Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​Projet aquacole de Hao : huit ans d’annonces



Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et Wang Cheng, président de la hongkongaise porteuse du projet de ferme aquacole de Hao, ce jeudi à Papeete.
Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et Wang Cheng, président de la hongkongaise porteuse du projet de ferme aquacole de Hao, ce jeudi à Papeete.
Tahiti, le 20 décembre 2019 - Le lancement des travaux de construction de la ferme aquacole de Hao est promis pour le premier semestre 2020, par les investisseurs chinois de Tahiti Nui Ocean Foods. Si ce planning  est respecté cela fera huit ans en 2020 que ce projet est annoncé sur l'atoll des Tuamotu.

Wang Cheng, président de la société Tian Rui International Investment (TRII), a affirmé sa détermination de concrétiser le projet de ferme aquacole à Hao au cours du premier semestre 2020, assure un communiqué officiel diffusé jeudi par la présidence, suite une rencontre organisée le jour-même, à Papeete, entre le président Fritch et des représentants de Tahiti Nui Ocean Foods, filiale locale de la TRII, de la municipalité de Qidong et de l’université de l’Ocean de Shanghai.

Si ce nouveau planning devait être le bon, cela fera huit ans en 2020 que ce projet est annoncé à Hao. "C’est un projet de grande envergure. C’est vrai qu’on l’attend depuis longtemps et que la population se languit", témoigne le tavana Théodore Tuahine. Mais, pour le maire de Hao, "le plus important, ce n’est pas les délais. Ce qui nous importe c’est surtout l’aspect environnemental. Les investisseurs ont dû se conformer à la réglementation. Et ils ont pris le temps qu’il faut".

50 000 tonnes de mérous d'élevage

Du temps, on doit bien constater que ce projet en aura pris depuis la signature, en mai 2012, de la lettre d’intention entre la Polynésie française, représentée par Oscar Temaru, et la société hongkongaise Jingming Fisheries Investments, représentée par Wang Cheng, pour un projet aquacole à Hao sur la base d’un partenariat public-privé.

Après avoir provisoirement été envisagé sur Makemo, le projet est de retour à Hao en janvier 2014. Les négociations se font dorénavant entre le président Gaston Flosse et la holding Tian Rui International Investment, représentée par Wang Cheng.

En novembre 2015, déjà, le lancement "imminent" des travaux de construction est officiellement annoncé, par Wang Cheng à Hao. En visite sur place, il promet un démarrage de l’exploitation de la ferme aquacole dès 2018. En mai 2015, pour donner du corps au projet de Tahiti Nui Ocean Foods, un rocher de 15 tonnes venait d’être planté sur le site, en guise de première pierre de la ferme aquacole.

En 2016, les investisseurs confirment leur souhait de produire 50 000 tonnes de mérous d'élevage par an, pour un marché à l’exportation. 

Courant 2017, sur la base d’un cofinancement par le Pays et l’Etat, des travaux d’aménagement d’une route de contournement et de prolongement de la digue de protection sont lancés pour préparer le site de 32 hectares mis à disposition par le Pays pour installer la ferme aquacole, sur l’atoll.

Le 30 mai 2018, une cérémonie officielle est organisée à Hao en présence de Wang Cheng, pour fêter le lancement des travaux de construction de la ferme aquacole. Des travaux de terrassement sont en effet en cours depuis 2 mois sur 11 hectares.

En janvier 2019, l’annonce est faite par les porteurs de ce projet de l’arrivée, en avril, de 237 conteneurs aménagés à Hao. La construction des premières infrastructures de la ferme est confirmée "dans les jours qui suivront". Mais, en mai de nouveaux permis de construire sont demandés suite des modifications techniques du projet. L’arrivée des conteneurs aménagés est reportée "dans les prochains mois"

Avec l’obtention des différents permis de construire, le président Edouard Fritch a souligné, ce jeudi 19 décembre 2019, son souhait de voir le chantier débuter au plus tôt, alors que les investisseurs chinois assurent que les processus de production et de commercialisation sont désormais prêts et finalisés.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Vendredi 20 Décembre 2019 à 11:55 | Lu 4512 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 25 Mai 2020 - 11:05 "Caledonia Blues", 17 nouvelles sans fard

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus