Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


A Hao, le directeur de Tahiti Nui Ocean Foods a été surnommé "M.Fisher"



Au centre de la photo en polo bleu marine,  le directeur chinois de la société locale, Huang Chao Yun surnommé M. Fisher. A sa droite le tavana de Hao, Théodore Tuahine.
Au centre de la photo en polo bleu marine, le directeur chinois de la société locale, Huang Chao Yun surnommé M. Fisher. A sa droite le tavana de Hao, Théodore Tuahine.
HAO, le 10 novembre 2014. La future ferme aquacole de Hao dont le projet est porté par les investisseurs chinois est en passe de devenir une réalisation concrète pour les habitants de l'atoll des Tuamotu. Il y a quelques jours à peine, les investisseurs chinois de la société Tahiti Nui Ocean Foods, enregistrée au répertoire des entreprises polynésiennes, sont venus sur le site de la future ferme aquacole. C'était déjà, en quelques mois à peine, la 5e visite sur le terrain.
Cette fois ce n'est pas le P-dg du groupe Tian Rui International Investment qui était du voyage jusque dans les Tuamotu, mais le directeur de la SAS Tahiti Nui Ocean Foods, tout fraîchement nommé. Ce directeur chinois de la société locale, Huang Chao Yun a été surnommé amicalement sur place "M.Fisher".

Durant quatre jours à Hao, la délégation chinoise a revu, in situ, la localisation précise des bâtiments de la future ferme aquacole (sur des parcelles de terrain appartenant au Pays et à la commune) et les contraintes du projet avec des ingénieurs, des techniciens et des architectes qui travaillent sur cette implantation. Il serait notamment question de devoir déplacer la centrale électrique de l'atoll. Une exposition du projet de la ferme aquacole a été faite également devant le Conseil municipal de Hao.

Rédigé par Mireille Loubet le Lundi 10 Novembre 2014 à 15:03 | Lu 1547 fois







1.Posté par Tôt of le 10/11/2014 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais que vont gagner les chinois à venir nous aider ? Ce peuple ne fait rien gratuitement.......

2.Posté par TOTO le 11/11/2014 05:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils ont besoin d'autres espaces maritimes afin de pouvoir satisfaire la demande grandissante des consommateurs chinois.

3.Posté par Mathius le 11/11/2014 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui parie avec moi qu'il vont demander d'aménager le port?

4.Posté par Tutua . le 12/11/2014 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'ai pas confiance, ils vont faire ce qu'ils voudront. Un village chinois devrait être construit pour les travailleurs chinois ... les locaux seront le pneu de rechange

5.Posté par santucci le 13/11/2014 03:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à qui l'argent de la VENTE DE SES TERRAINS rapporte ou est passé l'argent des héritiers de ses terres comment le savoir????

6.Posté par Tutua . le 13/11/2014 09:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P1
ils ne viennent pas pour nous aider ! ils viennent pour s'en mettre plein les poches, après eux le déluge

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 23 Janvier 2021 - 14:31 Des orques aperçues aux Îles Sous-le-Vent

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus