Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



APF : Examen du projet de loi sur les retraites reporté, faute de quorum



APF : Examen du projet de loi sur les retraites reporté, faute de quorum
La Huitième séance de la session administrative de l'Assemblée de Polynésie française prévue le lundi 9 juillet a dû être reportée au mardi 10, faute de quorum.
L'APF devait notamment examiner le Rapport sur le projet de loi du pays portant diverses dispositions relatives au régime de retraite des travailleurs salariés de la Polynésie française et au régime de retraite tranche B au profit des ressortissants du régime général des salariés.
La séance est reportée à mardi 10 juillet, 9 heures.
Ce projet de loi de pays vise à modifier la délibération n°87-11 AT du 29 janvier 1987, relative au régime de retraite des travailleurs en Polynésie française. Il avait reçu l’avis favorable du CESC, mardi 27 mars dernier.
Ce texte prévoit de larges modifications du système de calcul des pensions de retraite avec aménagement progressif jusqu’à l’horizon 2017.
L’aménagement législatif envisage l’allongement de la durée des cotisations à 37 ans contre 35 actuellement. Le texte prévoit d’ouvrir le droit de pension à 60 ans ou 37 ans de cotisation, l’âge de retraite anticipé y est fixé à 55 ans et au moins 30 ans de cotisations.
La délibération de 1987 fixe l'âge de départ à la retraite à taux plein à 60 ans ou 35 ans de cotisations et la possibilité de partir à la retraite de manière anticipée à 50 ans ou après au moins 15 ans de cotisations.

Un système de retraite en difficultés

Le calcul de la pension de retraite y est établi à partir 70% de la moyenne des 120 meilleurs mois sur les 180 derniers mois. Actuellement on applique 70% de la moyenne des 60 meilleurs mois sur les 120 derniers mois d’activité.

Le taux, qui est actuellement plafonné à 15% du salaire brut, dont un tiers à la charge du salarié, pourrait en outre être augmenté progressivement, jusqu’à à 21% du salaire brut à l’horizon 2017.

Sur la base actuelle, compte tenu de l’évolution démographique et conjoncturellement de la crise économique, le système polynésien de retraites par répartition n’est pas viable au-delà de 2017. En 1988 on comptait 11.2 cotisants pour 1 retraité. En 2011, le rapport était de 2.4 pour 1. Depuis 2009, le montant des cotisations perçues est inférieur au total des pensions versées pour la seule tranche A de la retraite. En 2011, le déficit entre cotisation et versements était de 3.5 mds Fcfp.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 9 Juillet 2012 à 14:36 | Lu 1090 fois

Tags : RETRAITES






1.Posté par lou le 09/07/2012 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les représentants sont partis en vacances! Honte aux absents.
Les explications et excuses devraient être obligatoires et rendues publiques.

2.Posté par Ugly Quijot le 10/07/2012 08:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça fait pas sérieux, sur un ordre du jour aussi important.
Mais on commence à être habitués.
On a aussi eu droit aux reports et interruptions de séance pendant la coupe du monde de foot...

3.Posté par vahineura le 10/07/2012 08:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dire qu'ils sont payés cher pour être présents... On devrait leur retirer leur "salaire".
Payés à rien foutre juste à lever le doit ce n'est pas compliqué tout de même.


4.Posté par VoteBlanc le 10/07/2012 11:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dommage que l'article ne cite pas les représentant absents. Un petit lynchage médiatique ne leur feraient pas de mal.

5.Posté par Roro LEBO le 10/07/2012 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le peuple est faible aussi... de rester avec eux.
car ce n'est pas pour raison de santé leur absence,
même s'ils voulaient tricher et dire que c'est par maladie! ☺

6.Posté par Tehei le 10/07/2012 19:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce sont NOS guignols , ceux pour qui nous votons, ceux qui nous représentent et même nous ressemblent .
Nous avons ce que nous méritons , le pays des rires et des chants , le pays de Casimir !
-" c'est le pays des rires et des chants lala, lalala, lalalalalala
c'est le pays des rires et des chants
on l'a dans le baba et on est heureux comme ça !

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net