Tahiti Infos

​Un lapsus d'Edouard Fritch devient viral chez les anti-vaccins


Tahiti, le 28 novembre 2021 – Largement détournée et partagée par des internautes opposés à la vaccination sur les réseaux sociaux, la vidéo d'un lapsus prononcé le 15 novembre dernier par le président du Pays Edouard Fritch sur le vaccin contre le Covid-19 a créé une "fake news" très relayée en métropole.
 
"Malheureusement, ce vaccin peut mener à la mort." Si le lapsus prononcé le 15 novembre dernier par le président du Pays Edouard Fritch n'a fait aucun doute au fenua, il a en revanche largement été détourné sur les réseaux sociaux par des opposants à la vaccination en métropole. Lors de sa dernière allocution commune avec le haut-commissaire, le président du Pays avait "fourché" en prononçant le mot "vaccin" à la place du mot "virus" dans une réponse à un journaliste. Journaliste qui avait d'ailleurs relevé le lapsus en corrigeant Edouard Fritch à l'issue de sa réponse. Mais si la position du président du Pays sur la vaccination est bien connue au fenua, elle ne l'est pas forcément pour le public de métropole. Ainsi un extrait de l'allocution de 14 secondes, soigneusement découpé, a été publié et partagé sur les réseaux sociaux par des anti-vaccination avec à chaque fois le même commentaire : "Edouard Fritch, le président de la Polynésie française vient de comprendre la dangerosité du vaccin et ne veut pas être responsable des futurs drames devant les familles". Même le site de France24 s'est fendu d'un article pour démonter cette mauvaise "infox".
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Dimanche 28 Novembre 2021 à 17:51 | Lu 10531 fois