Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


14 personnes hélitreuillées au nord de Tahiti



PAPEETE, le 5 janvier 2018. Quatorze personnes ont été secourues et hélitreuillées au Nord de l’île de Tahiti. Le bateau sur lequel elles étaient a subi une avarie totale de propulsion.

Vendredi 5 janvier 2018, à 16h00, le JRCC Tahiti est averti qu’un navire de tourisme polynésien, avec 14 personnes à son bord, est en avarie totale de propulsion. Selon nos confrères de TNTV, ce bateau est le Tohitika.

Après avoir rapidement localisé l’embarcation au Nord de l’île de Tahiti grâce au déclenchement de sa balise de détresse, le JRCC, sous l’autorité du Haut-Commissaire de la République, engage l’hélicoptère Dauphin inter-administrations de la flottille 35F ainsi que le remorqueur portuaire et côtier (RPC) Manini pour une mission de recherche et sauvetage.

À 17h00, l’hélicoptère arrive sur zone et commence l’opération de treuillage pour évacuer les naufragés, sains et saufs, vers Tahiti. À 18h10, ils sont pris en charge par les pompiers de Faa’a et de Papeete, coordonnés par la Direction de la Protection civile.

Parallèlement à l’opération de recherche et sauvetage, le Haut-Commissaire de la République, délégué du gouvernement pour l’action de l’État en mer a décidé de l’envoi d’une équipe d’évaluation de la base navale de Papeete à bord du RPC Manini afin de réaliser, notamment, une analyse de l’état du navire et du risque que ce dernier représente pour l’environnement. Des mesures ont par ailleurs été prises pour assurer la sécurité de la navigation.

b[[Mise à jour du 06/01]]b Samedi 6 janvier 2018, les opérations visant à retrouver le navire de tourisme polynésien, dont les 14 passagers et membres d’équipage avaient été évacués le vendredi 5 janvier par l’hélicoptère Dauphin inter-administrations de la flottille 35F, se sont poursuivies sous l’autorité du Haut-Commissaire de la République, délégué du gouvernement pour l’action de l’Etat en mer.

Au regard des conditions météorologiques dégradées de la nuit passée, les opérations de recherche ont repris dès le lever du jour. Entre temps, le JRCC a diffusé régulièrement des avis urgents aux navigateurs pour les alerter de la présence possible du navire.

Dès 7h30, l’hélicoptère Dauphin a survolé la zone probable de présence du navire au vu des prévisions de dérive. Ce survol n’a pas permis d’apercevoir le navire dont la balise de détresse avait cessé d’émettre vendredi à 20h00. Un avion Gardian de la flottille 25F de la Marine nationale a exploré en début d’après-midi une zone d’environ 3000 km2, confirmant l’absence de l’embarcation en surface ou à fleur d’eau.

Le navire a probablement coulé par grands fonds entre Tahiti et l’atoll de Tetiaroa. Le carburant présent à son bord ne représente pas de risque significatif pour l’environnement. Les navires fréquentant ce secteur sont toutefois appelés à exercer une veille attentive dans la zone du naufrage.

Rédigé par Mélanie Thomas le Vendredi 5 Janvier 2018 à 22:27 | Lu 7526 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués