Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


4 ans de prison pour 64 grammes d'Ice dans son rectum confirmées en appel



PAPEETE, le 24 mai 2018 - Le prévenu qui comparaissait ce jeudi devant la cour d'appel de Papeete avait été condamné, en février dernier, à une peine de prison ferme pour avoir importé sur le territoire 64 grammes d'ice répartis en quatre ballotins dans son rectum

Le 11 février 2018, l'homme avait été interpellé à l'aéroport de Tahiti Faa'a à l'arrivée du vol Los Angeles-Papeete par les douaniers. Lors de son arrestation, le prévenu avait quatre ballotins d'ice dans son rectum. Il s'est également révélé positif aux méthamphétamines. Le 15 février dernier lors de sa comparution immédiate devant le tribunal correctionnel l’homme avait reconnu les faits. Il avait admit avoir acheté la drogue et avoir illégalement introduit les produits stupéfiants sur le territoire. Cependant, lors de sa garde à vue il avait refusé de signer les procès verbaux. Lors de l’audience correctionnelle, l'homme de 38 ans avait refusé de se placer devant les insignes de l'État, et avait adopté une attitude arrogante et de défiance à l’égard des magistrats.

Condamné en première instance à une peine de quatre ans de prison ferme, l’homme avait souhaité faire appel de cette décision qu'il juge « trop lourde ». Lors de l’audience devant la cour d’appel, jeudi, l’homme a même déclaré aux magistrats « vous ne pouvez pas me condamner, la peine est trop lourde. Je ne vois pas pourquoi vous me condamnez moi, alors qu’il y en a d’autres qui font pareil et qui ne sont pas condamnés. » Ainsi, s’il reconnaît toujours les faits, le prévenu a, comme en première instance, demandé la relaxe et la restitution des scellés.

Lors de ses réquisitions, l'avocat général a demandé une peine de cinq ans de prison ferme et le maintien en détention, soit une peine plus lourde que la décision de première instance en indiquant "les bras m’en tombe. Sous un prétexte fallacieux de souveraineté, il aurait le droit d’inonder le pays d’ice. Il considère que la peine est trop importante parce que lui est condamné et d’autres non. Il avait acheté 64g d’Ice pour 1000$ qu’il comptait revendre sur le territoire pour 5 millions de francs. Ce n’est pas un problème de souveraineté mais plutôt de faire de l’argent facile.(…) je pense que la peine n’est pas suffisante."

La cour d’appel de Papeete, a finalement décidé de confirmer la peine du tribunal correctionnel de Papeete. Ainsi, le trentenaire reste condamné à quatre ans de prison ferme.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Jeudi 24 Mai 2018 à 17:03 | Lu 4204 fois






Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Octobre 2018 - 17:56 Un homme se tue en scooter à Teva I Uta

Dimanche 21 Octobre 2018 - 15:00 Mieux vaut ne pas être malade à Hao

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués