Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



50 ans de la mairie de Faa'a : un district rural devenu une cité urbaine



Oscar Temaru ce jeudi 8 janvier 2015. Sur les 50 ans d'existence de la mairie il a déjà assuré 32 ans comme tavana.
Oscar Temaru ce jeudi 8 janvier 2015. Sur les 50 ans d'existence de la mairie il a déjà assuré 32 ans comme tavana.
FAA'A, le 8 janvier 2015. A l'occasion de la présentation des festivités du cinquantenaire de la fondation de la mairie de Faa'a qui auront lieu fin janvier, Oscar Temaru tavana depuis 32 ans de la commune, évoque ses souvenirs d'enfance, sa nostalgie de ce "district rural" qui a grandi trop vite.
Il évoque un temps que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaître. Là où se dresse actuellement la mairie, des bœufs placides paissaient. Plus loin, une source où l'on pêchait les chevrettes. Quelques centaines de mètres encore, et le bord de mer, le lagon nourricier, terrain de jeux préféré des enfants. Mais ce petit Eden a très vite disparu avec l'ouverture de l'aéroport en 1963. "Pour le CEP, (Centre d'expérimentation du Pacifique) il fallait des structures portuaires et aéroportuaires pour les essais nucléaires à Moruroa et Fangataufa. Cette piste qui nous a pris toute notre littoral" raconte Oscar Temaru. Pour celui qui préside aux destinées de sa commune depuis 32 ans, le district de Faa'a -autrefois Tefana i Ahurai- a été la victime collatérale de ce débordement de modernité.

En raison du CEP, de l'arrivée des militaires, des besoins logistiques de l'armée il a fallu construire, à la hâte, lotissements et logements sociaux pour héberger "toute cette immigration massive des populations de nos îles et de France". Au point que "Faa'a et ses 3 000 âmes où tout le monde se connaissait" est devenue une ville de 30 000 habitants. "Cette croissance démographique de +1000% en 50 ans n'est pas une croissance démographique normale".
Oscar Temaru ne nie pas les difficultés de cette trop rapide évolution : "bien sûr qu'il y a des problèmes à Faa'a comme partout : des problèmes sociaux, liés au manque d'emploi, aussi je pense qu'il faut réadapter notre système. Il faut qu'il y ait une réelle volonté politique de mettre en place les réformes qu'il faut". L'ex président du Pays rêve toujours d'un développement endogène. Pour lui, la fin de l'exploitation des phosphates de Makatea avec l'arrivée du CEP marque la mutation contre nature "d'une économie de marché à une économie de comptoir, une économie de consommation".

Mais, même devenue cette cité tentaculaire, dont les quartiers ont envahi les vallées et grapillé les montagnes, Oscar Temaru, qui a entamé son 6e mandat de maire en mars 2014, a l'amour de sa ville chevillé au corps. Alors oui, il a fallu construire les infrastructures : 5 écoles maternelles, 7 écoles élémentaires entre autres et la cuisine centrale qui sert 3500 repas par jour ! Il a fallu fournir l'eau potable, organiser le ramassage des déchets, construire des stades et enrober les 120 km de voies communales qui sillonnent le territoire de sa commune. Quand il pense à ces 50 ans écoulés du district à la commune de Faa'a, le tavana ne peut s'empêcher d'être nostalgique. "On ne payait pas l'eau, tout était gratuit" dit-il dans un grand sourire. "On n'avait pas de problème d'argent : on n'en avait pas" ! Et il conclut : "Il y a de quoi être nostalgique. J'ai vécu cette époque. Je suis né à Faa'a : mon cordon ombilical a été coupé ici et on a planté dessus un arbre à pain. Tout ça est parti aujourd'hui : on a construit dessus".

Le combat pour réclamer l'indépendance de la Polynésie française, Oscar Temaru le démarre dans le milieu des années 70 et partage régulièrement ce message avec les leaders kanak.
Le combat pour réclamer l'indépendance de la Polynésie française, Oscar Temaru le démarre dans le milieu des années 70 et partage régulièrement ce message avec les leaders kanak.
L'indépendance, le vrai combat d'Oscar

Quand on interroge Oscar Temaru sur le fait marquant de ses 32 ans comme maire de Faa'a. Il répond : "la réinscription de notre Pays sur la liste de l'ONU des territoires non autonomes" obtenue de longue lutte en mai 2013. Pourtant rien ne semble lier ce combat pour l'indépendance à l'administration de la commune la plus peuplée de Polynésie. Et pourtant cette réinscription est la première étape d'un "travail acharné de 35 ans auprès de la communauté internationale, des pays du Pacifique, des confessions religieuses, obtenu sans que ne soit versée la moindre goutte de sang". La suite du chemin sera peut-être tout aussi longue : "la prochaine étape est le pas décisif que cette population doit faire". En attendant, Oscar Temaru continuera de faire entendre la voix de Maohi Nui à l'ONU lors des réunions du comité spécial de décolonisation.

La mairie de Faa'a a été inaugurée en 1989. Une mairie en pandanus mal vue au moment de son édification par les autorités administratives. "Mais c'est la plus belle mairie de Tahiti non ? Celle de Pirae et de Papeete manque tellement d'imagination ! Là, c'est notre âme" explique Oscar Temaru, le maire de la commune.
La mairie de Faa'a a été inaugurée en 1989. Une mairie en pandanus mal vue au moment de son édification par les autorités administratives. "Mais c'est la plus belle mairie de Tahiti non ? Celle de Pirae et de Papeete manque tellement d'imagination ! Là, c'est notre âme" explique Oscar Temaru, le maire de la commune.
Les tavana de Faa'a




Ils ne sont qu'au nombre de trois en raison de la réélection, depuis plus de 30 ans du 3e du nom, à savoir Oscar Temaru. Avant lui, le premier tavana de Faa'a en 1965, "le fondateur" fut Francis Sanford, jusqu'en 1977. C'est lui qui est l'artisan du statut d'autonomie interne de la Polynésie en 1977 au moment où il devient vice-président du Conseil de gouvernement.

Alfred Helme "le constructeur", succède à Francis Sanford en 1977. Un maire qui a laissé sa trace selon celui lui ravit le poste de premier magistrat en 1983 !


Une semaine d'anniversaire du 26 au 31 janvier 2015


Le cinquantenaire de la mairie de Faa'a sera célébré sur une semaine du 26 au 31 janvier. Du 26 au 30, la mairie accueillera diverses expositions sur l'évolution institutionnelle ; l'évolution sociale, démographique et économique ; l'évolution du sport et des associations; l'évolution culturelle ; l'historique des confessions religieuses. Au programme des photos anciennes notamment : des guides seront à la disposition des visiteurs par groupes de 10 à 15 personnes. Les visites seront ouvertes sur inscription (du 8 au 22 janvier) auprès du service de communication (Annie Ebb au 40 800 960).

Une fresque graphique sera réalisée sur la façade du bâtiment Rautea (Maison des associations) durant les cinq jours de la semaine.
Le samedi 31 janvier, un grand ma'a tahiti gratuit rassemblera toute la population au Motu Ovini organisé par les confessions catholiques et protestantes qui se partageront le travail de confection du repas et de son service.

En soirée du 26 au 31 janvier, sur le Motu Ovini de Vaitupa des animations festives avec des artistes de la commune sont prévues de 19 heures à 22 heures avec des spectacles de danses et de chants. Le programme précis sera communiqué ultérieurement.

Informations à suivre sur le site Internet de la mairie de Faa'a, en suivant le lien ICI
Ou sur la page Facebook de la commune, ICI

Rédigé par Mireille Loubet le Jeudi 8 Janvier 2015 à 16:36 | Lu 2718 fois






Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

59.Posté par Tutua . le 18/01/2015 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P55

ppfffffffff !!!!!!!

58.Posté par Timy le 18/01/2015 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@P53 Tutua ; Rien que par les effets du decrochage de notre future monnaie par rapport à l'euro ces 18000 que tu vois aujourd'hui affichés, tu leur enlèves 90%, ça donne 1800 par an, ce qui nous mets au même niveau que tous ces autres pays décolonisés. C’est ça votre grand projet ?

57.Posté par Jeff le 15/01/2015 14:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P54...Mais Tutua t’as toujours pas compris qu’une fois indépendants, avec une dévaluation de 95% de notre monnaie et de notre pouvoir d’achat, plus personne ne pourra se payer le moindre billet d’avion ! Plus personne ne pourra se payer quoi que ce soit. Alors à ce stade notre aéroport…L’aéroport ne nous servira que pour recevoir les vols humanitaires de l’ONU… quand il y en aura !

56.Posté par Pacman le 15/01/2015 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P53, Sur la même page proposée par P49, tu as le choix sur 3 origines et dates d’information différentes. Compare-nous aujourd’hui par rapport à tous ces pays décolonisés. Tu en entends parler tous les jours à la télé ; Mali, Niger, Tchad, Congo…Avons nous la guerre chez nous Tutua ? La grande famine, la misère ? Les niveaux qui figurent sur ces trois listes peuvent en effet varier quelque peu, mais la réalité du niveau économique et du pouvoir d’achat de tous ces pays sont là et sont là pour longtemps. 230.000 émigrent chaque année en métropole parfois au péril de leurs vies. Il serait peut etre temps que tu arretes tes pirouettes qui ne trompent personne.

55.Posté par zozo le 15/01/2015 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@tutua tavini-tahoera

ton POST 43 " personne ne peut te répondre. C'est comme si tu me demandais ce que je serai dans 15 ans, "

peut tu nous dire à combien tu peux savoir ce que tu seras? . Tu es capable de projection à 10 ans ? NON !,à 5 ans ? NON ! quoi tu sais pas ce que tu sera demain ! et tu veux engager l'avenir d'un pays et de 250000 personnes !!!!!!!

54.Posté par Tutua . le 15/01/2015 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P28
ce que je raconte sur l'aéroport est vrai, j'ai toute la doc, c'est un peu lourd en raison des pièces jointes qui sont nombreuses et ça ne passera pas sur tahiti info. Si tu as une adresse mail ...
c'est une excellente démonstration d'une magouille de l'Etat sur un bien qui nous est destiné par la loi. Mais ça sera récupéré dans le cadre de la décolonisation.

53.Posté par Tutua . le 15/01/2015 10:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P49
j'ai vu la Pf à 18 000 par habitant, c'est beau ! mieux que la Kanaky et là, j'ai un doute... De plus, c'était avant la crise d'orgueil déclenchée par le corrompu. Depuis, on a largement perdu ce rang, dites merci à celui pour lequel vous avez toujours voté.
D'ailleurs, le site dit aussi que ces données sont "à prendre avec précaution" ...
nous connaissons tous la situation catastrophique de notre pays aujourd'hui, il est difficile d'adhérer totalement à ces données

52.Posté par Actarus le 15/01/2015 08:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua, il n'est plus acceptable dans notre société d'aujourd'hui, avec tout ce qui se pase dans le monde, que l'on laisse des illuminés utopistes ayant zéro notion en économie et gestion, à la tête de quoi que ce soit, même d'une petite PME !
Hors de question que vous puissiez tripatouiller le destin de 265.000 personnes à l'aveugle rien que pour assouvir vos envies de pouvoir. Comprends que l'époque où ça pouvait se passer n'est plus. La tendance mondiale est aujourd’hui à l’union et pas à la séparation. D'ailleurs au regard de l'actualité et les faits economiques que tout le monde peut analyser, la société commence à comprendre que la décolonisation n'aura été qu'un enorme et vaste echec pour toutes les parties concernées.

51.Posté par zozo le 14/01/2015 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@tutua tavini-tahoera

POST 43 " personne ne peut te répondre. C'est comme si tu me demandais ce que je serai dans 15 ans, "

Quel aveux !!! Cela signifie que dans 15 ans tu pourrais être anti indépendance et reconnaitre tes erreurs voir même capable de réfléchir tout seul ! Finalement il y a de l'espoir LOL

50.Posté par Jules le 14/01/2015 18:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P45 Tutuarix : Aahaa môssieu connaît ce petit vent frais de l’Armorique ! Cette histoire de bretons est archi connue Tutuarix, elle date d’il y a très longtemps, "Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ. Toute la Gaule est occupée par les Romains... Toutes? Non! Un petit village d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur. Et la vie n'est pas facile pour les garnisons de légionnaires romains des camps retranchés de Babaorum, Aquarium, Laudanum et Petitbonum."... Un bonjour très chaleureux à tous les bretons !

49.Posté par Professor le 14/01/2015 18:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P41 Tutua, toi qui aime tellement prendre plein de pays comme référence et comme tu sembles être si fâché avec l’économie, voici en cadeau pour toi un lien qui te permettra de comparer les PIB et pouvoir d’achat par habitant :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_PIB_(PPA)_par_habitant
Consulte la colonne du milieu, (celle de la CIA), l’Idée c’est que tu puisses commencer à te familiariser avec la dégringolade qui nous attend grâce à vous. A la fin, je crois sincèrement que tu nous diras merci les gars de m'avoir ouvert les yeux. C'est sympa non ?


48.Posté par Trucmuche le 14/01/2015 15:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P43 Tutua ; Si tu penses que ces questions te sont destinées pour te mettre dans l’embarras…Alors là, oui, trois fois oui et pas que toi, c’est toute votre équipe qui passe pour des incapables, irresponsables. C’est difficile à qualifier un tel degré de négligence. Dur d’imaginer qu’en 30 ans d’activisme un parti comme le votre n’a pas eu l’idée de prévoir un plan économique pour le jour où éventuellement nous deviendrions indépendants ! Tu prends les gens de haut et joue les prétentieux. Si j’étais toi je serai plus humble car les questions que les gens se posent concernent tous les polynésiens et la moindre de choses c’est d’y répondre. Clair que vous n'en savez rien, quelle honte à vous.

47.Posté par HM le 14/01/2015 11:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P43 Tutua : Gouverner c’est prévoir ! Ta réponse ne fait que confirmer aux yeux de tous, votre totale incapacité et inaptitude à gouverner. Je te laisse tes P44 et 45 qui n’intéressent personne pour rebondir sur ton P43 ; D’abord et tu le sais, les questions que l’on te pose sont légitimes, il n’y a que vous, ce n’est pas une surprise, qui les trouviez idiotes et à deux balles. Ce n’est pas non plus APRES qu’il faut les résoudre ces questions qui nous intéressent tous, mais AVANT de se lancer dans une procédure comme celle que vous avez entreprise. Parce que tout bêtement APRES ou durant le processus, C’EST TROP TARD ! C’est à vous d’y réfléchir et de nous présenter la chose AVANT ! Si cela te mets dans l’embarras, OUI ! ET IL Y A DE QUOI !!!

46.Posté par Tuco le 14/01/2015 11:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua rahi e ! Ta réponse 43 est un collector. C’est un peu comme si on se retrouvait, nous tous polynésiens, passagers d’un énorme bus, ligotés à nos sièges des pieds à la tête avec du tape sur nos bouches. Toi, (ou ton boss, peu importe), les mains crispées au volant de ce bus roulant à pas moins de 120Km/h sur une route sinueuse et défoncée... ! C’est alors qu’on s’aperçoit que le chauffeur et totalement sourd et aveugle, qu’il n’à jamais eu le permis ! En zoomant sur son visage, un rictus étrange semble…oui, en faites… il s’éclate ! Il se réjouit de la situation désespérée qu’il à provoqué en nous amenant tous vers l’horreur, vers ce précipice que nous savons tous à l’avance qu’il ne saura pas éviter. Heuuu, ils sont passés où les gendarmes ?

45.Posté par Tutua . le 14/01/2015 10:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P22
envoie ton post à mes potes bretons, pas de problème, je les ai fréquentés en tant qu'indépendantistes, Breiz Atau ! hélas, c'était un projet difficile pour eux. Aujourd'hui, l'Etat leur accorde une région rien qu'à eux, c'est une forme de reconnaissance, mais pas valable en ce qui nous concerne : Tiamaraa

44.Posté par Tutua . le 14/01/2015 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P42
cela s'est passé en 2 temps : 1842, protectorat, on devine ce que cela signifie, 1880, annexion, c'est très clair. Nous étions souverains et nous sommes devenus une colonie. L'ONU reconnaît notre droit à la souveraineté. Ce n'est pas un caprice, c'est un droit. A la fin du processus de décolonisation avec l'ONU, référendum, tu pourras voter, pas la peine de te faire des frayeurs

43.Posté par Tutua . le 13/01/2015 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P40
encore cette question, ça fait je ne sais combien fois j'ai déjà répondu. On ne fait pas une monnaie souveraine comme on cuit du riz. Ceci sera déterminé durant le processus de décolonisation et pas avant, ça me paraît tellement évident ! Votre question à 2 balles est tout simplement bête, destinée à me mettre dans l'embarras ( ???). Elle se règlera dans le processus de décolonisation. Quand ? personne ne peut te répondre. C'est comme si tu me demandais ce que je serai dans 15 ans, réfléchissez un peu avant de poser des questions bêtes.

42.Posté par Joman le 13/01/2015 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Tutua : Je suis polynésien et Français. Si toi tu te sens colonisé, ça te regarde ! Ce n’est pas mon cas, moi je me sens à l’aise dans ma nationalité, dans ma double culture et j’en suis ravi et fier. Tu nous parles de droit, mais s’il te plaît, si tu as des problèmes ou des complexes avec ton identité, ne te sens pas souverain au point de m’inclure dans tes problèmes ! Tu n’as pas le droit d’entrainer tous les polynésiens dans tes délires et dans tes complexes. Tu n’a pas le droit de parler pour nous. Tu n’as pas non plus le droit de nous imposer quoi que ce soit. Si tu te sens en manque de souveraineté et si notre société te fait tellement souffrir, alors va t’installer au Vanuatu ou aux Tuvalu, qu’est ce qui te retient ici chez nous ?

41.Posté par Tutua . le 13/01/2015 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P31
Les Comores, connais pas, le Vanuatu avait deux colonisateurs, anglais et français, ça n'aide pas beaucoup. J'y suis allé et j'ai rencontré des gens heureux, petite économie tranquille, pays où il n'y a pas toutes ces bébêtes qu'on trouve chez nous ( les autre îles sont restées sur le mode traditionnel, peu "développés" pour un touriste polynésien). Madagascar, je connais, c'est un beau pays (ce sont nos cousins, de langue austronésienne, comme nous). En 1942 je crois, ils se sont révoltés, ça a été terrible, la France coloniale a été cruelle. Leur problème, l'instabilité, quasi permanente, quel dommage ! un peu comme chez nous, n'est ce pas ?
d'où tiens-tu cette info que 3/4 des Polynésiens sont hostiles à notre émancipation ? et si c’est vrai, pourquoi t'exciter comme ça ?

40.Posté par HM le 13/01/2015 16:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua, Tu dis que nous ne sommes pas souverains, que nous restons accros aux titis de l’état, que nous devons sortir du cocon et que notre souveraineté est un droit. Bien, alors dis-nous qu’est ce que vous avez prévu pour soutenir notre monnaie souveraine ? Combien vaudra notre monnaie par rapport aux autres monnaies ? Est-ce que notre niveau de vie sera maintenu ? Les questions que je te pose sont très légitimes. Elles me paraissent même prioritaires ! Elles auraient dû se traiter AVANT de nous balancer à l’ONU ! Tu vois Tutua, la liberté et la souveraineté c’est aujourd’hui que nous l’avons. Ce ne sera certainement pas le cas avec vous au pouvoir d’une Polynésie devenue indépendante.

39.Posté par Miri le 13/01/2015 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P34 : Si nous sommes si nombreux à te contrer Tutua, c’est peut être tout bêtement parce que nous sommes nombreux ! Te rends-tu compte que les 3/4 des polynésiens ne partagent pas tes idées ? Je voudrai aussi te faire comprendre que ce n’est pas être embrumé, dédaigneux ou haineux de vous demander ce que vous avez prévu, quel est votre plan, quel est votre projet économique dans l’éventualité que l’on devienne indépendants, sachant que ce n’est pas le rôle de l’ONU de vous le faire et encore moins celui de la France. Ne pas répondre à des questions aussi essentielles nous démontre très clairement à quel point vous êtes irresponsables. Parce que franchement, si vous n'avez rien...c'est pas grave on s'en doutait !

38.Posté par Tutua . le 13/01/2015 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P33 j'ai loupé ton post
alors je rattrape. Désolé, tu emploies des mots dont tu ignores la signification. La France est souveraine, elle ne dépend de personne. Nous ne sommes pas souverains, nous sommes une colonie dotée d'un statut évolutif, mais cette évolution n'ira pas jusqu'à la souveraineté. Nous resterons accros aux titis de l'Etat et il y a des adultes qui se disent satisfaits d'être confinés dans ce cocon.
C'est leur droit, mais le droit nous dit qu'on peut retrouver notre souveraineté, le premier pas est fait, c'était le plus important.

37.Posté par zozo le 13/01/2015 11:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@tutua tavini-tahoera

on vient de voir ce que peuvent faire 4 illuminés au service d' une cause totalitaire; Alors pas question de te et vous laisser partir dans vos dérives " tu as raison d'avoir peur, quand nous serons indépendants nous nous occuperons de vos femmes " ton post 43 statut autonomie" http://www.tahiti-infos.com/index.php?SEED=0651421180962571 . Nous avons des exemples dans toutes la planète de ce que sont capable de faire des gens qui considère que seul ceux qui pense comme eux sont digne d'intérêt et qui ne reconnaissent pas la liberté de la presse comme un droit internationale inaliénable" je te laisse charlie et emere, mon unité est encore à construire" ton post 31 http://www.tahiti-infos.com/index.php?SEED=0651421180962571

36.Posté par Dr Maboul le 13/01/2015 10:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Woua par ce qu'on ne veut pas être indépendant on a l'esprit embrumé et on est colonisé jusqu'à la moelle, on pourrait dire que toi tu as été bien lobotomisé par votre gourou.

Tu parles du référendum, mais respecteras tu seulement celui-ci si il va à l'encontre de tes espérances ? Je me demande qui tu vas souhaiter exclure de ce référendum pour t'assurer un maximum de chance.

Par contre tu es incapable de nous dire sur quoi va reposer ton économie après l'indépendance à part les fantasmes farfelues de ton grand chef.

35.Posté par Tutua . le 13/01/2015 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P33
nous sommes dans un territoire (c'est déjà un mot que tu devrais bien analyser), nous ne sommes pas un pays, nous ne sommes pas souverains, nous sommes toujours sous le régime d'une colonie, avec son statut amélioré, mais ce n'est pas la souveraineté, le pays souverain dont nous dépendons est la France.

1 2 3
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus