Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

60 enfants défavorisés de Faa'a ont reçu leur premier PC



Laetitia Le Bars avec la petite Manatearii, qui a suivi ses cours d'informatique et vient de recevoir un ordinateur
Laetitia Le Bars avec la petite Manatearii, qui a suivi ses cours d'informatique et vient de recevoir un ordinateur
FAAA, le 14 décembre 2015 - La mairie de Faa'a avec l'association Éconet Pacific vient de terminer une session de formation sur les bases de l'informatique, destinée à 60 enfants défavorisés de la commune. Les ateliers se sont terminés par le don d'un PC recyclé et réhabilité à chaque enfant participant.

60 enfants formés aux bases de l'informatique, 60 PC livrés depuis le mois d'août dans des familles des quartiers de Faa'a : c'est le bon bilan de l'atelier organisé par la commune et l'association Éconet Pacific (nouveau nom de T@hi-Tik). Le dernier jour des ateliers, vendredi 11 décembre, correspondait à la livraison et à l'installation dans les familles des 20 derniers PC offerts aux jeunes élèves. Un beau cadeau de Noël ! Ces ordinateurs avaient été donnés par des entreprises et des particuliers à l'association, puis réparés, formatés et rééquipés de livres gratuits, de logiciels libres, du nécessaire pour faire un CV et d'un livret d'utilisateur pour se rappeler les manipulations les plus complexes…

Laetitia Le Bars, présidente et fondatrice de l'association Éconet Pacific, est très satisfaite de cette dernière session, même si elle lui a demandé énormément de travail depuis qu'elle n'a plus l'aide de son CAE : "C'était dur, assurer les formations, réparer les PC, installer les logiciels puis transporter les PC toute seule ou avec l'aide de quelques parents… Mais j'ai eu l'impression que c'était vraiment très utile tout ce qu'on a fait avec les enfants : on a fait des dessins pour leur apprendre à utiliser les logiciels, on est allé sur internet pour apprendre à faire des recherches en prenant l'exemple d'un devoir de maison, on a lu la légende de l'arc-en-ciel sur internet et ils se sont entraînés à en taper la moitié pour apprendre à utiliser le clavier et le traitement de texte… Et il y avait les jeux pour les pauses. Ils se sont vraiment amusés, on a appris plein de choses, surtout que certains n'avaient jamais fait d'informatique. Et à la fin, ils ont tous un PC pour la maison !"

Elle en profite pour nous annoncer que "même si cela doit encore passer en commissions et devant le conseil municipal, il y aura certainement un renouvellement avec la mairie de Faa'a, très probablement pour février prochain. Mais j'en profite pour passer un appel : l'association cherche un local à titre gracieux… Vous pouvez m'appeler au 87 31 94 38."


Maimiti Mare, référente du quartier Temarae à Faa'a, maman de Maoti (10 ans)

"Je suis animatrice sportive au lycée de Faa'a et au collège Henri-Hiro. C'est un agent de la mairie qui vient dans les quartiers pour présenter les diverses activités que propose la commune, dont l'informatique. Étant donné que je travaille beaucoup avec les jeunes du quartier j'ai été nommée référente. Avec la mairie on fait un peu de tout : du golf, de l'équitation, de la plongée, beaucoup de volley-ball. Là, j'ai choisi les 10 enfants qui pouvaient participer, c'est le quota par quartier, en fonction de leur participation aux autres activités, et aussi selon la situation de la famille. Il y en a qui n'ont pas les moyens, et le fait de savoir qu'à la fin de l'atelier elles auront un PC, c'est vraiment positif pour ces familles.

J'habite le quartier, chez ma grand-mère. J'ai inscrit mon fil à cette activité, pour voir ce que c'est. Cette initiation, "accès pour tous à l'informatique" c'était une première à Faa'a. Je suis très contente de l'atelier, d'autant que j'ai suivi les séances avec Laetitia. Les gamins étaient aussi épanouis que moi, j'ai appris des choses moi-aussi et à l'avant-dernière séance on a invité les parents pour qu'ils voient ce que leurs enfants ont fait. Ce jour-là, ils avaient le sourire jusqu'aux oreilles ! Pour les enfants, c'était vraiment bien. Par exemple, on a fait du traitement de texte, inséré les images pour faire parler les personnages… Tout ça c'est bien : ils s'amusent et en même c'était aussi éducatif, c'est ça que je retiendrai."


Son fils, Maoti, était moins enthousiaste : "Au début j'avais pas envie, ça prend tous les vendredis après-midi" explique-t-il. "Mais finalement les jeux c'était bien, taper le texte aussi."


La famille Teuhi sur trois générations
La famille Teuhi sur trois générations
Manatearii, la mo’otua de la famille Teuhi

"C'est mon premier ordinateur. Ce que j'aime bien, ce sont les jeux, les dessins, et écrire. J'écris mes devoirs, des poèmes… J'y suis allée tous les mercredis, j'aimais bien, j'étais avec mes amis. Maintenant avec l'ordinateur à la maison, je peux dessiner, écrire et jouer tous les jours. Mais je vais aussi le prêter à ma famille !"

Sa maman, Cani Autai, est aussi très satisfaite : "Elle connaissait déjà un peu l'informatique, quand elle allait chez le grand-père, là-haut à la Mission, elle jouait à l'ordi. Mais elle ne savait pas utiliser internet, les traitements de texte... Elle a beaucoup appris, elle le dit elle-même. Peut-être que ça l'aidera aussi pour l'école, on verra si ça ne lui prend pas trop de temps… Quand ce n'était pas à elle c'était facile, elle était obligée de rendre le PC. Mais là comme c'est à elle, ça va être un peu difficile de la tirer de l'ordinateur !"

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Lundi 14 Décembre 2015 à 16:27 | Lu 804 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués