Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Arctique: la Russie se joint au "contre la montre" pour retrouver un hélico disparu



Oslo, Norvège | AFP | vendredi 27/10/2017 - La Russie va se joindre vendredi aux recherches visant à retrouver un hélicoptère russe disparu la veille avec huit personnes à bord au large de l'archipel norvégien du Svalbard dans l'Arctique, ont annoncé les secours norvégiens.

Les autorités se disent engagées dans une "course contre la montre" pour retrouver d'éventuels rescapés dont les chances de survie s'amenuisent rapidement.
Les températures dans cette région polaire tournent autour de 0°C et les recherches sont compliquées par l'obscurité qui règne une très grande partie de la journée à cette période de l'année.
La Russie a proposé d'envoyer un avion de transport avec du personnel et du matériel, une offre que la Norvège a acceptée, ont annoncé les secours norvégiens. L'appareil est attendu vendredi après-midi.
Cela s'ajoute à d'importants moyens déjà déployés qui comprennent un avion de patrouille maritime, deux hélicoptères et plusieurs navires norvégiens ainsi qu'un avion danois.
Un mini-robot sous-marin a sillonné dans la nuit les eaux où une flaque d'huile et des bulles ont été repérées mais "cela n'a pas donné de résultats pour l'instant", a indiqué à l'AFP le chef des opérations, Tore Hongset.
L'armée norvégienne a été sollicitée pour fournir un autre robot plus adapté.
L'hélicoptère, un Mil Mi-8, a disparu jeudi en milieu d'après-midi à deux ou trois kilomètres au large de Barentsbourg, une communauté minière russe située sur le Svalbard. 
Ses huit occupants, cinq membres d'équipage et trois scientifiques, étaient tous de nationalité russe, a confirmé la Russie.
"Les chances de retrouver des personnes en vie s'amenuisent sensiblement avec le temps", soulignait M. Hongset en début de matinée. "Mais nous continuons. Ce matin, nous maintenons nos recherches d'éventuels survivants qui pourraient être sur un objet flottant comme un radeau de survie".
Le traité de Paris de 1920 confie à la Norvège, membre de l'Otan, la souveraineté sur le Svalbard mais garantit aussi aux ressortissants de tous les États signataires, dont la Russie, la possibilité d'exercer des activités économiques sur ces terres.
C'est à ce titre que la Russie exploite du charbon à Barentsbourg, une communauté qui compte plusieurs centaines de mineurs russes et ukrainiens, assurant à Moscou une présence dans une région stratégique.
En 2008 déjà, un autre Mil Mi-8 russe s'était écrasé près de Barentsbourg, provoquant la mort de trois de ses neuf occupants.

le Vendredi 27 Octobre 2017 à 04:02 | Lu 401 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus