Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


55 tonnes de drogues saisies en Amérique latine et Afrique de l'Ouest



Lyon, France | AFP | vendredi 24/03/2017 - Cinquante-cinq tonnes de drogues, d'une valeur de près de 880 millions d'euros, ont été saisies entre le 6 et le 15 mars en Amérique Latine et en Afrique de l'Ouest lors d'une vaste opération policière internationale, a annoncé vendredi Interpol.
"Cette opération a souligné l'importance des activités de groupes du crime organisé dans ces parties du monde pour acheminer la drogue en Europe", a déclaré dans un communiqué le secrétaire général de l'organisation internationale de police criminelle, Jürgen Stock, dont le siège est à Lyon.
"Alors que les forces de l'ordre répondent à une demande croissante de leurs moyens, il s'agit là d'un rappel significatif du large éventail des menaces auxquelles les pays du monde entier doivent faire face. Elles ne proviennent pas seulement de groupes terroristes mais aussi des réseaux transnationaux du crime organisé", a-t-il ajouté.
Mobilisant quelque 5.000 agents des forces de l'ordre de 13 pays différents, l'opération "poisson-papillon III" a permis en outre l'arrestation de 357 personnes et le démantèlement de 20 laboratoires clandestins grâce au renseignement policier. 
Sur les 55 tonnes de drogues saisies, 52 tonnes concernaient de la cocaïne (25 tonnes), du cannabis et de l'héroïne. Les trois dernières tonnes, des précurseurs chimiques (ndlr: substances chimiques utilisées dans la fabrication illicite de drogues).
Les pays impliqués dans ce large coup de filet sont: l'Argentine, la Bolivie, le Brésil, Cap Vert, le Chili, la Colombie, la République dominicaine, l’Équateur, le Ghana, la Guinée-Bissau, le Nigeria, le Panama et le Pérou. 
Coordonnée depuis le siège d'Interpol avec le concours de ses antennes régionales à Buenos Aires et à Abidjan, l'opération "poisson-papillon III" a été financée par l'Union européenne et gérée conjointement avec l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (UNODC), ainsi que l'ONG anti-corruption Transparency International.

le Vendredi 24 Mars 2017 à 05:54 | Lu 229 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus