Tahiti Infos

Ahutoru, Bougainville et le premier lexique franco-tahitien


Tahiti, le 20 décembre 2021 - Philippe Prudhomme signe 1771. Histoire d'une rencontre, un ouvrage qui revient sur la rencontre entre Louis-Antoine de Bougainville et Ahutoru, et qui livre le premier dictionnaire de la langue tahitienne selon l'auteur. Un dictionnaire reproduit dans sa graphie d'origine.

Dans son nouvel ouvrage intitulé 1771. Histoire d'une rencontre, Philippe Prudhomme s'intéresse à la rencontre entre Ahutoru et Louis-Antoine de Bougainville livrant au passage le dictionnaire de la langue tahitienne que les deux hommes ont rédigé, ensemble, à bord de La Boudeuse. "Il constitue le premier témoignage écrit de cette langue vernaculaire devenue par la suite la langue vernaculaire de tout l'archipel."

Ce dictionnaire "truculent", liste une série de termes du quotidien, ainsi que les noms des différentes parties du corps et le nom de plantes. Il est rédigé dans sa graphie d'origine et a été publié à Paris en 1771 pour la première fois. Les termes sont vieux de plus de deux siècles dans les deux langues. Il compte aux alentours de 250 mots.

"Ahutoru s'est imposé sur le bateau de Louis-Antoine de Bougainville pour diverses raisons", rappelle Philippe Prudhomme. À bord, il s'ennuyait ferme au milieu des marins qui ne parlaient pas sa langue, ni celle du capitaine d'ailleurs. "Bougainville, lui, parlait tahitien. C'était d'ailleurs un grand orgueil pour ce capitaine de converser avec Ahutoru dans sa langue devant la cours en France."

La rencontre de deux peuples

Le livre se découpe en trois parties. La première revient sur les enjeux politiques et linguistiques, ainsi que sur le contexte historique de Tahiti. Il décrit en une deuxième partie la chronologie du séjour de Bougainville à Tahiti, s'attarde sur la genèse du premier lexique. "Dans cette partir, j'ai ajouté deux documents d'intérêt, peu connus", indique l'auteur. Il s'agit de la séance académique du 25 avril 1769 suivie du compte rendu scientifique.

Dans une troisième partie enfin, Philippe Prudhomme rapporte des extraits du post-scriptum sur l'Isle de Tahiti par Philibert Commerson, un complément d'enquête, ou bien encore revient sur les problématiques du plurilinguisme et des identités plurielles.

Ce livre est une manière, au-delà de la rencontre deux hommes, de revenir sur la rencontre de deux peuples, sur ce qui permit la rencontre, annonçant ce qu'elle permit. "La langue constitue une identité fondamentale", insiste l'auteur.


Pratique

L'ouvrage est disponible chez Odyssey, en ligne ou directement auprès de l'auteur : [email protected],com

Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 20 Décembre 2021 à 17:03 | Lu 780 fois