Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​Six milliards pour ATN dans le second prêt de l'Etat



Tahiti, le 27 août 2021 – Le ministre de l'Economie et des Finances a annoncé jeudi que 6 des 36 milliards de Fcfp du second prêt garanti par l'Etat seraient directement injectés par le Pays dans les comptes de la compagnie Air Tahiti Nui. 7,4 milliards de Fcfp sont également destinés à la CPS.
 
L'information a été lâchée par le ministre de l'Economie, Yvonnick Raffin, jeudi à la présidence. Une large partie du second prêt garanti par l'Etat de 36 milliards de Fcfp servira à venir en aide à la compagnie aérienne Air Tahiti Nui. "Il y a dans ce prêt garanti par l'Etat, 6 milliards garantis pour Air Tahiti Nui. Nous sommes en relations quasi-hebdomadaires avec le Ciri (Comité interministériel de restructuration industrielle, à Paris) pour voir quelles sont les solutions les mieux adaptées pour secourir et préserver les emplois et surtout l'outil productif Air Tahiti Nui", a expliqué le ministre.
 
Sur le principe, c'est le Pays qui va supporter cet emprunt qui sera reversé directement à la compagnie au tiare sans besoin de remboursement. Air Tahiti Nui, qui avait déjà contracté près de 8 milliards de Fcfp de prêts garantis en 2020 pour faire face à la réduction drastique de ses vols, avait déjà indiqué toutes les difficultés qu'elle aurait à rembourser ces premiers emprunts. Reste à savoir comment le Pays pourra injecter cet argent dans la compagnie, alors que la collectivité ne peut plus augmenter son capital au sein de la société ? La question n'a pas l'air de perturber le ministre de l'Economie. "Nous avons déjà six milliards. Est-ce qu'on va recapitaliser ? Est-ce qu'on vient en subvention de fonctionnement, d'équilibre ? Tout ça, c'est de la technique financière… Mais nous sommes sur ce dossier depuis maintenant trois mois sans relâche. Et je présenterai au président le 30 août, les diverses solutions. Et ensuite le gouvernement tranchera pour savoir quelle sera la meilleure des solutions pour Air Tahiti Nui."
 
7,4 milliards pour la CPS
 
Le ministre a également expliqué que le reste des 36 milliards du second prêt garanti par l'Etat serviront à financer le "plan de relance 2021-2023". Un plan de relance de 75 milliards financé à 40% par ce prêt et pour le reste "sur fonds propres". Selon nos informations, parmi les fonds alloués au plan de relance, pas moins de 7,4 milliards de Fcfp sont déjà réservés à la Caisse de prévoyance sociale (CPS). Le reste sera réparti en budget d'investissement ou de fonctionnement.
 
En effet, l'Etat a accordé une nouvelle fois à la Polynésie de déroger à la "règle d'or" qui interdit à la collectivité d'injecter l'argent d'un prêt dans le budget de fonctionnement. Quant à savoir quelle partie du prêt de l'Etat ira au budget de fonctionnement du Pays ? "Ca peut être tout ou partie", explique Yvonnick Raffin. "Ça dépendra de notre atterrissage en terme de recettes fiscales." Atterrissage qui promet d'être difficile, vues les difficultés de l'économie polynésienne cette année. "On avisera dès fin septembre. Le modèle définitif n'est pas arrêté", a conclu le ministre.
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Vendredi 27 Août 2021 à 21:33 | Lu 2836 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus | Divers