Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


287 cas confirmés de chikungunya



PAPEETE, le 24 octobre 2014. L'épidémie de chikungunya continue. Le bureau de veille sanitaire a publié ce vendredi soir son bulletin de surveillance sanitaire. 287 cas de chikungunya ont été recensés en Polynésie française, dont deux cas à Moorea et 14 à Apataki. Il n'y a pas eu de nouveaux cas déclarés aux Australes ou aux îles Sous-le-Vent.
Papeari, d'où est partie l'alerte épidémique, est toujours, la commune la plus touchée par le chikungunya. Les communes de Punaauia, Papeete, Taravao et Vairao sont ensuite celles qui enregistrent le plus de cas de chikungunya.

Un cas suspect de chikungunya est défini par un patient présentant une forte fièvre (> 38,5°C) et des douleurs articulaires invalidantes, sans point d'appel infectieux. Une éruption cutanée peut être également associée. Il faut une analyse biologique pour confirmer un cas.

Toujours une épidémie de dengue

L'épidémie de chikungunya cohabite avec l'épidémie de dengue. Entre le 13 et le 20 octobre, 42 cas de dengue ont été enregistrés. Le nombre de cas est néanmoins en recul : il y avait 82 cas confirmés la semaine précédente.
6,3% des personnes atteintes par la dengue ont été hospitalisées. Deux cas graves ont été signalés, note le bureau de veille sanitaire.

Une hausse importante de cas de grippe

Le bureau de veille sanitaire a également recensé une "hausse importante du nombre de cas de grippe".
Au cours de la semaine dernière, le Bureau de veille sanitaire a comptabilisé près de 40 passages aux urgences pour des syndromes grippaux, dont plus de 30 pour le seul hôpital de Taravao. La grippe se caractérise par une fièvre élevée (≥ 38,5°C) d’apparition brutale et accompagnée de myalgies ou fatigue, et de signes respiratoires ou ORL.


Rédigé par Mélanie Thomas le Vendredi 24 Octobre 2014 à 18:24 | Lu 1392 fois







1.Posté par Maté le 24/10/2014 19:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dengue, chikunguya, grippe bientôt ébola si les autorités sanitaires ne se réveillent pas!!!!!!!!!!!!

2.Posté par ray le 25/10/2014 08:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

....oyé oyé braves gens......par solidarité nous allons diffuser tout cela à toute la Polynésie lors du grand rassemblement de la hawaikinui

sur ce point oui la volonté d'égalité est certaine pour le reste (couverture médicale, transport éducations etc etc.... vous (les archipels) allez vous faire voir c'est ce que l'on doit comprendre !!!!!!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus