Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



1,4 milliard pour la santé : Une convention et des questions



Tahiti, le 7 octobre 2020 – Au terme d'une rencontre avec le ministre de la Santé, Olivier Véran, à Paris, le gouvernement a annoncé la reconduction pour trois d'une "convention santé" à 1,4 milliard de Fcfp par an, dont les contours ne sont pas encore tout à fait nets.
 
Dans un communiqué diffusé mardi soir, la Présidence a annoncé la reconduction pour trois ans de la fameuse "convention santé" attendue depuis 2018. Le président Édouard Fritch avait été reçu dans la journée à Paris par le ministre de la Santé, Olivier Véran, pour évoquer cette "nécessaire reconduction" de la convention qui avait acté en 2015 le retour de l'État au financement du Régime de solidarité (RSPF). Un financement conclu à l'époque sur trois ans à hauteur de 1,4 milliard de Fcfp par an, et reconduit par deux fois ponctuellement sur une année en 2018 et 2019.
 
Mais comme le précise le communiqué du Pays, cette convention n'avait à l’origine vocation qu'à aider au renflouement du déficit du RSPF. Ce régime de solidarité aujourd’hui équilibré, la future convention devait permettre d'orienter la solidarité nationale sur d'autres préoccupations sanitaires et sociales de la Polynésie française. Une mission de l'Igas-Iga-IGF envoyée au fenua en 2019 avait d'ailleurs conclu à la nécessité d'une convention plus large "santé-solidarité" incluant notamment "les investissements pour répondre aux besoins liés au suivi des différents cancers que connait le territoire", avait promis en février dernier l'ex-ministre des Outre-mer, Annick Girardin, évoquant à l'époque une "convention quinquennale".
 
Des questions...
 
Si pour l'heure on ne connaît pas les contours exacts de cette nouvelle convention, on peut relever que la communication du Pays n'évoque plus qu'une convention "triennale" et surtout uniquement sur son volet "santé". Difficile mercredi d'obtenir du Pays le moindre renseignement sur la teneur exacte de cette nouvelle convention, la délégation gouvernementale étant toujours à Paris avec le nouveau ministre en charge de la Protection sociale généralisée, Yvonnick Raffin.
 
Le communiqué indique uniquement que la nouvelle dotation permettra de "financer nos équipements médicaux, en particulier dans les îles", insistant sur la quarantaine d’infirmeries situées hors de Tahiti et qui constituent "des charges excessivement lourdes". Le président du Pays donnant quelques précisions sur le nouveau fléchage de cette dotation : "Le régime des salariés qui finance aujourd’hui l’hôpital central commence à s’essouffler. Ce qui était destiné au régime de solidarité, va désormais venir alléger les charges du Pays en matière d’investissement santé".
 
Reste à savoir si, comme en 2015, cette convention sera accompagnée de contreparties pour le Pays. À l'époque, il s'agissait de mettre en place certaines mesures importantes pour la Polynésie qui s'engageait notamment à mettre en œuvre les réformes de la PSG, de la tarification des établissements de santé ou du prix des médicaments ou encore à "réorganiser l'offre de soins"
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Jeudi 8 Octobre 2020 à 07:00 | Lu 1227 fois





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Octobre 2020 - 17:36 Des fleurs pour la Toussaint

Jeudi 29 Octobre 2020 - 17:35 La fréquentation hôtelière coule à son tour

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus