Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


1000 femmes en visio à Tahiti



Tahiti, le 26 avril 2021 - Le lancement de la 14e conférence triennale des femmes du Pacifique s’est tenu lundi midi à Arue en présence du président de la Polynésie française Édouard Fritch ainsi que de la ministre de la Famille Isabelle Sachet. Organisée par la Communauté du Pacifique du 26 au 28 avril, la visio-conférence a débuté en présence de plus de 1 000 inscrits issus de 22 pays du Pacifique.

Après avoir été l’hôte de la toute première édition en 1981, la Polynésie française accueille de nouveau la conférence triennale des femmes du Pacifique. L’ouverture de la 14e édition de l’évènement s’est faite lundi à l’hôtel Le Tahiti de Arue par visio-conférence alors que la conférence était initialement prévue en avril 2020. La crise Covid-19 a tout bousculé, repoussant d’un an le regroupement en imposant un format virtuel. « Notre océan, notre patrimoine, notre avenir – vers l’autonomisation de toutes les femmes dans le Pacifique bleu », c’est le thème principal des trois journées de conférence durant lesquelles trois domaines prioritaires seront abordés : l’autonomisation économique des femmes, les violences liées au genre et la justice climatique sensible au genre. Ce rassemblement précède la 7e réunion des ministres de la condition féminine et des hauts fonctionnaires prévue le 3 mai 2021, qui s’inscrira dans la continuité de la conférence triennale des femmes.

La rencontre interrégionale organisée tous les trois ans réunit 22 pays et territoires insulaires du Pacifique, tous membres de la Communauté du Pacifique (CPS). Elle a pour objectifs de permettre aux femmes issues des différents territoires du Pacifique de se rencontrer et partager leurs expériences, d’émettre des recommandations pour l’égalité entre les genres, de travailler sur la problématique de l’accès aux droits fondamentaux des femmes ou encore d’observer les progrès effectués.
 

Pour Édouard Fritch, la réalisation de cette conférence à distance avec plus de 1 000 participants dans un contexte de pandémie mondiale témoigne de l’envie de discussion et de coopération régionale pour l’égalité des sexes et les droits fondamentaux des femmes. « C’est un honneur pour la Polynésie française et son gouvernement d’être à vos côtés aujourd’hui, pour célébrer l’ouverture de la 14e conférence triennale des femmes du Pacifique, dont la tenue illustre la volonté partagée de contribuer au développement des Etats membres et des territoires océaniens. », a déclaré le président polynésien dans son discours. Ce dernier a d’ailleurs identifié deux points importants qui seront abordés lors des trois jours de travaux : la reconnaissance des besoins et des droits fondamentaux et l’accès à la formation.  « L’autonomisation des femmes et des filles commence par la reconnaissance et l’exercice de leurs droits et besoins fondamentaux. »
 
Parler, échanger et partager pour prendre des décisions, ce sera tout l’intérêt de ces trois journées de rencontres et de prises de parole. « D’ici quelques jours, nous aurons finalisé le plan pour l’égalité des genres en Océanie. C’est bien là l’objectif de notre rencontre. Pour que cette déclaration vive et soit mis en œuvre, il nous faudra prendre des engagements forts aussi bien individuels que collectifs, institutionnels ou non » a conclu Isabelle Sachet, la ministre de la Famille.

Rédigé par Etienne Dorin le Lundi 26 Avril 2021 à 20:05 | Lu 925 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Mai 2021 - 20:44 ​Dresser les chiens détecteurs au fenua

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus