Tahiti Infos

A Ti'a i Mua, l'Unsa et O oe to oe Rima restent vent debout contre la TVA sociale


Tahiti, le 24 mars 2022 – L'intersyndicale A Ti'a i Mua-Unsa-O oe to oe Rima à l'origine de la marche du 17 mars contre la TVA sociale reste vent debout contre l'application de la mesure fiscale rabaissée à un taux de 1%. "La messe est dite. On se retrouvera pour faire le bilan dans trois mois", prévient-elle dans un communiqué.
 
Au surlendemain de la réunion avec les partenaires sociaux à la présidence pour évoquer l'application de la TVA sociale au 1er avril et la décision du gouvernement d'en abaisser le taux à 1%, l'intersyndicale A Ti'a i Mua-Unsa-O oe to oe Rima a diffusé mercredi un communiqué pour rappeler son opposition à l'application de la réforme. Après la marche du 17 mars dernier contre la mesure, l'intersyndicale rappelle ses arguments contre "ce prélèvement (qui) va s'opérer principalement sur les petits revenus". Selon elle, le "plan Marshall" annoncé par le ministre de l'Économie Yvonnick Raffin n'est qu'une "rustine (qui) ne peut s'inscrire dans la durée". L'intersyndicale craint une hausse des prix plus forte encore que celle enregistrée depuis le début de l'année 2022.
 
Si elle reconnait qu'il est "compliqué de résoudre la quadrature du cercle du financement de la PSG déficitaire dans un contexte fortement inflationniste défavorable à l'activité économique et à l'emploi", l'intersyndicale dit attendre, des assises de la santé annoncées par le Pays pour mardi prochain, "les économies indispensables à réaliser dans ce secteur". Enfin, les trois confédérations regrettent le choix du gouvernement d'avoir maintenu l'application de la TVA sociale au 1er avril et prévient que le gouvernement "en assumera les conséquences". L'intersyndicale annonce qu'elle répondra présente à l'invitation du gouvernement pour la prochaine réunion du 29 mars pour présenter ses "propositions écrites", mais sans garantir sa participation "si les conditions ne sont pas remplies". Elle conclut : "La messe est dite. On se retrouvera pour faire le bilan dans trois mois".
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Jeudi 24 Mars 2022 à 20:26 | Lu 738 fois