Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



A Tubuai, le BTP en forme grâce aux fare OPH



Tubuai, le 31 août 2020 – La demande de fare OPH est toujours constante dans l'île où déjà 35 maisons ont été construites depuis le début de l'année. Ces constructions génèrent de l'économie de par la création d'entreprises de BTP.
 
Suite au cyclone Oli il y a 10 ans et à une forte demande d’hébergement pour les familles à faible revenu, l’Office polynésien de l’habitat (OPH) a mis en place un projet de construction de maisons individuelles dans les îles Australes. Ce projet, qui fait le bonheur des ménages qui peuvent bénéficier de différents types de construction en fonction de leurs besoins, aide aussi grandement l'économie de l'île et même de l'archipel par le soutien à l'emploi dans les métiers du bâtiment. Pour preuve, depuis le début de l’année 2020, pas moins de 35 maisons ont été construites à Tubuai par six entreprises de construction : Teaka de Rapa, Tuera de Tubuai, Taputu et Chong Tautia de Rurutu, et enfin WH et Ariioiti de Moorea. Pour 2021, la demande reste forte puisqu'il est prévu de construire entre 30 et 50 fare.

2 à 3 ans d'attente

Rachel, de l'OPH à Tubuai, rappelle qu'il faut compter 2 à 3 ans d'attente entre la demande de construction et la remise de clés des fare. Son conseil est donc de monter au plus tôt le dossier, en faisant dans un premier temps une demande de permis de construire et une demande à la Direction des affaires foncières. Les futurs acquéreurs peuvent se faire aider par les agents de l'OPH à la circonscription des Australes de Tubuai.
Jacky Chong de l’entreprise Chong Tautia, dont le siège est à Rurutu, apporte des précisions quant au montage financier : “Les conditions sont les suivantes : d’abord il faut posséder un terrain, ce qui est assez fréquent pour les Polynésiens. Ensuite, il faut avoir le courage de monter un dossier pour obtenir l’aide et le permis de construire ; le bureau de l’OPH peut aider le demandeur. Enfin, une commission se met en place pour délibérer. L’État français participe à hauteur de 80%, le Pays à hauteur de 18% et le bénéficiaire de la différence mais selon le niveau de ses revenus.

Embauche et formation

Les futurs acquéreurs se plaignent souvent de la lenteur du montage des dossiers mais après avoir passé ce cap, ils sont enthousiastes. Quant à la qualité des maisons proposées, qu'elles soient de type F3 (54 m2), F4, (72 m2), l'entrepreneur précise : “Elles sont en fibro avec une ossature en bois traité, anticycloniques, la charpente est en bois, elles sont livrées clé en main, elles disposent d’un grand salon avec un coin cuisine, d’une terrasse de 18 m², les matériaux de fabrication proviennent de Papeete car pour le moment la filière bois n’est pas assez développée pour assurer les commandes de bois sur place”. Et de préciser : “Quant à moi, j’ai construit 4 maisons à Rurutu, j’ai 7 maisons en sous-traitance et je me suis occupé de la construction de 3 maisons à Tubuai. Je supervise le bon déroulement des travaux sur place. J’ai embauché  ici 5 ouvriers et je les ai formés ; mon fils qui a 25 ans et un master de management a la volonté de créer son entreprise de construction dans les îles Australes”. Et de conclure : Il reste encore beaucoup de maisons à construire ici et dans les autres îles comme Raivavae”.

Rédigé par JD le Lundi 31 Août 2020 à 08:50 | Lu 2668 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus