Tahiti Infos

​Marara 2022 : L'entraînement avant le déploiement


Tahiti, le 12 mai 2022 – L'exercice “Marara 2022” de déploiement d'un millier de soldats français et américains sur une opération fictive d'aide et d'assistance à un pays souverain frappé par un cyclone se déroule actuellement à Huahine et Raiatea. Après l'entraînement sur le terrain, les forces armées sont prêtes à être “déployées” jusqu'à mardi prochain.
 
L'exercice annuel des Forces armées de la Polynésie française, baptisé “Marara 2022”, qui se déroulera toute la semaine prochaine à Huahine et Raiatea pour simuler une opération d'aide et d'assistance à la population, se prépare activement aux Raromata'i. Dans un communiqué diffusé jeudi, les Forces armées expliquent qu'après “trois jours consacrés à l’accueil et à l’intégration de l’ensemble des participants issus de douze pays du Pacifique, la force multinationale est prête à se déployer”. L'opération simulera en effet le déploiement des forces militaires principalement françaises et américaines dans un pays souverain fictif frappé par un cyclone.
 
De dimanche à mercredi, les unités terrestres, navales et aéronautiques se sont donc entrainées pour “consolider leur préparation opérationnelle avant le début de l’exercice”. Les sections de combat américaines (US Army et US Marines) ont été intégrées dans les compagnies du RIMAP-P. Français et Américains ont ainsi conduits, ensembles, plusieurs séquences d’entraînement : séances de tir dynamiques, exercices d’aguerrissement nautique, marche dans la montagne, combat au corps à corps, et mises en place de bivouacs tactiques.
 
Logistique et reconnaissance
 
La force navale, composée du bâtiment américain Pearl Harbor, du BSAOM Bougainville et du patrouilleur Arago, a réalisé plusieurs transports logistiques entre Papeete et les îles de Raiatea et Huahine, permettant ainsi la mise en place des véhicules et de l’ensemble du fret nécessaires au bon déroulement de l’exercice. Les bâtiments ont également effectué plusieurs entraînements en commun. Ainsi, les hélicoptères français Alouette III et Dauphin ont réalisé des exercices de poser tactiques sur le pont de l’USS Pearl Harbor.
 
De leur côté, les avions français et américains ont conduit des vols de reconnaissance au-dessus de Huahine et de Raiatea et ont débuté leurs premières missions logistiques. Le C130J américain a également effectué, au cours d’un vol de reconnaissance, un largage de colis en mer en coordination avec le remorqueur Maroa. Des activités qui ont permis à tous les soldats de la force multinationale de s’entraîner dans un cadre international. “Nécessaires pour développer les savoir-faire militaires, quel que soit le cadre d’engagement, elles constituent également une vraie plus-value pour une meilleure connaissance mutuelle entre militaires français et étrangers”, soulignent les Forces armées.
 




le Jeudi 12 Mai 2022 à 20:59 | Lu 1199 fois