Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Accident mortel en Australie : un Français devant la justice



SYDNEY, lundi 13 janvier 2014 (Flash d’Océanie) – Le conducteur français d’un véhicule qui a percuté mardi 7 janvier 2014 un poids lourd sur une route de l’État du Queensland (Nord-est de l’Australie), causant la mort d’un des passagers, doit comparaître fin janvier devant la justice locale.
Jeremy Landru, 25 ans, était au volant de ce véhicule, à bord duquel se trouvaient trois autres Français, âgés de 24, 26 et 29 ans, rapporte ce week-end le quotidien Brisbane Times.
Selon les premiers constats de la police, le conducteur roulait sur l’autoroute de New England, proche de la ville de Stanthorpe (Queensland, près de la frontière avec l’État voisin de la Nouvelle-Galles-du-Sud), lorsqu’il a voulu quitter la voie pour rejoindre une bretelle et au passage, aurait coupé la route à un poids lourd de près de sept tonnes, qui circulait à grande vitesse sur une autre voie, plus à droite.
Sous l’impact du choc sur la partie arrière du véhicule, les trois passagers ont été éjectés.
Deux d’entre eux sont depuis dans un état grave et le troisième (Loïc Joanico, âgé de 24 ans), éjecté à trente mètres de la voiture, est mort sur le coup.
Le conducteur du poids lourd et son seul passager n’ont pas été blessés.
Le véhicule, un break, avait été acheté peu après l’arrivée en Australie de ces ressortissants Français, qui bénéficiaient d’un visa « vacances-travail ».
Ils se trouvaient dans cette région en quête d’un emploi saisonnier dans le secteur agricole.
Au moment de l’accident, ils venaient d’apercevoir une exploitation de l’autre côté de la route et avaient décidé de bifurquer pour s’y rendre et proposer leurs services.
Le conducteur, après une brève hospitalisation, a été interpellé le 8 janvier 2014, le lendemain de l’accident, a précisé au Courier-Mail le Sergent-chef Phill Percy, qui évoque « un moment d’inattention » et non pas une vitesse excessive comme cause probable de l’accident.
Dans le cadre de l’enquête, le Français doit désormais répondre de chefs d’accusation de conduite dangereuse ayant entraîné la mort, lors d’une audience annoncée pour le 29 janvier 2014 devant le tribunal de première instance de Stanhorpe.
Entre-temps, à l’issue d’une première comparution immédiate vendredi 10 janvier 2014, il a dû remettre son passeport aux autorités.

pad


Rédigé par PAD le Lundi 13 Janvier 2014 à 05:42 | Lu 4315 fois






1.Posté par LEMARQUISIEN le 13/01/2014 08:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut espérer qu'il avait souscrit une bonne assurance relative à sa défense, car cette "inattention" risque de lui coûter TRES cher, d'autant que la police et la justice australiennes ne sont pas particulièrement tendres.....

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Octobre 2020 - 05:40 Double hommage à Samuel Paty en Nouvelle-Calédonie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus