Tahiti Infos

​Vaiata Friedman rejoint le Tapura


Tahiti le 04 avril 2022 - Le Tahoeraa ayant disparu de l'assemblée de la Polynésie et ne voulant pas rester non-inscrite, Vaiata Friedman a décidé de rejoindre les rangs du Tapura dans l'hémicycle avant la session administrative. Elle déposera son adhésion dès vendredi.

Un peu plus de deux semaines seulement après que le groupe Tahoeraa huiraatira a disparu de l'assemblée, l'ex élue orange, Vaiata Friedman, a décidé de rejoindre le Tapura huiraatira dès vendredi. Une adhésion qui devrait se faire avant la session administrative dont la première séance est prévue le 14 avril prochain.  Selon l'élue, cette adhésion au groupe rouge et blanc était prévue depuis un an et demi, "en fait depuis les dernières municipales avec John Toromona" explique Vaiata Friedman. Elle soutient ensuite ne pas avoir démissionné tout de suite du groupe orange à l'assemblée parce qu'elle "ne voulait pas lâcher les élus Tahoeraa et surtout Teura Iriti". Et ajoute également que "de toute façon, depuis un an et demi je ne mettais plus les pieds au siège du Tahoeraa".

En effet, l'ex-représentante non-inscrite, Vaiata Friedman, était lors des municipales de mars 2020,  sur la liste "Tapura No Moorea-Maiao" de John Toromona, président de la fédération du parti d’Edouard Fritch sur l'île soeur. Elle était alors tête de liste de Paopao et avait expliqué son choix "je suis Tahoera’a, mais pour cette élection, on ne va pas parler de parti (...). John Toromona a toujours été présent pour faire avancer nos dossiers". Elle était d'ailleurs arrivée en tête lors de ces élections avec 940 voix à Paopao, devançant ainsi de plus d'une centaine de voix la liste du Tavini qui s'était allié avec le Amuitahiraa et de plus de 400 la liste du tavana Evans Haumani.   

"Politique politicienne"


Contactés, les anciens élus Tahoeraa aujourd'hui non-inscrits à l'assemblée, tout comme Jeff Salmon ou encore Raihere Heaux, affirment qu'ils ne changeront pas. Le premier expliquant d'ailleurs qu'il "n'a pas envie d'aller où que ce soit" et qu'il arrête la politique à la fin de son mandat pendant lequel il a eu de "réelles surprises et de grosses déceptions". Il regrette que la politique politicienne soit toujours de mise au sein de l'hémicycle "pour gérer un pays, on ne peut pas être aussi partisan et clanique, c'est bien pour les conquêtes électorales".

Rappelons que c'est la démission de Vaiata Friedman et de Raihere Heaux qui avait entrainé la disparition du parti orange à l'assemblée le 18 mars dernier, suite à une lutte interne au groupe depuis près de deux ans entre les élus orange pro-Flosse et les autres représentants.
 

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Lundi 4 Avril 2022 à 13:08 | Lu 2239 fois