Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


​Retour du premier décès du Covid à Bora Bora



Bora Bora, le 12 décembre 2020 – Le premier cas décédé du Covid-19 a été inhumé vendredi après-midi à Nunue en présence de quelques proches. Cette inhumation a soulevé la problématique d'absence de cimetière sur l'île.
 
Le retour du soleil en fin de semaine dernière, n'as pas atténué le chagrin des proches du premier résident de l'île décédé officiellement du Covid qui ont plus que jamais respecté les gestes barrières. Ce retour depuis l'hôpital de Tahiti, mais aussi et surtout l'enterrement a pu se faire grâce à la commune qui a toujours perpétué une tradition, datant du maire Teriirere Taratua. Ainsi elle contribue gratuitement à la construction du cercueil, à la réalisation de la tombe, à la fourniture de matériaux et parfois au transport terrestre et maritime.
 
Bora Bora a la particularité de ne pas posséder de cimetière ni de pompes funèbres ce dont s'était accommodée la population ; mais aujourd'hui en raison de problèmes fonciers, la coutume d'enterrer ses morts près de son domicile atteint ses limites. Ce problème est encore plus criant pour les non-résidents et autres touristes. Heureusement, certaines familles acceptent d'enterrer des étrangers chez elles. On se souvient par exemple de cet ancien professeur, ami de  Dany Ellacott qui a accepté de l'enterrer dans le cimetière privé et familial, à Tiipoto dans le quartier Paréu, où reposent ses ancêtres victimes de la grippe espagnole de 1918. D'autres n'ont pas eu de chance et les amis ont fait appel à la commune de Uturoa afin d’inhumer leurs morts.
Le diacre Albert Moukiau, dit Ape, tire la sonnette d'alarme : « Il est important pour les non-résidents de prévoir un retour en cas de décès, mais aussi que la commune puisse mettre en place son cimetière communal pour tous."

Rédigé par S. Estall le Samedi 12 Décembre 2020 à 15:21 | Lu 3862 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Janvier 2021 - 08:52 Le SAUJ, un "accès plus simple à la justice"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus