteindre les 5 Mégabits par seconde (en envoi).
Jean-Yves Le Gall, Président Directeur Général d’Arianespace, s’est félicité de cette signature avec le gouvernement australien afin de desservir des régions jusqu’ici isolées.

L’annonce de cette signature coïncide aussi avec l’arrivée en Australie de la ministre française déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Innovation et de l'Économie numérique, Mme Fleur Pellerin.
Cette visite, du 4 au 6 mars 2013, devrait se concentrer sur Sydney, a annoncé lundi l’ambassade de France en Australie dans un communiqué.
Lors de son séjour, la ministre française devait notamment rencontrer les responsables gouvernementaux de l’autorité chargée de piloter le projet national de réseau à haut débit, le National Broadband Network (NBN), qui dépend directement du ministre fédéral de la communication, de l’économie numérique et du haut débit, Stephen Conroy.
Les deux homologues doivent aussi s’entretenir.
Une autre séquence prévue au cours de cette brève visite concerne des rencontres avec les forces économiques, y compris dans le cadre de la Chambre de Commerce et d’Industrie franco-australienne, à Sydney, précisent les mêmes sources.
Elle devrait aussi assister à l’ouverture du Festival du film français de l’Alliance Française, qui doit démarrer cette semaine à travers toute l’Australie.
Le voyage de Mme Pellerin, initialement prévu pour avoir lieu mi-février 2013, avait été reporté.

pad

Rédigé par PAD le Lundi 4 Mars 2013 à 06:03 | Lu 794 fois






1.Posté par restonzen le 04/03/2013 07:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pas sur que l'Australie ait très envie de parler de la décolonisation de la pf en ce moment, il semble que les enjeux avec la France soient un peu plus...conséquents et profitables

2.Posté par marchand jean-françois le 04/03/2013 07:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonsoir ou bonjour.j'aime les gros projets .électriciens voyageant sans problémes agé de 49 ans voudrait connaitre les immensitées australienne.le reste ne me regarde pas.


Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus