Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Après le passage de Haiyan, Palau proclame l’état d’urgence



KOROR, mardi 12 novembre 2013 (Flash d’Océanie) – Après le passage destructeur du super typhon Haiyan, jeudi 7 novembre 2013, les autorités de Palau ont déclaré en fin de semaine dernière un état d’urgence pour une durée initiale de dix jours.
Dans cet État océanien, qui a été frappé juste avant les Philippines, même si aucun blessé grave ni victime n’a été à déplorer, près d’une centaine de personnes ont dû être évacuées vers l’île de Koror, la plus peuplée de l’archipel.
L’île la plus durement touchée est celle de Kayangel, au Nord de l’archipel.
Selon les premiers bilans établis par les autorités locales, plus de trois cent bâtiments (dont des écoles) et maisons d’habitation ont été endommagés par ce phénomène, qui charriait déjà, au moment de l’impact, des vents dépassant les 250 kilomètres heure.
Les routes ont pu être déblayées, les réseaux électriques et téléphoniques rétablis, mais les centres d’hébergement demeurent actifs, rapporte le bureau de l’ONU pour la coordination des secours humanitaires dans son dernier point lundi.

La Croix Rouge locale, le gouvernement distribuent aux sans abri des secours alimentaires et de l’eau potable et collectent par ailleurs des fonds et des dons.
Les prévisionnistes météorologues redoutent d’ailleurs la formation d’un nouveau cyclone, au Sud-ouest de Yap (États Fédérés de Micronésie) et qui pourrait ensuite se déplacer en direction de Palau et des Philippines, où le super typhon Haiyan aurait causé la mort de plus de dix mille personnes.
Les autorités ont décrété en début de semaine un couvre-feu, avec l’appui de l’armée, afin d’endiguer la vague de pillages qui a suivi la situation de pénurie engendrée par la dévastation du cyclone, en premier lieu sur la ville de Tacloban, sur l’île de Leyte (centre de l’archipel).
Les Nations-Unies ont promis une enveloppe de l’ordre de 25 millions de dollars au titre des secours d’urgence aux sinistrés et de la solidarité internationale.
L’Australie a pour sa part promis dix millions de ses dollars au même titre.
Les États-Unis ont décidé de mobiliser des moyens aériens (avions Orion P3) et maritimes (destroyers et porte-avions) avec le déploiement sur zone de plusieurs bâtiments dont les plus proches sont basés au Japon.
La France, de son côté, a annoncé l’envoi d’un premier chargement humanitaire de dix tonnes en direction des Philippines et qui devrait être réceptionné par la Croix Rouge locale en milieu de semaine.
Deux experts de la sécurité civile française sont aussi déployés sur zone pour participer aux opérations.

pad

Rédigé par PAD le Mardi 12 Novembre 2013 à 05:34 | Lu 523 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus